Les ténebres de la nuit

Après trois siècles, la prophétie est de retour... Le secret de l'existence des vampires est de nouveau percé à jour... Entre humains, vampires et chasseurs, un monde sans pitié s'offre à vous.. Saurez-vous y survivre?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Confrontation [PV: Harsh]

Aller en bas 
AuteurMessage
Angelo Iah-hel

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 28
Localisation : RP: chez moi quelle question! /HRP: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Confrontation [PV: Harsh]   Jeu 9 Juil - 21:29

Angelo marchait lentement dans les rues, il ignorait où est-ce qu'elle pouvait ce trouver, cette femme qu'il devait filer. Il était allé chez elle mais mit à part un lit défait et une robe de bal négligemment jetée sur une chaise, rien d'anormal, et surtout, aucune trace de l'habitante des lieux, décidément sa mission commençait mal.

Mais il n'avait pas l'intention de se laisser abattre, ça allait à l'encontre de son honneur. Il avait alors froncé les sourcils et disparut sans un bruit de l'habitat. De toute façon, rien ne servait de chercher encore et encore quelque chose ou quelqu'un qui n'y était pas. Il avait par contre imprimé toutes les pièces dans son esprit, on ne savait jamais, pour une infiltration en pleine nuit, ne pas se cogner contre tous les meubles pouvait être très utile...

Il avait donc erré dans les rues pendant une bonne partie de la nuit jusqu'à ce qu'il pense à un détail de la lettre: « … Traîne souvent du côté de l'internat suivant nos ordres... Sur la piste d'un level E pédophile... ». Tout était clair, pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt? Mince, il fallait qu'il se dépêche car si elle tuait le vampire avant qu'il n'arrive, il perdrait de nouveau sa trace sans aucun indice cette fois, et il pouvait chercher longtemps dans cette ville...

Il se mit à courir dans les rues glacées et silencieuses, de grandes foulées à peine plus bruyantes que la course d'un chat, son manteau volant derrière lui. Qui aurait passer la tête par la fenêtre aurait vu filer une ombre noire avec une arme. Il sauta par dessus un nombre incroyable de murets, zigzagua entre un millier de réverbères à bougies, prit de nombreux coins de rues avant d'arriver à l'internat.

C'était un bâtiment énorme, droit, de briques rouges, et très austère. A cette heure de la nuit, tout le monde dormait, même les surveillants de nuit, et aucune lumière ne filtrait. Il soupira, super, une partie de cache-cache avec une hunter amante d'un vampire et un level E, parfait, merveilleux. Il allait s'amuser, heureusement qu'il avait dormit la plupart du temps avant d'arriver ici, il avait encore la forme, mais demain, il ferait grasse matinée... Sûrement.

Il entra par une fenêtre du chez-de-chaussé qui ne lui sembla pas donner sur un endroit dangereux et retomba en silence dans un placard à balais, il avait bien choisit décidément, peu être un peu trop d'ailleurs. Il soupira et vit qu'effectivement, comme il s'en doutait, il n'y avait pas de poignée de l'intérieur. Il dut encore user de patience pour activer la poignée pas fermée à clé avec une épingle à cheveux.

Puis il choisit dans la couloir et jeta un coup d'œil. Bon, la chasse pouvait commencer réellement. Il se mit à courir aussi silencieusement que dans les rues tout en commençant à sentir son souffle devenir plus saccadé et court. Au détour d'un couloir il entendit un bruit de verre brisé, il se dirigea vers sa provenance aussi redoutable qu'une panthère et risqua un coup d'œil.

Dans un renfoncement du couloir, un homme, enfin un vampire, faisait face et toisait une femme, armée jusqu'aux dents, certes, mais visiblement incapable de faire un mouvement quel qu'il fut. Il les regarda, le level E, car s'en était bien un, s'approchait lentement de la hunter, Serenity Lois apparemment, tandis que celle-ci, déjà acculée au mur, était bloquée. Le bruit de verre brisé qu'il avait entendu provenait du verre que le vampire semblait avoir lâché.

Du sang s'écoula jusqu'aux pieds d'Angelo qui recula de dégoûts. Ce simple mouvement attira l'attention du buveur de sang qui fit volte-face. Il gronda et le hunter dégaina. Puis il mit un doigt sur ses lèvres et murmura:


« Chut... Vous allez réveiller les pensionnaires... »

Puis il eut un sourire un peu narquois. Le vampire ne prit pas de forme et se jeta sur lui. Le jeune hunter esquiva de justesse et se retourna pour voir Wolf, son katana à la lame bleutée, plantée dans le ventre du level E. Il ouvrit de grands yeux et retira lentement son sabre dans un râle de la créature. Avant que celle-ci ne touche le sol, la voilà décapitée dans une éclaboussure de sang qui salit le sol sans toucher Angelo qui semblait avoir dirigé son coup dans ce but.

Puis il se tourna vers la hunter et murmura de sa voix sensuelle et grave:


« Vous n'avez plus rien à craindre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ragnarok-spirit.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Ven 10 Juil - 10:21

    Harsh était en train d’attacher sa longue chevelure dans un chignon serré à l’aide de sa psyché et tout en coinçant les épingles à cheveux de façon à ce que sa coiffure ne se défasse pas, relut une nouvelle fois la lettre qui contenait son ordre de mission. Un Level E, évidemment, mais un Level E apparemment enclin à la pédophilie et donc au viol. Elle passa le manteau de Nu Huo et réajusta son épée. Elle n’aurait aucune pitié pour cette chose faible qui s’adonnait à ses activités avilissantes. Elle haïssait ce genre d’individus, le savoir mourant sur sa lame ne lui faisait absolument rien, cela réussit juste à lui provoquer un faible sourire.

    Elle se retourna vers le vampire qu’elle quittait un peu précipitamment et jeta un regard sur son appartement qu’elle laissait dans l’état dans lequel Nu Huo et elle l’avait mis la nuit précédente. Elle s’excusa de s’éclipser lâchement, mais si elle ne répondait pas à cet ordre, on se poserait des questions, vu que l’intraitable Harsh ne pointait plus que très rarement son nez dans le clan des Hunters pour faire rapport de ses missions.

    Elle marchait d’un pas décidé, relisant maintenant la description physique du Level E qu’elle devait prendre en chasse. Quelque chose la gênait dans cette description, comme une sensation de déjà vu. La nuit venait de tomber. Elle devait se dépêcher, s’étant laissée aller à sa satisfaction personnelle, faisant passer son rôle de Hunter au second plan. Il ne fallait pas qu’elle le laisse continuer ses insanités.

    Elle se mit donc à courir jusqu’à l’Internat, lieu fétiche du vampire apparemment. Elle y arriva vite et pria intérieurement pour que cela se règle rapidement et qu’elle puisse regagner son appartement. Elle s’alarma quand elle vit une des fenêtres d’un des étages ouverte. Elle la fixa un instant puis soupira. Grimper aux arbres n’était pas son activité favorite lorsqu’elle travaillait. En dehors c’était autre chose…

    Elle prit quelques minutes pour entrer dans l’établissement et souffla un instant, légèrement fatiguée par l’effort fourni. Elle fut surprise par une voix derrière elle, et fit volte face rapidement, décochant son épée par la même occasion. Elle entrouvrit la bouche, légèrement désarçonnée par la façon de s’exprimer du Level E. Tout en lui lui rappelait Nu Huo. Elle cligna d’ailleurs des yeux pour se persuader que ce n’était pas lui.

    Elle recula instinctivement, voyant que le vampire tenait un verre dans la main et sentit le mur sous ses doigts. Merde. Elle devait agir. Ce n’était pas Nu Huo. Bon sang, pourquoi s’approchait-il de la sorte comme cela ? Elle leva son arme et fut littéralement immobilisée par les propos qu’il lui tint :

    - Voyons Ma Dame, est-ce une façon de se comporter avec une personne que l’on vient de rencontrer ? Dois-je vous apprendre, moi, un Level E que vous répudiez tant, la civilité ?

    Comment était-il possible qu’il lui ressemble tant ? Elle devait agir, vite, ou elle serait blessée, au mieux. Le doute n’avait pas sa place. Elle entendit le bruit sourd du verre se briser, ne sachant même pas si cela l’avait blessée et lorsqu’elle crut qu’elle allait pouvoir enfin agir, elle vit le vampire se désintéresser d’elle et entendit une détonation, puis une voix grave railler le Level E.

    Ce fut rapide, elle tiqua sentant l'agacement monter et lorsqu’elle vit le vampire s’étaler au sol, elle s’approcha de celui qui l’avait sauvé sans pour autant relever sa galanterie. Elle se pencha vers le Level E et posa ses doigts dans son cou. Plus de pouls. Il l’avait vraiment tué dans une facilité déconcertante. Elle considéra le corps un moment puis lança un regard accusateur à celui qui lui était venu en aide. S’il savait. Elle aurait préféré mourir plutôt que de devoir être aidée par un individu. Un homme qui plus est. Hunter de surcroît. Elle eut un temps d'arrêt en voyant ses cheveux, cela lui faisant penser à quelqu'un d'autre mais ne releva pas, et préféra l'attaquer froidement :

    - Rectification : Je n’avais déjà rien à craindre.

    Elle se releva et le toisa de façon dédaigneuse :

    - On ne vous a jamais appris que voler était mal... Angelo Iah-Hel ?…. Ne vous étonnez pas. Votre katana est célèbre ou du moins assez pour que je me sois renseignée. Et puis de toute façon... J'aime savoir qui sont mes concurrents.

    Il était vrai que Harsh connaissait tout Hunter arrivant en ville ou y résidant et s'arrangeait toujours pour connaître le maximum sur les Hunters. Connaître une personne, c'était mieux pouvoir l'attaquer sur ses faiblesses. Elle garda son épée en main, n’aimant pas savoir un autre Hunter sur son terrain de chasse.

    - On ne me fait déjà plus confiance au sein des Hunters pour m’envoyer un freluquet pour me seconder ? Je suis une femme, pas une emmanchée. Il y a assez de Level E pour tout le monde. Qu’est ce que vous faites sur le lieu de ma mission ?

    Elle ne s’embarrassait pas de faux semblants, s’adressant à lui sèchement, ne daignant même pas le remercier. Sans lui, elle serait probablement dans un triste état. Elle eut un faible rire moqueur et amorça :

    - Ne me dites pas que... Me surveille t-on ?

    Vraiment, si on se mêlait de ses affaires, elle sentait qu'elle pourrait se montrer de très mauvaise humeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Iah-hel

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 28
Localisation : RP: chez moi quelle question! /HRP: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Ven 10 Juil - 19:28

Il la regarda prendre lentement le pouls du mort, sachant pertinemment que cela ne servait à rien. Il ne s'en étonna pas, en général, s'il y avait deux hunters sur le coup, le premier a tuer, ou achever le vampire touchait la prime. Mais lui n'étais pas là pour ça, juste pour la surveiller elle. D'ailleurs, il avait commit la plus grave erreur, se montrer à celle qu'il surveillait.

Il grinça des dents à cette pensée, et sa colère ne retomba pas quand elle commença à l'agonir de reproches, quoi? Il lui avait probablement sauvé la vie et elle... Elle le lui reprochait? Soit elle était folle, soit... Elle était folle? Non, il n'y avait que cette raison possible.

Il croisa les bras après avoir essuyer le sang qu'il y avait sur Wolf et l'avoir rengainé. Quelle ingrate! En plus, elle devait forcément le savoir, même une idiote sans expérience aurait remarqué son impuissance et imploré de l'aide. Même si Angelo n'en demandait pas tant, ni même un merci, qu'elle s'en aille tout simplement, mais certainement pas une agression!

Il releva la tête en arrière et la regarda calmement, tandis qu'à l'intérieur, il brûlait d'indignation, une droiture d'âme telle que la sienne aurait du être appréciée, même en silence, même avec indifférence, mais pas dénigrée comme elle le faisait, alors quoi? Était-elle vraiment folle? En plus, son ordre de mission à lui, ne lui donnait pas vraiment matière à lui donner confiance en elle.

Ainsi, il répondit d'un ton calme mais dans lequel on pouvait entendre sa colère sous-jacente:


« Je suis étonné tout de même, je viens à peine d'arriver en ville... Depuis ce soir en fait. Et vous savez déjà qui je suis? M'en voilà flatté. Même si votre préoccupation première n'est pas franchement honorable... »

Il était réellement impressionné qu'au moins une personne en plus de son responsable de section sache qui était-il. Pourtant ses victoires sur les créatures de la nuit avaient été clairsemées et rarissimes depuis son entrée dans la guilde, disons qu'il n'avait pas vraiment eut matière à se forger une réputation, mais elle connaissait déjà son nom et la particularité de son katana. Elle avait de très bons informateurs. Premier bon point pour elle, lui semblait-il.

Il remarqua calmement qu'elle gardait son épée en main, bah, il ne devait pas plus lui faire confiance que lui-même et c'était bien compréhensible, mais tout de même, il se demandait s'il n'y a avait pas une raison plus obscure à cette manœuvre... Une tentative de protection contre lui par exemple? Ridicule, il ne lui ferait aucun, pour trois raisons: un, c'était elle, l'objet de sa mission, et il devait la surveiller par la tuer, deux, c'était une hunter, trois, c'était une femme.

Il répondit ensuite et ses deux dernière phrases en une seule, toujours aussi calmement, toujours aussi furieux contre elle, mais aussi contre lui-même:


« Je ne vous seconderais jamais, tout simplement parce que votre attitude me rebelle, et ensuite, parce que, comme vous, je tiens à ma liberté. Sachez que j'ai du recevoir le même ordre de mission que vous, probablement une erreur de paperasserie. Je vous le laisse si vous y tenez tant, je ne suis pas mauvais joueur, moi. »

Il fit une courbette, toujours aussi galant et repoussa du pied le cadavre vers celle qui se faisait surnommer Harsh. Il n'attendait plus rien d'elle de toute façon. Il devait juste s'éclipser sans avoir trahit sa véritable mission. Dans quel pétrin s'était-il mit? Ça commençait bien! Un ordre aussi simple! Mais encore son inséparable droiture qui lui avait ordonner de se porter à son secours malgré la mise en péril de son anonymat. Quel imbécile!

C'est pour cela qu'il tapa du plat le mur à côté de lui, mais allez savoir comment elle allait comprendre son geste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ragnarok-spirit.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Dim 19 Juil - 0:32

    {Toutes mes excuses pour cette absence. Léger imprévu. Puis désolée pour la réponse aussi XD

    Les réseaux. C’était très bénéfique. On savait qui arrivait et qui n’était plus dans la course. Bien sûr cela n’était pas gratuit et n’était pas des plus simples, au vue du caractère irascible de Harsh. Elle ne trouva pas nécessaire de lui répondre, comment elle s’informait ne le regardait en rien, elle sourcilla lorsqu’il lui parla de sa « première préoccupation » mais n’en fit pas état. Ayant seulement un rapide rire moqueur lorsqu’il l’assimila à « honorable » et faillit répliquer, que de toutes les manières, elle ne l’était pas, honorable.

    Elle siffla entre ses dents et considéra le Hunter en face d’elle. C’était qu’il avait l’air de s’énerver le jeune gringalet. Elle lui sourit mielleusement avant de lui répondre à son tour, presque amusée par ce petit ton outré :

    - Mon attitude vous rebelle ? Mais voyons, dans notre univers de chasseurs, vous avez du voir pire qu’une jeune femme avec un peu de répondant… Quoi que vous êtes encore jeune.

    Une erreur, tiens donc. Elle n’y croyait que moyennement. L’erreur est humaine me direz-vous, seulement voilà, elle ne croyait pas non plus qu’ils étaient humains. L’homme en face d’elle était d’ailleurs assez étrange. Pourquoi s’obligeait-il à autant de galanteries, on n’était pas dans un salon de thé ici. Elle nota néanmoins sa légère pique qui aurait du la provoquer, mais le niveau n’était pas assez élevé pour choquer Harsh. Cette réplique était digne d’un enfant puéril et gâté. « Mauvaise joueuse ». Evidemment qu’elle l’était. Et elle adorait ça. Elle jeta un regard dédaigneux au cadavre dans lequel Angelo donna un coup et elle eut un sourire mauvais avant de le railler :

    - Je n’aimerai pas gagner de l’argent sale. Je vous le laisse, mon Grand Seigneur.

    Elle se recula légèrement lorsqu’il eut un mouvement vers le mur à côté d’eux et qu’il frappa dedans. Elle fut étonnée de ce soudain emportement et le regarda sans comprendre. Double personnalité ? L’avait-elle fait sortir de ses gongs au point qu’il ne puisse pas se contrôler ? Il lui en fallait peu. Harsh soupira et fit quelques pas pour quitter le Hunter. Après tout, sa mission était finie, cela se réglerait avec les supérieurs, ce n’était pas « totalement » de sa faute si elle avait failli, et puis s’ils étaient deux sur l’affaire… Elle s’immobilisa pourtant, irritée par le fait de s’être fait doubler, c’était une notion qu’elle n’arrivait pas à supporter. Mais la raison qui la fit revenir sur ses pas était tout autre. Elle ne le croyait pas. S’il était intervenu, c’était pour l’aider. Pour rien d’autre. Elle se colla contre le mur à côté de lui et resta silencieuse avant de prendre la parole :

    - … Merci.

    Si elle voulait qu’il s’apaise et qu’ils discutent, il fallait qu’elle y mette du sien, quitte à s’écorcher les lèvres en remerciant quelqu’un.

    - Il est vrai que je ne suis pas aussi performante que d’habitude ces derniers temps. J’avais besoin d'une... Petite aide.

    Elle le regarda un instant. Elle ne comprenait vraiment pas l’attitude de l’homme mais continua sur sa lancée :

    - Harsh. Si vous voulez m’appeler par un nom, ce sera celui-là.

    Elle croisa les bras et finit :

    - Ça vous arrive souvent de cogner les murs ? Ou c’est juste un passe temps de temps en temps… Non parce qu’il faut me le dire… Je pourrai vous offrir un pan de mon appartement en remerciement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Iah-hel

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 28
Localisation : RP: chez moi quelle question! /HRP: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Lun 27 Juil - 23:21

Elle sourcilla puis ricanna à sa première remarque, oui, quelque chose dans la personne lui disait qu'elle réagirait comme ça, du coup, ça ne l'étonnait pas vraiment. Il commençait à s'y faire à cette furie qui n'avait plus aucune manière depuis le temps qu'elle avait déserté la noblesse dont elle était issue à la base. En tout cas, c'était ce que mentionnait son dossier, la guilde était vraiment très bien informée...

Elle ne put s'empêcher de lui répondre encore pour encore se moquer, bon sang, ne savait-elle faire que ça? Il grogna pour toute réponse et haussa les épaules, il était certes jeune mais cela ne l'empêchait pas d'avoir de l'expérience vu son passé. Enfin, cette Harsh était l'exception qui confirmait la règle qui énonçait que toute jeune fille de bonne famille devait être douce et discrète. Pfeu, elle était à mille lieues de là aujourd'hui.

Il vit dans son attitude qu'elle ne croyait pas à son excuse, ce qui lui donna presque un motif de plus pour s'acharner sur le mur à sa gauche. Mais Angelo s'était déjà discrédité et il se cramponna fermement à ses bonnes manières pour ne pas entrer dans le jeu de cette harpie de hunter. Car elle avait beau être jeune, elle était déjà à moitié aigrie selon le rapport psychologique et avait l'âge mental d'une cinquagénère.

Elle dédaigna le cadavre et le provoqua encore une fois. Malgré une certaine envie de répondre avec toute la méchanceté dont il savait parfois faire preuve, Angelo serra les dents et ferma les yeux en se répétant que non, le mur n'allait pas le soulager et que non, il n'allait pas frapper une femme. Peut-être était-ce du à son long voyage mais le jeune hunter perdait trop rapidement patience. Ou peut-être était-ce cette femme, celle qu'on lui avait malheuresement demandé de chaperonner, bon sang, s'il s'en tirait à bon compte ce soir-là, il ne mettrait les pieds que dans son sillage, certainement pas sur son passage. Pas parce qu'il la craignait, mais plutôt parce qu'elle craignait de ne pas pouvoir se contrôler et de lui envoyer son poign dans la figure, chose absolument bannie dans le registre des bonnes manières.

Elle s'était reculée quand il avait frappé le mur et il avait capté son air d'incompréhension, et bien quoi? Il n'y avait pas qu'elle d'un peu fou sur les bords, il avait bien le droit à quelques dérapages quelque fois, non? Sauf que voilà, il en avait fait deux en l'espace de même pas un quart d'heure, ça faisait un peut trop. Donc, il serait calme, très calme, trop calme jusqu'à ce qu'il réussisse à se débarasser d'elle pour aller dormir.

Il en était là de ses réflexions quand elle dit un mot. Un mot qui le fit littéralement sursauter et il la fixa d'un air un peu ahuri avant d'avoir un sourire en coin et de murmurer d'un ton un peu narquois:


« Alors... Vous connaissez ce mot? Me voilà impressioné une fois de plus. Je n'en demandais pas tant cependant, juste qu'on évite de m'agresser. »

Et un rire sombre secoua le jeune homme qui se reprit bien vite pour écouter la suite. Elle avoua ensuite avoir eut besoin d'aide, de mieux en mieux. La surprise passée, Angelo se dit que pour mériter un tel revirement de situation, il n'y avait que deux solutions, soit elle avait deux personnalités, hypothèse peu convaincante du fait que ce n'était pas mentionné dans son dossier, ou alors, elle cherchait quelque chose... Comme savoir pourquoi il était là, ce jour-ci, à cette heure. Il grimaça et gromella un juron.

Ensuite elle se présenta après l'avoir défisagé d'une manière qui ne le mit pas tout à fait à l'aise. Il hocha la tête et répondit avec une évidente mauvaise foi:


« Angelo Iah-hel. Mais Angelo suffira, merci. Je vous dirais bien que je suis ravi mais ce serait mentir et je ment rarement. »

Il n'avait pas pu s'en empêcher, après tout, c'était un juste retour des choses, il avait bien le droit à quelques petites piques de rien du tout après toutes les railleries dont elle l'avait gratifié un peu plus tôt. Elle continua encore et il interrompit ses pensées pour écouter. Elle lui parla de son coup dans le mur et lui posa une question qui lui sembla étrange, mais il répondit honnêtement et tout à trac:

« Non jamais. Celui-ci a eut la primeur. Pourquoi me poser cette question? Je doute que vous ayiez réellement eut l'intention de m'enmener chez vous même si ma réponse avait été positive. Allons Harsh, nous savons tout les deux que vous voulez quelque chose de moi, même si ça nous écorche tout les deux de le dire, allez, dites-moi ce que vous voulez savoir, je vous répondrais si je le peux. »

Il reprit son souffle et ferma la bouche, il n'avait décidément pas l'habitude de parler autant d'un coup, cette Harsh allait le transformer en vrai pipelette! Il grogna encore une fois et croisant les bras sur son torse. Avec lui on ne tournait pas autour du pot, il fallait jouer carte sur table. C'était à cause de sa grande compréhension des gens, qu'ils soient hommes, vampires ou autre, il démêlait toujours les fils de la parole avec dextérité. Harsh allait être obligée de demander, ce qui n'était pas pour lui déplaire...

Il sortit son paquet de cigarette et en sortit une qu'il alluma calmement avec un zippo tout en argent gravéd'un loup peint en bleu. Il savoura la première bouffée et rejeta lentement en ayant prit soin de poser sa tête contre le mur derrière lui. Il avait fermé les yeux et le tabac le calma instentanément. Dieu que c'était bon. Il eut un autre sourire en coin et attendit patiemment qu'Harsh réponde en savourant sa clope.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ragnarok-spirit.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Mer 29 Juil - 21:28

    Elle eut un sourire qui retroussa ses lèvres lorsqu’il sursauta mais s’empêcha de faire une remarque, la patience était une vertu, certes, mais une vertu qui avait ses limites même pour le plus patient des hommes. Elle aurait bien voulu éprouver celle d’Angelo si elle n’avait pas voulu le garder auprès d’elle pour qu’il crache la vraie raison de sa présence en ces lieux. Son sourire s’élargit lorsqu’elle entendit ce que le hunter avait à dire. Il n’était pas seulement le preux chevalier pour lequel il voulait se faire passer. Il possédait un minimum de répartie. Elle préférait ça qu’une personne faible qui se serait effondrée à la moindre parole un peu sèche. Cela faisait quelques temps qu’elle ne brimait plus pour le plaisir, sauf avec quelques rares personnes.

    Elle tiqua pour s’empêcher de lui dire après l’avoir entendu jurer : « Un aussi gentil garçon que vous connait quelques vulgarités, incroyable. ». Elle s’étonnait de pouvoir autant se contrôler. Elle ne voulait vraiment pas gâcher sa chance de connaître la vérité.

    Il se présenta avec une mauvaise foi non dissimulée, sachant désormais qu’elle le connaissait déjà de nom et de réputation. Elle hocha cependant faiblement la tête pour ensuite répondre, plus pour elle-même que pour lui : « Angelo, parfait. »

    Bien, bien, bien… Ils arrivaient enfin là où ils voulaient en venir, du moins elle. Il attendait d’ailleurs qu’elle demande, qu’elle soit celle qui prendrait l’initiative. Finalement, il n’était pas si innocent que ça. Elle se l’était toujours dit, c’était toujours les gens qui paraissaient les plus innocents qui l’étaient le moins.

    - Oh, je ne comptais pas vous emmener chez moi… C’est un peu en désordre, j’ai eu une nuit plutôt mouvementée. Elle eut un sourire vraiment joueur et provoquant envers son vis-à-vis puis continua. Seulement, j’aurais pu vous emmener un morceau de mur de mon appartement, c’était du second degré, voyons, vous semblez être à peu près connaisseur de la chose pourtant…

    Elle se tourna finalement vers lui pour être de profil au mur et s’appuya comme son ‘confrère’ contre ce dernier. Elle eut un rapide rictus quand elle le vit enclencher le feu qui viendrait allumer… Une cigarette. Qu’est-ce qu’elle détestait les coïncidences idiotes. D’abord ce Level E qui ressemblait tant à Nu Huo, elle jeta d’ailleurs un coup d’œil rapide au cadavre et eut un pincement au cœur, il lui ressemblait vraiment trop. Elle avait presque l’impression que c’était lui au sol. Maintenant cette odeur de tabac qui avait un effet assez incroyable sur sa personne. Cela faisait un mois qu’elle ne l’avait pas senti, peut-être que cela ne lui rappellerait plus rien. Les deux hommes qui avaient marqué sa vie. Il ne manquait plus que son mari ressuscite et la boucle serait bouclée. Elle sourit, non, ça c’était impossible, elle l’avait laissé plus mort que mort.

    Elle finit par sortir de ses pensées pour observer le hunter tandis qu’il fermait les yeux. Le tabac semblait avoir un effet apaisant sur lui, comme ce l’était pour elle. Elle sentit les premières effluves lui monter au nez et elle tourna la tête. Non, malgré tout l’amour qu’elle portait à Nu Huo, elle ne pouvait décemment pas oublier. En plus, Angelo avait eu la mauvaise idée d'avoir cette couleur de cheveux si particulière... Cela faisait fantasmer idiotement son cerveau.

    Elle eut un geste vers le paquet mais se ravisa et se laissa glisser le long du mur pour s’asseoir et ainsi éviter de se prendre la fumée de cigarette immédiatement dans la figure.

    - Vous savez que c’est plutôt déplacé de fumer en présence de bonne compagnie ?

    Oui la bonne compagnie qu’elle désignait c’était elle. Elle n’allait pas s’étouffer dans la modestie, et puis apparemment, il était réactif à ce genre de petite brimade. Elle resta silencieuse un instant, comme si elle réfléchissait, puis reprit de nouveau la parole :

    - Je sais que vous n’êtes pas là pour ce Level E. Et vous savez très bien que j’attends une autre explication. Vous pouvez me donner la vérité puisque vous la savez.

    Ah, si seulement elle pouvait être un peu télépathe comme Nu Huo de temps en temps... Cela lui éviterait bien des déconvenues comme en ce moment. Elle leva la tête vers Angelo dans un regard morne et finit :

    - Soit vous êtes un pédophile et vous chassez la minette le soir. Soit vous me suiviez moi pour une raison que j’ignore encore. A voir votre tête, j’opterai plus pour la première option… Mais je sens que je me trompe, non ?

    Elle émit un grognement peu amical et eut un léger claquement de langue sur le palet, légèrement irritée par l’odeur du tabac :

    - Oh et puis, ça vous aurait tué de me proposer une clope ? Elle tendit le bras au dessus de sa tête, vers lui, paume ouverte attendant le tabac. Non, mais là je pense que j’en ai besoin, je ne vais pas pouvoir vous regarder vous faire plaisir seul longtemps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Iah-hel

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 28
Localisation : RP: chez moi quelle question! /HRP: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Jeu 30 Juil - 14:55

Elle déployait des trésors de patience à son égard, et vu les efforts qu'elle produisait, Angelo aurait peut-être du se sentir honoré. Mais cette femme s'était à ses yeux très mal conduite, il n'allait pas passer l'éponge aussi facilement, on ne se moquait pas d'un gentleman impunément! Enfin, pas trop. Il n'était pas rancunier.

Elle lui répondit d'un air provocant et joueur et il fut quelque peu choqué, non mais enfin! Qu'est-ce qu'il s'en fichait de ce qu'elle faisait de ses nuits! Ah... Non, en fait, son ordre de mission comprenait aussi les nuits, c'était bien précisé d'ailleurs. Il s'était demandé pourquoi cette note quand il l'avait lu mais... Il commençait à comprendre pourquoi.

Il tiqua quand lui relança une vacherie et eut une ombre de sourire. Finalement, elle avait du cran, et puis il devait avouer qu'elle n'avait pas eut peur de son coup dans le mur mais plutôt, elle avait été ennuyée. Tout de même! Une femme pareille? Avoir un homme dans sa vie? Pfff, impossible, ou bien elle l'avait payer pour se faire... Plaisir. Il ressentit une vague de dégoût à cette pensée, ce genre de procédés, il ne les supportaient pas. C'était contre ses principes les plus basiques. Bref, elle faisait ce qu'elle voulait le problème c'est que lui, allait devoir la suivre, et en parler dans ses rapports... Ça ne lui plaisait pas du tout.

Il vit son geste vers son paquet, même infime, à travers le voile de ses cils. Puis elle glissa à terre, ah. Une fumeuse? Et elle semblait en manque visiblement. Tant pis! Mais il se ravisa, oh, il pouvait bien lui en laisser une, si le tabac avait le même effet sur elle que sur lui, la discussion serait sûrement moins houleuse, et puis, à présent calme, il considérait sa situation catastrophique avec détachement, il se débrouillerait...

Elle lui lança une pique, visiblement irritée de le voir fumer, et il se contenta de lui répondre avec un petit sourire, avec des principes ne signifiait pas forcément être bien élevé, de plus, quand aucune 'bonne compagnie' ne pointait le bout de son nez à des kilomètres à la ronde, il n'avait aucune limite de comportement, c'est pour cela que la remarque lui glisser sur le dos comme l'eau sur les plumes d'un cygne.

Enfin elle se décida à exposer son hypothèse quand à sa présence sur les lieux. Il hocha la tête sans rien dire, la laissant continuer. Elle leva la tête, à moitié ennuyée, encore, et poursuivit donc. La théorie qu'elle échafauda, dans l'unique but de l'indigner, fonctionna et il serra les dents. Lui? Pédophile? On aurait tout entendu! Il fallait qu'elle se rachète des yeux et un cerveau cette harpie, non mais vraiment!

Peu émue par la réaction d'Angelo, ou peut-être même qu'elle ne l'avait même pas remarquée, elle continua sur sa lancée. Décidément, ses armes n'étaient pas seulement son épée et son flingue, il fallait en plus qu'elle cisaille les mots pour en faire des fouets près à tout saccager, même le peu d'estime de soi que possédait le jeune hunter. Il en avait beaucoup vu dans sa vie, et beaucoup subit ce qui lui avait apprit la modestie, mais alors là! Même un clochard se serait offusqué face à Harsh. Mais s'il bouillait, Angelo eut l'excellente idée de ne pas remettre de l'huile sur le feu.

Effort qui paya puisqu'elle rendit les armes peu de temps après pour lui demander une cigarette. Ça alors, elle savait aussi demander, et avait de émotions humaines de genre: la jalousie? Incroyable, ce n'était peut-être pas seulement une harpie dans ce cas. Il rigola doucement, sans se moquer et déposa le paquet entier dans sa main. Après tout, il en avait un autre. Il déposa le zippo également, murmura pour terminer:


« Mon zippo s'appelle revient. Le paquet c'est cadeau. J'en ai un autre de toute façon. »

Il se positionna face à elle, toujours debout, fermement campé sur ses deux jambes, et la fixa longuement. Sans animosité, simplement par curiosité, pour tenter de comprendre pourquoi une telle femme était devenue hunter. Elle avait tout ce qu'elle voulait dans sa famille, elle était noble et de ce fait automatiquement respectée, mais non, elle rôdait dans les quartiers mal famés de la ville pour tuer des créatures démoniaques. Vraiment étrange comme choix de vie, on avait vu mieux.

Il tira la dernière bouffée, jeta le mégot par terre et l'écrasa du talon de sa botte. Puis il soupira et passa une main dans ses cheveux lilas, si étranges que lui-même avait été appelé 'démon' par son propre père. Puis il mit une main sur sa hanche et dit simplement:


« Bingo. Je vous suis. Mais cette raison que vous prétendez ignorer, vous la connaissez déjà, et très bien d'après ce que j'ai pu comprendre... A vous de chercher. »

Il mit les mains dans les poches de son pantalon et eut un sourire en coin, il avait hâte de voir les émotions qui passeraient sur le visage fin de la hunter lorsqu'elle comprendrait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ragnarok-spirit.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Dim 16 Aoû - 18:15

    Elle ne savait pas si c’était parce qu’il était un hunter et elle ne savait pas non plus si c’était parce qu’elle savait que ce ne serait certainement pas la dernière fois qu’ils seraient amenés à se recroiser, mais lorsque ce sourire presque amusé orna les lèvres de son vis-à-vis, cela eut pour effet de l’irriter un peu.

    Elle leva ses yeux vers Angelo, qui était d’ailleurs encore en train de rire, lorsqu’elle sentit un paquet entier se poser dans sa main, elle la referma sur ce dernier ainsi que sur le zippo qu’il lui prêtait.

    - Vous êtes toujours aussi généreux avec les personnes qui vous insupportent ? Parce que je peux être encore plus méchante… Elle alluma le feu de l’homme et emmena la cigarette à ses lèvres. Ne vous inquiétez pas… Je ne suis pas encore voleuse. Et puis, je déteste tout ce qui peut venir d’un rival.

    Elle soupira lorsqu’elle aspira la première bouffée de cette maudite cigarette. Diable, c’était devenu quelque chose de tellement vital pour elle. Elle pensait pourtant ne plus en avoir besoin maintenant qu’elle avait rencontré Nu Huo. Elle s’en voulait de cette faiblesse. C’était de la faute de cet hunter aussi ! Quelle idée de fumer maintenant ? Cette odeur était un vrai poison pour ses sens.

    Elle avait fermé les yeux pour mieux apprécier cette addiction stupide et décida de les rouvrir pour redonner son zippo à l’homme. Elle fut légèrement déstabilisée lorsqu’elle sentit son regard sur elle, elle n’aimait pas être observée par les gens, elle préférait être celle qui observait.

    - Un problème Sir ?

    Elle vit le pied du Hunter écraser le mégot de sa cigarette alors qu’elle venait de commencer la sienne. Sa voix s’éleva et elle fut mécontente qu’il lui confirme ce dont elle se doutait déjà. Il la suivait. Depuis combien de temps ? Certainement que depuis aujourd’hui puisqu’il lui affirmait qu’il était arrivé la veille. Il s’était laissé connaître plutôt rapidement. Tactique ? Elle ne le pensait pas. C’était vraiment pour l’aider. Elle eut un sourire ensuite, cela ne l’étonnait pas de la guilde, elle était même légèrement déçue, ils leur avaient quand même fallu un mois pour agir. En temps normal, les pensées de Harsh se seraient arrêtées là. Elle se serait peut-être dit qu’elle aurait aimé un peu se jouer du hunter et peut-être même l’amocher un peu. Mais quelque chose changeait la donne : sa relation avec Nu Huo. Ils savaient tout deux qu’elle n’était pas en position pour répliquer si elle voulait garder un semblant de calme dans sa vie.

    - Le mécanisme de la guilde commence à se rouiller. Je ne serai pas déjà dans le système, je douterai de son efficacité.

    Elle s’appuya sur une des paumes d’une de ses mains pour se relever et pouvoir fixer son interlocuteur :

    - En quoi ce que je fais en dehors de ma profession intéresse t-il la guilde ? C’est vrai, ai-je été moins efficace ces derniers temps ? J’en doute, j’ai toujours tout donné pour eux. Certes j’effectue moins de missions.

    Elle écarta sa cigarette de sa bouche et cracha avec dédain au sol, il pourrait rajouter qu’elle n’avait aucune manière dans le dossier qu’il allait certainement établir.

    - Pourquoi cela dérange t-il les personnes que j’ai envie de m’envoyer en l’air avec un vampire ? C’est notre problème, pas le votre. Est-ce que moi, je vais voir quelles compagnes vous avez la chance de vous faire et qu’elles ont la malchance de connaître ?

    Elle ne voulait pas le reconnaître mais au-delà du léger amusement que cela lui procurait, elle était énervée. Enervement qui cachait une peur sous jacente. Pas vraiment pour elle, mais bien pour Nu Huo.

    - Vous allez confirmer ce que j’ai comme pratiques plutôt ‘anormales’ à la guilde et après ? Les méchants messieurs vont-ils venir m’exterminer ou vais-je être punie pour mauvais comportement ?

    Sa cigarette coincée entre ses lèvres, elle fit craquer ses doigts.

    - Un autre hunter s’occupe t-il de mon compagnon ? Elle avait lancé ça dans un sérieux évident. Elle voulait savoir qui si cela s’avérait être la vérité, elle les connaissait presque tous. Elle finit sur une note sarcastique, piquée par une animosité qu’elle ne pouvait pas réprimer. Au fait pour finir de vous choquer, j’ai déjà eu l’occasion de partager une journée entière avec un courtisan.

    Sourire mielleux. Disons qu’elle ne l’avait pas su dès le début et que le ‘service’ avait été plus qu’un service et d’une gratuité absolue. Mais cela, il n’avait pas besoin de le savoir.

    {J'étais en vacances ! Désoléeee !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Iah-hel

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 28
Localisation : RP: chez moi quelle question! /HRP: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Dim 16 Aoû - 21:50

Elle parla de lui rendre son paquet et il se jura fermement de ne le reprendre sous aucun prétexte, quitte à gâcher ses cigarettes en les laissant par terre. Il n'y toucherait plus, il lui avait donné point barre. Après elle en faisait ce qu'elle en voulait. Ça ne le regardait plus. Fort de cette idée, il ne répondit même pas. Ce serait juste un gaspillage de salive et de temps.

Elle lui demanda s'il y avait un problème et Angelo leva les yeux au ciel, évidemment qu'il y avait un problème, il en avait des tonnes, là, présentement, et tous la concernaient elle. Mais ça aussi il se garda bien de le dire, ça lui aurait fait trop plaisir et elle aurait encore répliqué avec sa langue de vipère. Non merci.

Elle lui lança remarque acerbes sur attaques verbales et prenant le partit de laisser glisser parce que ça ne le concernait pas le moins du monde, il haussa les épaules à la fin de ses attaques se mélangeants entre la colère sous-jacente et le calme apparent, l'un prenant d'un coup le pas sur l'autre pour finalement disparaître à son profit, et ainsi de suite. Il se contenta de répondre calmement de sa voix chaude mais néanmoins plate:


« Je ne sais pas du tout à quelles fins la guilde à prévu de faire usage de mes rapports et si un autre hunter suit votre précieux compagnon, ou amant devrais-je, et de toute façon je m'en contrefiche. Je fais ce qu'on me demande, un point c'est tout. Je dirais juste que vous êtes ma mission d'entrée à la guilde, et que vous m'aurez sur le dos pendant le mois à venir. Soyez contente. »

Un pour la première fois depuis longtemps on vit fleurir sur le visage d'Angelo un sourire que l'on qualifierait à juste titre de parfaitement sadique. Il en avait marre d'essuyer les accusations injustement acerbes de la hunter que quelque chose en lui s'était brisé : ses bonnes manières, apparaissait alors aux yeux de tout le monde ce que son père craignait : un démon.

Son regard s'assombrit et il s'approcha de la hunter en la fixant d'un regard qui ne cillait pas. Il posa une main de chaque côté d'elle contre le mur, la bloquant tout contre et murmura d'une voix douce mais glaciale:


« Mais que ma mission se cantonne à vous surveiller et à faire un rapport régulier, on ne m'interdit pas pour autant d'agir avec ou contre vous. Et en ce moment je serais plutôt dans l'optique de vous rendre toutes vos politesses... Il ne tient qu'à vous de me faire franchir le dernier pas. »

Il eut un autre sourire sombre et glacial et se redressa. Clignant des yeux et soupirant d'aise, il se retourna et sourit de soulagement. Enfin, il s'était libéré d'un poids mais il se doutait qu'il allait devoir faire face aux sarcasmes que ne manquerait pas de lui répondre Harsh par bravoure. Mais la bravoure ou le courage menaient parfois à la perte de celui qui les brandissait bien haut à toute occasion...

Il ne s'était pas totalement calmé et la bête démoniaque en lui ne demandait qu'une provocation pour sortir. Sachant que la hunter jusqu'à présent n'avait jamais refusé une attaque, Angelo savait déjà comment ça allait finir... Et il eut un rire sombre. Il ne put s'empêcher de murmurer, une main sur son visage, les yeux grands ouverts:


« Mon Dieu... Aidez-moi... Je ne dois pas... Et pourtant... »

Luttant contre son démon, il tituba vers la sortie et s'appuya sur le mur pour ne pas tomber à la renverse, cette saleté de côté sombre s'amusait à faire tourner le monde autour de lui pour l'empêcher d'avancer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ragnarok-spirit.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Lun 17 Aoû - 21:28

    30 jours. Qu’est ce que c’était que 30 jours dans une vie ? Certainement pas grand-chose, mais savoir qu’Angelo serait sa plus fidèle ombre pendant ce laps de temps ne lui fit pas voir les choses de cette manière. Elle avait levé légèrement la tête pour pouvoir trouver les yeux de son interlocuteur et pour répliquer à son tour, mais resta silencieuse de surprise lorsqu’elle put voir l’expression peu engageante que lui offrait le Hunter. Elle aurait pu ne pas le reconnaître. Il était étrange de voir à quel point une expression pouvait changer l’apparence d’un individu.

    Elle aurait menti si elle avait dit qu’elle ne se sentit pas en danger lorsqu’il l’accula contre le mur où ils étaient adossés l’instant d’avant. Elle détesta cette idée de domination, se sentir enfermée par une force plus importante que la sienne. Ce fut pour cela qu’elle ne baissa pas les yeux, plongeant son regard dans celui de son vis-à-vis, un regard noir, qui résumait assez bien toute la colère qu’elle contenait. Elle ne bougea pas, vouloir se dégager aurait été inutile, et l’homme n’était pas obligé de savoir qu’elle répugnait les contacts avec la plupart des gens. Le changement était assez radical et surprenant. Malgré toute la patience qu’elle avait rassemblée, elle ne put s’empêcher de siffler entre ses dents et de répondre, sèche :

    - Ne me portez pas responsable de votre peut-être débordement. Etes-vous réduit à l’état d’animal pour ne pas pouvoir vous contrôler ?

    Qu’est ce que c’était que ce Hunter ? Son comportement était singulier, d’abord serviable, ensuite cruel, elle n’aurait su dire qui il était. Par contre, elle savait déjà ce qu’elle voulait lui offrir. Elle posa une main sur l’épaule du Hunter, qui lui tournait nonchalamment le dos et l’entendit murmurer. Elle devait l’avouer, il était curieux et n’était pas aussi fade qu’elle aurait voulu le croire. Il eut le temps de tituber de quelques pas vers la sortie, avant de se retenir au mur. Légèrement alarmée, elle vint à sa rencontre et se planta devant lui :

    - Vous me faites quoi là ?

    Elle leva la tête de l’individu en soulevant son menton, le regarda un instant avant de lui décocher une gifle qui siffla dans l’air.

    - Ça c’était pour tout à l’heure.

    Elle se demandait si cela était une coïncidence qu’elle se retrouve encore avec un Hunter mal en point. Pourtant, a fortiori de ce cher Alex Spencer, Angelo ne s’était pas tailladé le nom de Harsh dans le bras et n’avait pas été blessé. Le mal n’était donc pas physique. Elle avait du mal à comprendre cependant. Elle n’était pas totalement sûre d’elle sur ce coup là. Angelo l’impressionnait par le changement radical qui s’était effectué en lui, ce qui devait être une menace avait produit un léger effet sur Harsh, il n’était pas qu’un simple civil. Elle redoutait de le pousser à bout et d’en venir à des choses extrêmes. S’il la tuait cela serait moins important que si elle réussissait à venir à bout de l’homme. Cela rajouterait une raison de plus à l’acharnement de la guilde sur son compte.

    - Est-ce que ça ira ? Il y eut un silence et elle continua. Je ne veux pas connaître ce qu’il y a derrière la limite que vous vous imposez. Pas que je n’en ai pas envie, je vous avoue franchement qu’il y aurait eu un temps… Cela fait très longtemps que je vous serais rentrée dedans sans plus de cérémonie. Mais…

    Elle eut un geste pour passer une mèche de cheveux derrière son oreille, n’étant pas sûre de vouloir dire la suite.

    - Je ne peux plus agir égoïstement comme par le passé. J’ai trop à perdre maintenant. Ce n’est pas juste pour m’amuser ce coup-ci. Je ne veux pas que cela puisse porter préjudice à la personne que je chéris le plus. C’est idiot, n’est ce pas ?

    C’est vrai qu’elle aurait aimé plus le titiller, mais bon, s’ils avaient un mois.

    - Un mois vous dites ? Si je peux faire capoter votre mission, je ne me gênerai pas, quitte à changer complètement mon train de vie et de ne plus voir mon compagnon. Ce serait triste de savoir que l’infernale Harsh vit comme une jeune femme innocente et pure ?

    Grand sourire.

    - J’ai envie de vous tester.

    Elle avait joué sur la demi-teinte et ne pouvait pas prévoir les réactions de l’homme. Elle se contenta d’attendre. Redeviendrait-il complètement placide ou au contraire, saturerait-il ? Harsh ne savait pas le dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Angelo Iah-hel

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 07/07/2009
Age : 28
Localisation : RP: chez moi quelle question! /HRP: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   Mar 18 Aoû - 22:40

Malgré sa mise en garde quelque peu... Extrême, Harsh ne se retint pas de lui lancer une remarque cinglante à la figure. Angelo frémit et se retint à grande peine. Oui il se retint car il avait beau croire qu'un démon vivait en lui, c'était tout simplement son côté noir qui sans cesse refoulé, n'attendait qu'une occasion de sortir pour que le hunter soit complet, avec son mauvais et son bon côté, comme tout un chacun.

Puis il tituba et elle lui demanda ce qu'il fabriquait. S'il l'avait pu, il aurait ricaner en répliquant quelque chose du genre « ça ne se voit pas? Je prends lâchement la fuite en prenant une démarche de poivrot ». Mais il ne pouvait pas, et il ne répondit rien, regardant devant lui avec un air un peu hagard.

Il ne résista pas quand elle lui leva la tête et le regarda. La gifle lui fit un autre effet. Il cligna des yeux et secoua la tête comme un chien qui s'ébroue. Contrairement à l'effet qu'on aurait pu redouter, à savoir une explosion de violence, ça avait eut l'effet l'inverse et l'avait calmé instantanément. C'était le première fois qu'une personne arrivait à le calmer et le premier étonné en fut Angelo lui même.

Il se redressa et lâcha le mur, plus sûr de lui et de nouveau libéré de l'emprise mauvaise de son côté sombre. Il soupira de soulagement et sourit plus pour lui-même que pour la hunter mais ceci dit, il s'adressait un peu à elle. C'était la première à avoir réussit un exploit d'une telle ampleur, il fallait qu'il la remercie et qu'il souligne la chose.

Mais avant qu'il n'est pu dire quoi que ce soit, elle lui parla. D'abords, elle se justifia de sa débandade, expliquant qu'il y avait une chose, ou plutôt une personne à qui elle tenait et qu'elle ne pouvait pas se permettre de trop risquer sa vie. Il comprenait cela très bien même si lui-même n'avait pas vécu cette situation. Et soudain la harpie se transforma un peu en femme ordinaire et même courageuse. Il eut du respect pour elle, un peu.

Mais le restant de sa tirade lui figea le demi-sourire qu'il avait depuis le début. Lui capoter sa mission? Impossible. De toute façon, il avait bien l'intention de la refuser quitte à se voir refuser son entrée dans la guilde. Il ne se voyait pas du tout se taper une harpie pareille pendant un mois et surtout, il avait peur de l'apprécier à l'arrivée, après toutes les méchancetés qu'elle lui aura dites, c'était totalement hors de question.

Elle avait envie de le tester. Merveilleux. Mais lui n'avait pas franchement envie à vrai dire, il avait beau être hunter, ce n'était pas par amour du combat mais plutôt pour son honneur et par nécessité, il avait besoin d'argent pour vivre et à ses yeux, combattre les vampires était un métier comme un autre à ceci près qu'il rapportait plus de prestige. Il n'aimait pas se battre, oralement comme physiquement d'ailleurs.

Il haussa les épaules et se contenta de faire une rapide révérence, certes un peu rigide mais tout de même un marque de respect assez marquée. Il murmura de sa de nouveau devenue froide:


« Je vous remercie. Vous devriez vous remercier aussi vous-même, vous vous êtes probablement sauvé la vie. Quand à moi, c'est la première fois que je vois quelqu'un me calmer à l'aide de gifle. Donc, merci. »

Il se redressa et eut un petit sourire un peu pâle d'ailleurs. Il n'était pas dans son assiette, vivement que cette confrontation s'achève, il en avait plus qu'assez d'être sur ses gardes, de faire attention à geste, à chaque mot qu'il faisait. D'ailleurs, il remit de l'ordre dans sa tenue et passa la main dans ses cheveux, se préparant à s'en aller. Mais avant de partir il se sentit obligé de préciser deux ou trois petites choses:

« Ah oui, je tenais à vous dire : nous nous reverrons. Mais ce jour-là, je ne serais plus votre surveillant, mais votre collègue. Je refuse d'achever ma mission, même si cela signifie mon départ de la guilde, je n'ai pas à chaperonner les hunters défaillants de la guilde. Elle s'en occupera elle-même. Et puis, le paquet c'est cadeau, pour vous remercier de cette agréable soirée. »

Il eut un sourire et un rire un peu moqueurs, de circonstance donc, et sans un autre mot de plus, disparut au coin du couloir laissant flotter derrière lui un rire et une odeur délicate d'humus des bois et de tabac froid et douceâtre.


[HRP: the end pour moi, j'avais plus d'idée et puis, je commence à être un peu débordée niveau rp XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ragnarok-spirit.forums-actifs.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Confrontation [PV: Harsh]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Confrontation [PV: Harsh]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discussions sur la Confrontation V !
» Confrontation. [PV Hagen]
» Discussion autour de la confrontation
» La v2 de FoxyBB est sortie !
» Bizarboy 2 le retour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ténebres de la nuit :: ¤ Quartier Sud ¤ :: Internat-
Sauter vers: