Les ténebres de la nuit

Après trois siècles, la prophétie est de retour... Le secret de l'existence des vampires est de nouveau percé à jour... Entre humains, vampires et chasseurs, un monde sans pitié s'offre à vous.. Saurez-vous y survivre?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une complainte silencieuse || Libre ||

Aller en bas 
AuteurMessage
Hana Holoway
Sang-pur
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/05/2009
Age : 26
Localisation : In the Dream World... The Hana's World...

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Une complainte silencieuse || Libre ||   Ven 22 Mai - 16:59

    La vue était magnifique ; au-dessus du palefrois noir brillaient la lune pleine, une aura argentée se dégageant de l’astre nocturne baignant les habitants du village de sa douce clarté.
    Le cheval s’ébroua, gratta le sol de son membre antérieur droit puis il secoua de nouveau sa crinière avant d’étendre sa longue encore vers le sol et de souffler sur les quelques brins d’herbes qui se trouvaient là ; le mors dans sa bouche était inconfortable pour manger, barre métallique reposant sur sa langue et au goût désagréable mais son instinct le poussait à manger quand même : il arracha les quelques brins d’herbe, attendant un ordre quelconque de son cavalier.
    Celui-ci se tenait droit sur le dos de son compagnon à poils sombres, regardant au loin le paysage qui s’étendaient, fait de milliers de petits détails qu’un être humain n’aurait pu apercevoir, surtout de nuit. Ce que son palefroi était en train de faire ne semblait pas l’intéresser et la brise nocturne, douce et froide, faisait voleter les pans de sa longue cape ; sa capuche profonde manquait de tomber un peu plus à chaque coup coquin du vent mais il ne faisait rien pour la retenir… Et finalement elle tomba, dévoilant une longue chevelure brune, relevé en arrière pour dégager le bas de son dos et lui permettre de chevaucher sa monture sans être gêné ; son visage fin aux traits délicats révélait un profil typiquement féminin et les formes de ça poitrine ne trompaient pas : ce cavalier était une cavalière.

    Mais que pouvait bien faire une aussi belle créature, seule sous cette lune éblouissante avec pour toute arme une rapière – dont elle ne savait que se servir gauchement d’ailleurs – et acculée sur cette falaise sans espoir de pouvoir fuir tellement le bout de la corniche où elle se trouvait était étroit ?
    Ne savait-elle donc pas que cet endroit était dangereux, surtout de nuit ?! Que les vampires, ces monstres assoiffés de sang, régnait en maître sur la période nocturne du jour ?! Qu’ils étaient là, sans cesse, épiant, sous les ordres de leurs maîtres, cruels et sanglant, les sangs purs ?!
    Si un villageois avait croisé la cavalière, sans doute l’aurait-il prit pour une folle ; mais il n’y avait aucune chance que cela se produise : a cette heure là il n’y avait que les vampires et les chasseurs de vampires pour sortir.

    Hana laissa un soupir s’échapper d’entre ses lèvres, puis elle leva la tête vers la lune, des mots se formant sur sa bouche, sans qu’aucun son ne vienne rompre le silence sauvage de la nuit, adressant une longue litanie à sa déesse visible de tous, que personne à par elle ne connaitrait. Les muscles de sa monture étaient tendus sous ses cuisses mais le cheval, comme toutes les créatures en contact avec elle où qui croisait son regard, se sentait apaisé et moins craintif en la présence de sa cavalière ; l’étrange don que les Dieux lui avait offert à la naissance agissait sans cesse, malgré elle… Et elle était la seule à souffrir de crainte et de maladresse.
    Mais ce n’était pas comme si elle s’en plaignait sans cesse, oh non ! Hana ne se plaignait jamais même si elle rêvait d’une reconnaissance éternelle, de pouvoir accomplir de grandes choses et qu’on la remercie simplement avec franchise…
    Oui, la vampiresse rêvait beaucoup.

    Au loin, le hurlement d’un loup fit se dresser les petites oreilles mobile du palefroi et le bel étalon noir, d’habitude si placide, commença à s’agiter sous elle. Elle murmura quelques mots à ses oreilles, caressa son encolure si douce où tombaient ses crins en une cascade sombre et ondulée ; il sembla se rassurer et il se déplaça pour attraper d’autres brins d’herbe plus lointains.
    Et Hana reprit sa contemplation, sans aucune conscience du regard qui l’épiais depuis quelques minutes déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ichirinn0Hana.skyblog.com
Philomène
Admin/Sang Pur
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 27
Localisation : RP : Quartier SUD / Hrp : Centre

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Lun 25 Mai - 0:47

La nuit tombée, Philomène avait décider de partir vers les falaises..
La dernière fois qu'elle y était aller, c'était avec son frère, et elle désirait y retourner pour avoir un brin de nostalgie...

Elle enfila son manteau et sortit dehors. Un domestique l'y attendait, avec son cheval. Un magnifique frison ébène, aussi grand qu'imposant, à l'encolure musclé et aux jarrets puissants.
Elle l'enfourcha sans un mot au palefrenier, et talonna son cheval. Elle coupait à travers champs, ne voyait personne – et tant mieux.

La nuit étoilée semblait l'appeler, alors la jeune femme allait de plus en plus vite. Les mains accrochées aux reines, posées sur l'encolure. Penchée en avant, le vent lui piquant les yeux, elle se cramponnait a cause du galop trop puissant de l'étalon.

Enfin, elle se redressa, et descendit, laissant le frison seul.
Obéissant, il ne bougea pas.

La jeune noble s'avança vers les rocher un peu bas, et s'assit dessus. Fermant les yeux, inspirant l'air, elle profitait d'avoir enfin de l'oxygène.
Elle aimait tant la solitude...

C'est alors qu'une femme vint perturber son calme. A son odeur, elle reconnu directement que
c'était une sang pur.

*C'est bien ma veine... * Pense Philomène, les dents serrées.

Elle resta là, à la contempler. Partirait t'elle ? La jeune femme l'espérait...
Elle n'aime pas du tout être dérangée...

_________________
...

Philomène, la gamine ivre de vangeance.



Admin à tout heure ! Bons RP', Invité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Yenael Erellund

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Sur la branche d'un arbre.. ou dans ton lit

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): vampire
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Jeu 28 Mai - 22:12

La Lune m'avait appelé. Comment resister à ses ordres?
Tel une ombre, je me faufilai dans la nuit illuminé par l'Astre ; Elle brillait si fort que les Etoiles en étaient éblouies.
Je commençai à courir. Un flot de sensations s'empara de ma conscience. J'adorai cet instant où l'esprit, s'adaptant aux conditions extérieures d'obscurité et de froid, reste maladroit - dans la mesure où cet instant s'arrête.
Reprenant possessions de mes sens, j'entendis la lente litanie que quelqu'un chantait. Qui donc s'adressait ainsi à mon amie?
J'accélérai mon alllure. Je la sentai proche - car c'était une femme, le vent me le disait.
Je me tapissai dans les buissons proche. La mer s'étendait vingt mètre plus loin,, et autant plus bas.
Il me fallait agir prudemment.
Une vampire.
Non.
Deux vampires.
La Lune m'aurait-elle fait déplacer pour rien?
J'en doute.
Je place ma main sur le fourreau de mon poignard.
J'aime sa texture..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LianDanleforestlutin.skyrock.com
Hana Holoway
Sang-pur
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/05/2009
Age : 26
Localisation : In the Dream World... The Hana's World...

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Ven 29 Mai - 22:36

    Un frisson couru alors le long de son échine ; son cheval, quant à lui, ne semblait pas être dérangé par la présence austère derrière elle, trop habitué à côtoyer et à être chouchouté par ces créatures étranges qui s’alimentaient de sang. Il fit un pas en avant, étirant son encolure à son maximum et du bout de ses lèvres mobiles il attrapa un brin d’herbe tout au bord de la falaise, au moment même ou Hana tournait la tête en direction de Philomène, ses longues mèches aux reflets chatoyant lui faisant une auréole de feu et laissant ressortir sa pâleur à la lumière d’argent des rayons de la lune.
    Dans ces grands yeux d’ambre, on vit passé une peur fugace et avec d’infime mouvement, elle se remit droite sur sa monture et dans ce même temps lui demanda de tourner, faisant face à l’autre sang pure sur son cheval aussi noir que le palefroi docile de la vampire craintive.
    Le cheval regarda son vis-à-vis sans réellement s’y intéressé et il attendit patiemment, bien que soupirant, que sa cavalière daigne lui dire ce qu’il devait faire à présent.
    La brise caressa son encolure, soulevant ses crins couleur de la nuit et provoquant un frisson de la part de sa peau sensible.
    Et la dame sur son dos ne bougeait toujours pas.

    Du plus profond d’elle-même, son instinct lui soufflait qu’elle était face à un danger, que ce vampire là était bien plus puissant qu’elle et, bien qu’elle fut à une distance raisonnable de Philomène, elle jugea que sa présence était dérangeante pour la femme à l’allure si froide qui se tenait à quelques pas de là ; mais même si elle l’avait voulu, Hana n’aurait pu demander à Dark Sky – le palefroi – de faire demi-tour et de redescendre, la corniche était bien trop étroite et son cœur affolé lui faisait savoir qu’elle n’avait pas du tout envie de s’approcher de cette magnifique créature.
    De loin, elle n’en aurait pas jugé, mais elle lui faisait un peu penser au premier sang pur avec qui ils – son frère et elle – avaient pu discuter et s’assurer que leur venue – encore récente – n’était pas une gêne.
    Peut-être était-ce la sœur dont-il avait parlé et dans ce cas-là, rien n’avait d’étonnant à ce que la maitresse des lieux lui donna froid dans le dos !

    Prenant une mauvaise initiative, le cheval avança de quelques pas en direction de son camarade, mais il sentit les doigts délicats reprendre un peu de pression sur sa bouche et il s’arrêta, soupirant de nouveau.
    Ce ne fut qu’alors qu’elle reposait les rênes de cuir sur l’encolure de sa monture, qu’Hana repéra la seconde présence, un peu plus lointaine, parmi les buissons et les arbres ; quittant un instant le visage sublime de la sang pur, elle observa les bosquets, à la recherche de celui qui s’y cachait.

    Aucun son n’avait encore franchi ses lèvres serrées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ichirinn0Hana.skyblog.com
Philomène
Admin/Sang Pur
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 27
Localisation : RP : Quartier SUD / Hrp : Centre

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Ven 29 Mai - 23:10

Alors qu'elle ouvrit la bouche pour sortir une méchancetée ou pour la prévenir de déguerpir si elle voulait passer une bonne soirée, Philomène sentit une troisiéme présence.

* C'est pas possible ! Ils ont ramenner toute l'armée ?*

Mais elle sût rapidement qu'il ne s'agissait pas d'un sang pur. De toute façon, le contraire l'aurait surpris. Les sang pur augmentaient énormément, par ici...

Philo serra les dents et les poings. Elle qui voulait rester seule pour avoir un semblant de nostalgie, cela semblait tomber à l'eau. Mais ses personnes vont très vite regretter d'avoir perturbé le calme de la sang pur.

Elle se redressa, rejoignant son frison qui n'avait pas l'air du tout inquiet, et, tout en lui tenant la bride, elle fixait les deux individus, immobiles.
Ils avaient l'air ridicule à ne rien dire. Ils la regardait tous les deux, et la jeune femme n'aimait pas ça.

"- Etes vous venus pour me causer du tort ? Si ce n'est pas le cas, vous pouvez disposer".

Elle savait parfaitement que les deux personnes ne bougeraient pas. L'homme avait l'air déterminé et sûr de lui et la femme, peut être un peu timide, mais pas facilement impressionable.

Philomène allait avoir le double de bouleau.
Elle caressa le chanfrein de son étalon, et celui ci coucha les oreilles en direction du cheval de la sang pur.
Au moins, il pensait la même chose qu'elle, son Shadow.

_________________
...

Philomène, la gamine ivre de vangeance.



Admin à tout heure ! Bons RP', Invité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Yenael Erellund

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Sur la branche d'un arbre.. ou dans ton lit

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): vampire
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Sam 30 Mai - 0:24

C'était le moment de sortir. Elles m'avaient pressenti, de toutes manières. Le jeu commençait.

C'est fou ce qu'on s'amuse, près de vos falaises ! lançai-je. A moins que ce soit chez les sangs-purs que l'on s'ennuie à mourir. A quoi bon être noble, si c'est pour s'ennuyer à tel point de vouloir se retrouver seul par une nuit pareille? Les rues sont pleines d'humains délicieux à dévorer.

J'appuyai ma tirade d'un grand sourire. La Lune m'avait fait rencontrer ces femmes, elle avait sûrement ses raisons.
Les cheveux m'amusaient. Ils voulaient entrer en contact, ils se cherchaient l'un l'autre. Et cette fille, là, celle à ma gauche, la plus timorée, les en empêchait. Pour qui se prenait-elle?
Je fermai les yeux et me concentrai.
L'air se densifia autour de moi. Je lançai une impulsion, qui en un éclair frappa le cheval noir.
Il se cabra; la fille bascula en arrière et se retrouva fesses à terre. Le second cheval, excité par les évènement et sous l'effet de la peur, fit de même. Il rua et se détacha de l'emprise de sa maîtresse. D'un violent coup de tête, il ramena la bride à lui. Après un instant d'hésitation lié à la découverte de la liberté, les deux chevaux s'élancèrent côte-à-côte dans la nuit.
Les deux femmes avaient bien moins de charisme sans leur cheval.
Et surtout, elles se retrouvaient seules.
Je chantonnai une hymne à La Lune et souriai.

Beauté de la Nature
Lorsque, sauvage et fougeuse,
Sous le regard de la Lune Bienveillante,
Elle reprend ses droits.


Dernière édition par Yenael Erellund le Sam 30 Mai - 11:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LianDanleforestlutin.skyrock.com
Philomène
Admin/Sang Pur
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 27
Localisation : RP : Quartier SUD / Hrp : Centre

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Sam 30 Mai - 9:42

Philomène enragait. Sa colère autrefois légere se transforma en colère bien plus importante. Ses pupilles devirent rouge, sa bouche se pinça.
Pour qui se prenait cet homme, qui venait de faire echapper son cheval ?
Elle lui aurait trancher la gorge immédiatement s'il n'y avait pas cet autre témoin.

Elle s'approcha de lui, et, en se concentrant à son tours, fit tomber la pluie. Une pluie aveuglante et puissante.
Elle jetta un oeil vers l'autre sang pur. Même si elle n'aimait pas beaucoup être en duo pour battre des vampires, elle esperait que cette autre personne l'aiderait à se vanger.

Furibonde, elle s'approcha de lui :

"- Que viens tu de faire ? Te rend tu compte de ton geste ?"


Pour une fois féminine, elle leva son poing en l'air, et l'abbatit sur la joue du vampire. Ce soir, elle n'avait pas pris son poignard, et se débrouillerait facilement sans.
Elle recula de quelques pas. La pluie redoublait, et Philomène savait que cela génerait aussi la jeune femme auprès d'elle.

Elle répondit alors à la question que l'homme avait dit un peu plus tôt :

"- Et si nous sommes ici, c'est peut être que la compagnie nous dérangent. En revanche, toi, je conclut que tu n'à pas grand chose à faire pour venir ennuyer deux sang pur. Si tu tiens vraiment à ta peau, tu devrais partir..."

....


[Laissons Hana répondre...je sais, c'est court, mais je n'ai aucune inspi.]

_________________
...

Philomène, la gamine ivre de vangeance.



Admin à tout heure ! Bons RP', Invité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Hana Holoway
Sang-pur
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/05/2009
Age : 26
Localisation : In the Dream World... The Hana's World...

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Dim 31 Mai - 14:21

[T_T attendez-moi ]

La sang pure ne semblait pas vraiment heureuse de sa présence, Hana le sentait et ses paroles ne firent qu’approuver ce sentiment ; malheureuse et mal à l’aise, la jeune femme ne se laissa pourtant pas démonter, et elle ne baissa pas les yeux, son visage toujours tourné vers le bosquet d’où venait de sortir un autre vampire, de sang impur cette fois-ci.
Leur lançant une tirade amère qui fit grimacer la jolie brune, elle préféra ne rien répondre, se contentant de son silence habituel ; elle n’avait pas non plus envie de répondre à la seconde cavalière dont l’étalon d’ébène observait son propre palefrois couleur d’encre, visiblement intéressé. Mais deux étalons n’étaient pas fait pour vivre ensemble, ainsi allait la nature, ils étaient fait pour avoir deux troupeaux différents et pour se battre pour gagner les juments de l’autre.
Et ce n’était pas les nombreuses cicatrices qui parcourait le corps de sa monture qui allait prouver le contraire à la jeune femme.
Les mots acerbes de Yenael étaient déjà oublié et personnellement, Hana préférait le moins possible s’approcher des humains, ça lui rappelaient ses nombreuses années où ils avaient servi de serviteur à ses parents… De repas aussi, quand les réserves venaient à manquer… Et ces souvenirs là étaient à la fois agréables et douloureux.

La vague les frappa soudainement et comme l’animal, Hana la sentie, puissante, violente ; elle frissonna et ne s’attendant pas à une réaction si vive de l’animal, elle glissa le long de son dos, passa en douceur sur ses reins, sur sa croupe, les longs crins noirs finissant par lui chatouiller les jambes avant qu’elle ne sente le sol rugueux sous son postérieur. Les sens en alerte, les yeux fous, le cheval s’élança vers son compagnon qui avait aussi trouvé sa liberté et ils partirent dans un galop violent et rapide, disparaissant dans l’ombre de la nuit.
Se relevant sans peine, époussetant le dos de sa robe et observa de longues minutes la direction où les deux montures s’en était allé ; la leçon était acquise, elle ne mettrait plus de bride au palefroi car à présent, il risquait de revenir couvert de blessures… Car il allait revenir, son cœur pur et son instinct le guiderait vers leurs écuries où l’attendaient les quelques juments de bats qui avaient porté le plus léger de leurs affaires lors de leur voyage. Elles étaient ses juments, il reviendrait les voir.
Et puis ce n’était pas un cheval malheureux, on avait vu cavalière bien plus contraignante qu’Hana.
L’autre sang pur commençant à s’exciter sur l’étrange vampire, elle s’approcha doucement, un peu plus assurément que précédemment et ne put s’empêcher de murmurer :


« Ne sais-tu donc pas que deux étalons ne sont pas fait pour vivre ensemble ? Les chevaux ne sont pas non plus faits pour vivre seuls. Mon étalon finira par revenir et j'espère qu'il ne souffrira d'aucun mal. »


Son pouvoir d’apaisement était déjà en action ; il ne fallait pas que l’énervement de la sang pure à quelques pas d’elle lui cause du tort. Chasser ce vampire n’était pas trouver une solution au problème.
Finalement, parce qu’elle ne savait pas vraiment comment trouver un terrain de discussion lus engageant et moins tendu, elle les salua timidement et se présenta.


« Je me nomme Hana et ma présence n’avait pas pour but d’embêter qui que ce soit, je venais simplement admirer le paysage qui s’étend en bas de la falaise. »

Puis, se tournant vers Philomène, elle continua, sa voix toujours aussi douce et aussi calme.

« Je présume que vous êtes une Helving et la sang pure qui règne sur ce territoire avec lord Ezechiel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ichirinn0Hana.skyblog.com
Yenael Erellund

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Sur la branche d'un arbre.. ou dans ton lit

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): vampire
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Dim 31 Mai - 15:36




Helving.. Quelque chose me disait qu’il me fallait retenir ce nom.
Des histoires de territoire...Je souris. Un bon moyen de semer la pagaille.

Cette Hana était étrange…Elle semblait timorée et intimidée par nos forts caractères, mais lorsqu’elle s’exprima, sa voix douce et mélodieuse était dénuée de toute peur et semblait avoir un drôle d’effet sur nous…
Elle s’engouffra dans mon esprit comme un flot apaisant…Plus aucune idée de manipulation, de meurtres…Loin des bassesses de ce monde.. Juste la joie d’être dans ce beau paysage..

L’effet s’estompa net. Mon corps, maitre de son environnement, expulsa ce flot de bons sentiments et repris le dessus. Il s’en était fallu de peu.
J’observe Hana…Je ne l’avais pas encore remarqué, mais elle est jolie…Intrigante, de surcroît. Mystérieuse. Il me faudra m’en méfier, mais en même temps, mon esprit voulait jouer avec elle.

J’éclate de rire, et m’incline devant cette Helving.

Madame La Reine de ce territoire, veuillez accepter mes plus plates excuses pour m’être mal conduit.

Je me relève d’un bond, et lui rends sa gifle.

Mes respects, ma reine.

Je m’incline de nouveau, dans un grand sourire.
Voilà qui était fait. Son arrogance et sa prétention ont été blessées.

Bien sûr que ton étalon reviendra..je reprends pour Hana. Et je ne doute pas un seul instant que tu ais été une douce et adorable maîtresse. Mais laissons les s’amuser, pendant qu’on le fait aussi…

Je m’assieds au bord de la falaise, mettant au défi Madame de haute naissance de me pousser.
L’air chargé d’iode sentait bon.

Tu sais, Helving, tu n’es pas aussi maître de ton territoire que tu te plais à le penser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LianDanleforestlutin.skyrock.com
Philomène
Admin/Sang Pur
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 27
Localisation : RP : Quartier SUD / Hrp : Centre

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Dim 31 Mai - 20:29

La sang pur semblait suffisement polie pour être epargnée. Elle lui fit un sourire froid avant de lui dire :

"- Enchanté, Hanna. Je suis bien Philomène Helving. Mais mon nom n'est pas spécialement important, a part pour.. Lui".

En prononcant le "lui", elle avait jeter un regard auprès de Yenael, cet impertinant ! Elle lui lança un regard froid après sa première reflexion.
Quand il l'à gifla à son tours, elle tourna la tête vers la gauche pour amortir un peu.
Puis, elle suivit du regard l'impur qui allait s'assoir la ou elle était assie quelques minutes plus tôt.
Il ne savait pas sur quels chemins il se rendait. Mais on esprit nostalgique l'empechait de se défendre comme il le fallait. Elle n'avait qu'une envie, un bout coup de pied pour l'envoyer valser.
Mais, en tant que sang pur, son rang l'empechait de tuer quelqu'un sans vrai valable raison..
Elle s'approcha de lui, en serrant les poing à en saigner.

"- Mais qui est tu pour oser m'offenser de la sorte ?"


Elle lui attrapa le col de son chemiser, alors que la pluie redoublait. Celle-ci était obliger de déranger un minimum le vampire. Elle le fit basculer un peu en arrière, et le poussa jusqu'a ce que ses pieds soient dans le vide.
Evidemment qu'elle ne le pousserait pas. Elle n'en n'avait pas le droit. Mais impressioner cet homme semblait être un jeux amusant.

_________________
...

Philomène, la gamine ivre de vangeance.



Admin à tout heure ! Bons RP', Invité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Hana Holoway
Sang-pur
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/05/2009
Age : 26
Localisation : In the Dream World... The Hana's World...

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Dim 31 Mai - 21:35

    Mais que faisait-elle donc là, à parler avec ce rustre qui lui parlait comme si elle était incapable de comprendre une chose aussi anodine ? Peu lui importait la réponse au fond mais il aurait pu au moins se présenter, le bougre ! Enfin, ce n’était pas elle qui allait le remettre à sa place, à ça non ! Elle laissait volontiers Philomène à laquelle il s’en prenait s’en charger ; au fond, mise à part effrayer son palefroi, il ne lui avait rien fait de mal.
    Bon il manquait juste un peu de respect mais peut-être était-ce normal ? Enfermée dans sa bulle depuis sa plus tendre enfance, Hana avait encore beaucoup de mal à comprendre le chemin tortueux que pouvait parfois prendre l’esprit d’autrui et elle n’était pas très douée pour les relations humains non plus.
    Il était étrange d’observer la jolie brune car elle possédait des réactions purement enfantines et humaines alors que son sang était bien assez fort pour faire comprendre à plus d’un le rang qu’on lui avait attribué… Oui, Hana était étrange et le mystère qui l’entourait venait sans doute du fait qu’elle ne parlait jamais d’elle.
    La sang pure avait fini par lui répondre et par se présenter tout en lui signifiant que ça n’avait pas d’importance ; mais pour elle, ce genre de détails pouvaient compter beaucoup.
    Puis finalement l’impur était aller s’asseoir sur le bord de la falaise avant que Philomène ne vienne essayer de lui apprendre un peu le respect qui lui était dû.
    Asmaras avait, il y a bien longtemps déjà, raconté à Hana que les impurs étaient soumis à une attirance naturelle et à une obligation de se soumettre aux sangs purs ; et bien cette théorie qui lui avait toujours paru idiote – en quoi la naissance était-elle obligée de nous conditionner à un rang spécial ?! – venait d’être complètement faussé par le comportement de Yenaël.

    Souriant intérieurement, elle rejoignit ses « camarades » mais ne s’approcha pas trop du bord, se sachant trop maladroite et bien capable de basculer dans le vide sans que personne ne vienne à sa rescousse.
    Observant la pleine bleue qui s’étendaient à l’infinie et dons les vagues venaient se briser contre la falaise, elle se remit à pensées à de joyeux souvenirs, la première fois qu’elle avait aperçu la mer, alors que son frère n’avait pas encore fêté ses quatre printemps. Et ils avaient joué dans l’eau froide sans vraiment se fier à la température, trop heureux de découvrir un nouveau terrain de jeux inexploré.
    En parlant de jeu, Hana n’avait pas compris à quoi Yenaël voulait jouer. Mais sans doute ne le saurait-elle que lorsqu’ils seraient réellement dedans. A moins qu’il n’est déjà commencé sans qu’elle ne s’en rendre compte.
    Décidément, la vampire rêvait bien trop souvent…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ichirinn0Hana.skyblog.com
Yenael Erellund

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Sur la branche d'un arbre.. ou dans ton lit

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): vampire
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Dim 31 Mai - 23:34

En un éclair, je sens le vide sous moi. Elle d'une vivacité que je n'avais jamais vue encore chez un vampire.
Je souris.
Interessant.
Elle veut m'impressionner. Je ris. Pas par le vide, ma chère reine. Je grimpes dans les arbres depuis que je sais marcher, et des arbres bien plus haut que ta pauvre falaise.
La mer m'accueillera avec tendresse, mais les rochers un peu moins.
Mon sort n'est pas si drôle tout compte fait.

En manque de sensations fortes, madame la reine?

Je l'attire à moi. Nous basculons tous les deux dans le vide.
J'exaltes. J'aime ces instants de pure folie.
Mais toutes les bonnes choses ont une fin.
A mi-chemin des rochers saillants, l'air se condense, ralentissant notre chute, et une large branche où poussait un buisson touffu sort de la roche.
Fabuleux pouvoir que celui que la Nature m'a offert.
Nous atterissons en douceur. L'instant est presque romantique.

Tu peux finir toute seule si tu veux...La mer t'attend.

Je saute, et commence l'escalade du retour.
Arrivé en haut, je m'écrie :

On m'appelle Fils de la Nature, ou Vent Puissant. A toi de choisir.


Dernière édition par Yenael Erellund le Lun 1 Juin - 1:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LianDanleforestlutin.skyrock.com
Philomène
Admin/Sang Pur
avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 16/05/2009
Age : 27
Localisation : RP : Quartier SUD / Hrp : Centre

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
50/100  (50/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Dim 31 Mai - 23:40

En une seconde, Philomène se retrouva dans le vide avec lui. Elle sentait son ventre remonter pendant sa juste, jusqu'à ce qu'elle arrive sur quelque chose de mou.
Ce n'était pas la mer. Quel beau pouvoir avait-il ici !
Elle dût l'avouer, il n'avait peur de rien.
Mais l'être restait quand même misérable.
Elle le vit remonter, et, en gonflant ses poumons, siffla.
Elle crut déja entendre les bruits de sabots qui claquait sur le sol pour aller à la rencontre de sa maitresse.

En un ultime effort, elle arriva sur la terre ferme, mais juste avant de se tenir sur ses pieds, poussa à nouveau le piétre vampire.
Je me redressa, et hurla à mon tours :

"- Plutôt crever que de t'appeler par un surnom ridicule ! Tu n'est qu'un pauvre vampire, Yenael !"

Elle vit son cheval, qui transpirait, et grimpa dessus.
Celui-ci piaffait. Les cheveux trempés de la jeune femme dégoulinaient sur son pur visage.
Elle fit un signe de tête à Hanna, et partit au grand galop.

_________________
...

Philomène, la gamine ivre de vangeance.



Admin à tout heure ! Bons RP', Invité !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloody-darkness.forum-actif.net
Hana Holoway
Sang-pur
avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 21/05/2009
Age : 26
Localisation : In the Dream World... The Hana's World...

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Sang Pur
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Lun 1 Juin - 10:19

    Elle n'était pas attentive mais le bruit de la chute attira sa concentration éparpillée au gré de la pluie, du vent et de tous ces éléments que les deux autres avaient déclenchés ; tournant la tête dans leur direction, elle ne les vit pas et dans une étincelle de lucidité, compris qu'ils avaient tous les deux basculés dans le vide.
    Mais à entendre leurs éclats de voix, ils allaient bien tous les, il ne fallait donc pas avoir d'inquiétude pour eux ; et puis il en faudrait plus que ça pour tuer un sang pur, elle le savait. Au loin, les bruits des sabots frappaient la roche en rythme et la pluie qui lavait la terre les faisait parfois déraper, rompant la monotonie de la mélodie naturelle que produisait leur monture.
    Yenaël était déjà remonter, mais il s'intéressait toujours à faire enrager Philomène ; leur jeu n'intéressait pas la jolie brune dont les yeux d'ambre fixait la nuit avec crainte : et si son cheval s'était blessé ou si l'autre lui avait sauté dessus ? Elle secoua la tête, chassant ses sombres pensées, se tournant vers la sang pure dont le cri avait résonné longtemps contre les parois. Et ainsi, elle avait obtenu sans le vouloir le non du vampire joueur qui la faisait tourner en bourrique, sous le regard craintif d'Hana.
    Le bel étalon noir arriva à côté de sa maitresse, sa robe d'ébène trempée autant par la pluie que par la sueur et sa cavalière remonta dessus, la salua et partit au galop, la laissant seul avec le vampire insolent ; et au loin, un bruit de sabot plus feutré se faisait encore entendre. Soupirant de soulagement, elle se tourna vers l'homme tout aussi trempé qu'elle ; ainsi, elle devait avoir bien moins d'allure mais ça ne semblait pas la déranger, au contraire. Mais comment aurait-elle pu avouer qu'elle aimait la sensation de la pluie glissant sur sa peau, ou celle de ses vêtements lourds et trempés qui collaient à son corps ?
    Non, ce n'était pas décent.

    Son cœur battait doucement dans sa poitrine, alors qu'elle l'observait silencieusement, son regard à présent dénudé de crainte ; un souffle chaud vint bientôt jouer dans ses cheveux et un sourire étira ses fines lèvres pâle alors qu'elle se tournait vers son pâle froid dont les naseaux formaient une brume dans l'air froid de la nuit. Caressant doucement son chanfrein, elle défit son filet, puis tapota son encolure.
    Puis elle le laissa se débrouiller avec son milieu, son attention de nouveau accaparée par Yenael ; elle aurait bien engagé la conversation, mais elle ne savait vraiment pas ce qu'elle devait dire.
    Ah tiens, et pourquoi pas...


    "La nature vous a doté d'un don magnifique..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://Ichirinn0Hana.skyblog.com
Yenael Erellund

avatar

Messages : 48
Date d'inscription : 28/05/2009
Age : 27
Localisation : Sur la branche d'un arbre.. ou dans ton lit

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): vampire
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   Mer 3 Juin - 23:38

En un éclair, je me retrouve à nouveau dans le vide. J'éclate de rire. Elle avait voulu m'impressionner..me faire peur peut-être ! Elle s'y prenait mal. Je grimpai déjà aux arbres en sachant à peine marcher. Le vide ne me fait aucunement peur.
La mer sera ravie de m'accueillir.
Les rochers un peu moins...
Mon sort n'est pas si drôle, finalement.
Je retombe sur la branche que j'avais créée, et qui par miracle était encore là.
J'escalade de nouveau la falaise - cela en devient monotone ! La Hevling est déjà partie quand j'arrive. C'est regrétable...Avec elle, je m'amuse !
Il ne reste que Hana. Elle a l'air encore plus fragile, sans protection contre la pluie battante, que j'apprécie grandement pour ma part.

Tu vois, il est revenu, lui dis-je.

Le bel étalon noir semble bien se porter. Sa balade nocturne lui a fait du bien et lui a remis les sens en place. Escapade...Liberté...De quoi vous rendre la vie !

Je regarde Hana. Je voudrais lui lancer une remarque cynique et cinglante, comme j'en ai le secret, mais je n'y parvins pas.
Sa voix atteint mes oreilles. Ce flot de bons sentiments m'attaque de nouveau. Il me submerge, prend le contrôle de mon esprit, et me fat devenir un être pur et simple...pour un instant seulement.
Mon corps et mon esprit reprennent leurs droits.
Ce pouvoir avait son charme.
Ayant repris tout le contrôle sur mon être - et ce qui l'entourait - je ne pus tout de même faire un quelconque mal à Hana. Car je n'en avais pas du tout envie.

Je crois qu'elle n'a pas aimé mon nom. Je lui ai pourtant donné sa traduction dans votre langue. Peut-être est-ce celle-là qui le déforme.

La Nature m'a en effet donné de bien belles capacités. Elles m'avaient sauvé bien des fois. Je serais mort trente fois sans elles.

Les tiens n'ont rien à m'envier, lui répliqué-je.

Je repense à la sang-pure. Je hais les nobles, toute l'hypocrysie qui règne dans leur monde construit sur les apparences. Suis-je vraiment le seul à les trouver ridicules dans leur grand château, trop vaste pour leur fine taille, avec leurs titres plus gros que leur tête et leur ambition pourtant démesurée ? Mais j'avoue que les remettre à leur place m'amuse - et je me divertis d'autant plus avec cette sang-pur là.
Mais ils détenaient le pouvoir en ces lieux. Peut-être devrais-je me rapprocher d'eux tout compte fait.

Vraiment, quel sale caractère ! Les nobles ne sont-ils pas censés se contenir? dis-je dans un sourire ironique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://LianDanleforestlutin.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une complainte silencieuse || Libre ||   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une complainte silencieuse || Libre ||
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Pas sur la neige...[Libre]
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ténebres de la nuit :: ¤ Quartier Nord ¤ :: La falaise-
Sauter vers: