Les ténebres de la nuit

Après trois siècles, la prophétie est de retour... Le secret de l'existence des vampires est de nouveau percé à jour... Entre humains, vampires et chasseurs, un monde sans pitié s'offre à vous.. Saurez-vous y survivre?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 21 Mai - 15:37

    Serenity Georgiana Lois aka Harsh était assise sur une espère de rocher non loin de l’usine désinfectée du quartier nord. Un énorme bâtiment, étonnant pour leur époque. Elle l’avait toujours connu abandonné. Elle aimait bien cet endroit où le silence était maître. C’était les rares moments de son existence où elle aspirait à la tranquillité : elle en profitait pour affuter ses lames ou à s’entraîner au tir. Il le fallait pour surpasser les Vampires Hunters sur le marché et se faire une place dans ce monde fermé. Pour l’instant, elle ne faisait qu’observer le soleil se coucher derrière l’imposante bâtisse. Presque poétique. Ses yeux dorés se perdaient dans la contemplation du ciel qui s’embrasait d’un rouge sanguin. Ses longs doigts fins vinrent se perdre dans sa longue chevelure qu’elle décida d’attacher à l’aide de pinces prisonnières dans sa poche de pantalon. C’était vraiment une journée paisible, elle n’avait pas eu de missions particulières et avait pu se reposer avec paresse. Elle ferma les yeux, goûtant avec délice à la fin de ce jour. Son esprit commença à divaguer doucement. Elle se souvint de ses premiers entraînements ici avec ce fameux Vampire Hunter qu’elle avait rencontré lors de son concert, elle ne savait pas ce qu’il était devenu. Une fois expérimentée dans le maniement des armes, il avait disparu sans lui laisser la possibilité de le retrouver. Elle se demandait pourquoi. C’était une des rares personnes qu’elle ne méprisait pas de son arrogance écrasante.

    Elle rouvrit les yeux, la nuit commençait à tomber, plongeant l’endroit dans une pénombre presque inquiétante. La nuit, toutes les peurs se décuplaient. L’obscurité avait un effet étrange sur les humains. Harsh n’y échappait pas. Le problème, c’était qu’elle adorait ça. Être plongé dans une peur exquise que vous ne contrôliez pas forcément. Elle attrapa l’épée à ses côtés et regarda son reflet dedans. Une femme au regard dur et déterminé. Être rongé par la folie. Ses yeux dorés brillaient d’une lueur étrange. Elle savait qu’elle n’était pas seule.

    Harsh le sentait. Elle ne pourrait pas expliquer pourquoi elle avait ce lien aussi intime avec les vampires, mais à force de les traquer, elle avait développé une sorte de sixième sens qui lui permettait de les repérer facilement. Elle sentit un léger frisson lui parcourir la nuque. De l’excitation. Elle espérait que c’était un Level E, cela faisait un petit moment qu’elle n’avait pas traqué « la mauvaise bête ». Elle effleura la lame de son épée du bout du doigt, lentement. Un sourire aux lèvres, et sauta de son rocher d’un coup. Elle se retrouva devant le vaste espace se trouvant face à l’usine, aux aguets. Elle ne savait pas s’il voulait s’attaquer à elle, ou s’il passait là par hasard. Venait-il en connaissant sa réputation, par provocation ? Où était-il seulement là parce que l’endroit lui plaisait comme à Harsh ? Qu’importe. Le tout, c’était qu’il fallait qu’il s’approche. Ses muscles se raidirent. Il pouvait arriver de vraiment n’importe où. L’obscurité handicapant la vision aiguisée de Harsh.
    Elle eut un faible rire et lança dans le vide de l’espace, dans un murmure amusé :

    - Ne sois pas timide, mon grand…


Dernière édition par Serenity Lois le Sam 6 Juin - 12:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 21 Mai - 16:24

Nu Huo marchait lentement dans les rues du quartier nord. Il avait passé une journée monotone, enfermé dans son manoir pour fuir le soleil qu'il ne supportait qu'avec peine. En tant que vampire assez puissant, il pouvait se montrer au grand jour mais il n'aimait pas vraiment ça, sauf quand c'était pour chasser.

Hors ce soir-là, il aurait bien aimé se mettre quelque chose sous la dent, mais il n'avait pas choisi le bon quartier, en effet, celui au nord de la ville était peuplé de Level E et il devait avouer que ce n'était pas le meilleur pour avoir un humain innocent rapidement... Mais il avait envie d'aventure, pas de facilité, comme toujours.

Alors qu'il s'approchait de l'usine désaffectée, il sentit le cours de pensées moins chaotique d'une humaine que celui d'un Level E habituel. Pourtant, si ces pensées étaient ordonnées, elles restaient rapides, floues, comme un peu affolées. Intrigué, il s'approcha de l'usine, et à peine arrivé en bas du bâtiment imposant, sut qu'il avait été repéré.

En effet, toutes les pensées auparavant indécises, se fixèrent toutes sur lui, comme des centaines d'yeux qui, avides, voulaient se jeter sur lui. Il ricana à cette comparaison, lui? Une cible? D'ordinaire c'était l'inverse, ce qui ne signifiait qu'une chose, un Hunter. Merveilleux. Après la sang-pur, voilà qu'il tombait sur un chasseur de vampires.

Il entendit le murmure de l'humaine malgré la distance et eut un sourire glacial. Ses lèvres étaient d'ailleurs tout ce que l'on pouvait distinguer de sa personne, si l'on exceptait ses longues mèches argentées qui s'échappaient de son capuchon noir. Il portait un long manteau noir un pantalon rouge sombre et des bottes en cuir noir ciré. Des gants d'une blancheur éclatante couvraient ses mains puissantes.

Il sauta sur le toit d'un seul mouvement et atterri debout sur le rebord qui dominait le vaste espace où avait élu domicile l'humaine. Il la contempla: une beauté même pour les vampires, avec un chignon de longs cheveux noirs dont s'échappait quelques mèches, des yeux dorés aux reflets argent puisque la lune régnait à présent en maitresse absolue sur la ville. Et des habits d'homme. Il ne se formalisa pas de ce détail, c'était normal puisque pour se battre, autant avoir le plus de liberté de geste possible.

Mais lui n'avait pas l'intention d'en passer par la force bien qu'il savait très bien son avantage par rapport à la race humaine. Il se contenterait des mots. Mais il lui semblait que cette femme savait aussi bien se battre avec la langue qu'avec la longue épée luisante à son côté. Il fit une révérence vraiment très propre et absolument moqueuse.

Il avait du mal à lire dans les pensées de la demoiselle mais avait quand même deviné qui elle était. Il sourit cruellement et se transporta à son côté, saisissant une mèche rebelle de ses cheveux, il murmura à son oreille:


« Moi, timide? Harsh... Votre réputation vous précède. Je suis ravi de vous rencontrer enfin, même si vous trouver dans ce quartier ne m'étonne pas vraiment... »

Il s'en retourna là d'où il venait ne voulant pas se faire pourfendre avoir même de s'être amusé. Curieusement, savoir qui était l'humaine ne l'effrayait pas, il se sentait proche de cette femme à l'esprit torturé. En effet, même si les vampires buvaient du sang, parfois les hommes étaient pires, comme elle l'avait découvert à ses dépends...

Et lui le savait. S'il pouvait s'en servir au bon moment, il était certain que cette femme soit aurait perdu de beaucoup sa superbe dédaigneuse, soit entrerait dans une fureur monstrueuse, et dans les deux cas, ce serait tellement amusant!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 21 Mai - 19:33

    Elle eut un rapide mouvement pour se retourner. Elle avait entendu quelque chose s’abattre sur le sol et il y avait de fortes chances pour que cela soit le vampire qu’elle attendait avec tension. Elle eut un rictus mauvais en voyant apparaître celui qu’elle attendait. Beau à couper le souffle. Tout le contraire de ce qu’on pouvait attendre du vampire traditionnel. Elle était sûre que plus d’une femme, et plus d’un homme, auraient voulu succomber à la morsure avide d’un tel individu. Que l’humain était stupide. Harsh ne fit que constater ce détail physique amélioré grandement par les reflets de la lune qui le rendait presque irréel.

    Elle était en garde, s’attendant à tout moment à un geste violent de sa part, elle avait eu affaire à des vampires bien imprévisibles dans le passé mais ce dernier se contenta de lui faire une courbette toute en dérision, ces petites courbettes qu’elle avait connu avec sa famille, avec son mari. Un joueur ? Qu’à cela ne tienne, elle était très forte aussi à ce genre de petit jeu. Elle ne rabaissa pourtant pas sa vigilance, Harsh ayant toujours été une personne méfiante. Il y eut un rapprochement soudain des deux êtes, le vampire s’étant transporté à ses côtés et remettant désormais en place une de ses mèches rebelles qui s’échappaient de son chignon. Elle lui attrapa le bras pour arrêter son geste tandis qu’il s’adressait à elle pour la première fois, dans un murmure qui la fit frissonner à ses dépends. Il semblait savoir qui elle était et lui affirma qu’il n’était pas surpris de la trouver ici. Elle sourcilla, ce n’était un secret pour personne qu’elle résidait dans les quartiers nord près de l’usine mais ses escapades à l’usine n’était pas quelque chose qu’elle aimait partager.

    - J’aimerai savoir ce qui peut vous étonner, vous, vampires…

    Elle eut le temps de lâcher ça dans un demi-sourire avant que « l’homme » ne retourne d’où il venait, sur le toit de l’usine. Elle essaya de planter la pointe de son épée dans sa cape mais ne fit que l’enfoncer dans le sol. Elle leva les yeux vers lui. Etrange créature, et rapide en plus la sale bête. Peu de vampires aimaient s’amuser avec les Hunters. Ils savaient très bien qu’ils y risquaient leur vie. Quoi que celui-ci avait l’air coriace. Sa silhouette se découpait dans le reflet de la lune et elle dut mettre une de ses mains en porte voix pour lui crier :

    - On a peur Monseigneur ? Ne m’obligez pas à entamer une partie de cache-cache. Vous perdriez de toute manière.

    Une excitation la traversa. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas eu envie de jouer de la sorte. Finalement ce petit cache-cache pourrait se montrer fort passionnant…

    Elle recula un peu de son arme et s’adressa de nouveau à celui qui était venu à sa rencontre :

    - Jouons à arme égale. Je laisse mon épée ici mais je ne vous fais absolument pas confiance, donc je garde poignard et arme à feu. Je n’aimerai pas qu’une de vos morsures, certes follement tentante, me transforme en une chose de votre espèce… Êtes-vous prêt pour une petite confrontation ?

    Il n’y avait aucune animosité dans sa voix, juste un ton railleur qui ne demandait qu’à être contenté. Elle courut vers l’entrée du bâtiment et y entra. L’obscurité étant presque parfaite à l’intérieur, les fenêtres ayant été condamnées par d’imposantes planches en bois. La pénombre serait un piment succulent dans cette entreprise tordue. Elle n’avait pas l’intention de l’attaquer mais elle restait vigilante à une quelconque attaque de sa part. Combien de temps prendrait-il pour la retrouver, elle qui courait d’un bout à l’autre du bâtiment ? Et que ferait-il une fois qu’il l’aurait attrapée ? Elle savait que la première chose à faire, il la comblerait vite, c’était la suite qui était attendue.
    Le jeu était lancé.


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 21 Mai - 20:38

Nu Huo avait bien fait de repartir sur son toit. Il fit l'éclat de l'épée plantée dans le sol. Et la provocation de la hunter. Il sourit à cette bravade mais bien entendu elle ne pouvait le voir. Peu importait, après tout, comme elle le lui proposait, elle venait à sa rencontre.

Lui en fut un peu étonné, elle aussi voulait jouer? Ses pensées en tout cas le confirmaient. Elle était excitée à l'idée de s'enfoncer dans le bâtiment sombre et désaffecté qu'était l'usine, le mettant au défi de la retrouver. Était-elle vraiment folle? Dans le noir lui voyait, un peu comme les chats, mais elle serait pratiquement aveugle.

Après tout, lui qui voulait s'amuser à défaut de se nourrir, il irait à l'auberge plus tard pour se sustenter avec facilité s'il ne mourait pas troué d'une balle ou poignardé. Alors il laissa un éclat de rire déchirer le silence de la nuit et il se dirigea lentement, assurément vers les escaliers qui descendaient dans l'intérieur du bâtiment.

Il soupira quand il vit que les escaliers avaient depuis longtemps mit les voiles laissant un trou béant qui donnait sur une grande salle, probablement un des nombreux ateliers de coutures qu'elle abritait autrefois. Il se laissa tomber, et atterri accroupi dans la poussière, avec un petit bruit lui-même étouffé par la couche de fines particules qui, dérangée, s'envola pour se déposer un peu partout sur lui.

Il tendit l'oreille et son pouvoir et la vit, trois étages plus bas, une main contre un mur suintant l'humidité, les sens aux aguets, les yeux grands ouverts malgré que ça ne devait pas servir à grand chose. Il sourit, une expression carnassières sur son visage à présent découvert, son capuchon ayant été rabattu en arrière pendant sa chute.

Il se redressa et se dirigea d'un pas assuré vers l'autre trou dans le sol, celui où autrefois des escaliers menaient à l'étage inférieur. Il prenait son temps, après tout, à quoi bond se presser? Il la retrouvait pas à pas, indéniablement, et son instinct de chasseur s'aiguisait de plus en plus, faisait surgir des frissons d'excitation le long de son échine, de plus en plus rapprochés, et il ne se départissait pas de son sourire carnassier qui avait plutôt tendance à s'élargir.

Une fois à l'étage en-dessous, après une autre chute qui apporta encore un peu plus de poussière sur sa personne, il tendit de nouveau tous ses sens dans le bâtiment. Elle l'avait rejoint. Elle avait fini de monter les marches humides et se trouvait de l'autre côté de l'espace noir dans lequel se trouvait encore deux, trois restes de machines à couper le tissu. Il se redressa. Il savait qu'elle l'attendait, qu'elle savait qu'il la retrouverait.

Alors, pour ne pas la décevoir il s'approcha d'elle doucement. Sans bruit, ses pas rendus silencieux par la poussière. Alors qu'il pouvait la toucher, juste en tendant un doigt, à à peine quelques centimètres d'elle, il posa ses lèvres sur son front. Doucement, et s'écarta pour éviter une nouvelle attaque.

Il rigola, toujours froidement et murmura de sa voix belle mais toujours glacée:


« Trouvée. Alors madame la chasseuse, quelle est la suite? J'aurais bien une idée mais je pense qu'elle ne vous plaira pas. Et puis, je tâcherais de rester civilisé. »

Se faisant, il avait tourné autour de l'humaine, sa voix emplissant tout l'espace, venant de partout et de nulle part à la fois. Il ne voulait pas la troubler, loin de là, juste s'amuser à voir comment elle allait lui prouver qu'elle n'était pas entièrement à sa merci, qu'en sa qualité de hunter, elle était spéciale, qu'elle ne se ferait pas avoir comme une simple humaine bonne à être vidé de son sang.

Il huma ensuite son odeur et la trouva musquée, attirante, exotique... Et il adora ça. Ne pouvant se retenir, il passa un doigt sur le bras d'Harsh, remontant jusqu'à son épaule, passant sur la ligne de son menton, finissant sur sa joue. A travers le tissu léger de son gent, il sentit la douce chaleur de la peau de la jeune femme et sourit dans l'obscurité. Quelle belle femme, vraiment, il avait hâte de voir si à part sa beauté, elle avait un intérêt autre qui méritait qu'elle reste en vie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 21 Mai - 21:51

    Il allait la retrouver vite. Elle en était persuadée, elle s’était quand même élancée dans ce qui se trouvait être un escalier, à tâtons dans cette obscurité qu’elle connaissait quand même bien, à force de s’y rendre. Ce fut au moment où elle finit la montée de ces pénibles escaliers qu’elle le sentit, un contact sur son front dans l’obscurité qu’elle avait choisi par pur caprice, elle ne pouvait pas savoir ce que c’était réellement, un effleurement de doigt ? Elle savait juste que c’était lui, en témoignait l’imperceptible froissement de cape lorsqu’il se recula rapidement de peur certainement qu’elle ne fasse un geste qui lui serait peu amical. Et il avait probablement raison.

    Il murmura ensuite. Il devait se déplacer parce que même avec ses sens affûtés, elle n’était pas capable de le repérer dans l’espace. Vertige troublant. Elle avait tendance à aimer dominer mais l’inconnu semblait tout aussi enclin à ce rapport de force. Alors comme ça il avait une idée qui ne lui plairait pas ? Mais savait-il que rien ne pouvait vraiment la satisfaire ?

    - Rester civilisé ? Mais voyons… C’est un concept que vous ne pouvez connaître.

    Juste une pique parmi toutes celles dont pouvait être capable Harsh, cela n’était jamais agressif, toujours lancé sur un ton badin et moqueur. Elle aimait l’ironie. Elle la chérissait presque. Elle l’avait cependant lancé sans vraiment savoir où celui qui devait la recevoir se trouvait, cela perdait de son impact de tâtonner comme elle devait pour l’instant le faire.

    Un frôlement. Un effleurement de sa peau, partant de son bras pour arriver à son visage en passant par la courbe de son épaule et celle de son menton. Elle eut un frisson désagréable et un frémissement de narine. S’il y avait bien quelque chose qu’elle détestait plus que tout, c’était qu’on s’approprie un droit quelconque sur son corps. Les paroles du vampire étaient-elles un sous entendu graveleux ? Si c’était le cas, il en aurait pour son compte. Il ne serait certainement pas déçu du voyage.

    Elle balada lentement sa main sur le bras du vampire qui tenait sa joue de sa main gantée. Lentement pour venir trouver son torse, elle effectua un rapprochement dangereux, agrippant avec force, l’habit du vampire. Il était plus grand qu’elle et elle dut lever la tête pour trouver la lueur de ses yeux. Elle tira plus fortement sur l’habit pour tenter de le pencher vers elle, pour être plus près de son visage et lui attraper la lèvre inférieure avec ses dents pour mordre d’un coup bref dedans, lui rougissant fortement la lèvre. Il n'y avait rien de sensuel là dedans, elle voulait juste lui provoquer une douleur, même infime. C'était pour cela qu'elle n'avait pas hésité à le faire. Elle se décida à lui lancer, les dents serrées :

    - Des comme vous, j’en ai bouffé par centaine... Si vous croyez que vous allez réussir à me troubler avec un contact physique comme ces femmes fragiles en manque cruel de sensations, vous êtes tombés sur la mauvaise personne. Je suis au dessus de ce genre de fantaisies et vous n’êtes pas le seul à pouvoir faire ce genre de choses.

    Evidemment, cela était totalement faux. S’il y avait bien quelque chose où elle était sensible, c’était bien ce genre de rapports charnels. Elle respira fortement pour lui montrer le dédain qu’elle avait envers lui mais elle finit par relâcher son vêtement et à remettre calmement une mèche de cheveux derrière son oreille.

    - Si j’étais stupide, je me permettrai même de vous dire, qui est mordu qui croyait mordre… Quoi que votre but ne se trouve pas là. N’est-ce pas ?

    Puis, elle eut un faible rire pour conclure :

    - Avez-vous apprécié mon initiative pour continuer ce jeu ? Je suis désolée de ne pas être restée dans les civilités que vous vouliez vous imposer.


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 18:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 12:02

Nu Huo se sentit happé par une main fine, et une autre, sur son torse, dans ses vêtements. Il faillit soupirer, que devait-il faire? Se laisser faire ou se dégager? Il choisit la première option, après tout, quoi qu'il risqua, autant aller jusqu'au bout de son idée, à savoir, voir ce qu'elle lui proposait... Et il ne fut pas déçu du voyage en effet.

Elle lui mordit la lèvre inférieure avec assez de force pour que celle-ci rougisse et il ne quitta cependant pas ses yeux du regard. Il n'y avait dans ses prunelles aucune sensualité mais son esprit se révoltait contre les sensations que son simple glissé de doigt avait inscrit sur sa peau.

Quand elle lâcha les lèvres, il sourit, recueillant de sa langue vermeil le goût d'Harsh sur sa lèvre mise à mal. Un peu de sang perla et quand il se déversa dans sa bouche, laissant un sillon au goût subtil de fer, ses yeux, involontairement prirent une lueur sanglante. Elle pouvait à présent voir l'étendue de la faim du vampire.

Et malgré cela, il resta immobile comme une statue, serrant les poings et fermant les yeux. Alors comme ça, ils ne connaissaient pas la civilité? Il en aurait bien rit s'il ne s'était pas senti près à se jeter sur la femme dont le sang battait furieusement dans ses veines, à l'odeur si musquée...

Il patienta quelques minutes et rouvrit ses yeux dans lesquels la lueur avait disparue. Il se plaça derrière elle et se pencha par dessus son épaule pour rétorquer de sa voix glaciale, mais sans animosité aucune:


« La civilité arbore bien des facettes ma dame... Mais vous qui ne connaissez pas notre tourment ne pouvez sûrement pas comprendre... Et je vous ferait également remarquer que mentir est un vilain défaut. Si vous êtes malpolie, au moins restez honnête... Mon but... Vous aventureriez-vous à me le présenter? J vous en prie, n'hésitez pas. Tentez donc d'éclairer ma lanterne... »

Il se redressa et rigola doucement. Elle avait des pensées troubles mais elles semblaient toutes liées ensembles de sorte qu'il était facile de deviner ce vers quoi tout l'être sensuel et vivant que représentait Harsh, tendait.

C'est pourquoi, sans se presser, il passa une main sur le ventre plat de la demoiselle et commençant un tango, sans que le silence des ruines ne soit brisé, il entraina la jeune femme dans des mouvements rapprochés qui rendirent l'atmosphère peu à peu sulfureuse.

Il la faisait tournoyer, se penchait sur elle, restait pendant une ou deux minutes à humer son odeur, au creux de son cou, dans ses cheveux qui se défaisaient peu à peu. Mais jamais il ne s'aventurait à laisser l'éclat de ses crocs luire ou ses yeux devenir rouges sang. Ses mains restaient fermement campées sur les hanches ou les mains de l'humaine. De cette manière, elle ne pouvait lui reprocher de sortir de sa civilité.

Oui, il voulait prouver que même ce qu'elle considérait comme un monstre, pouvait rester maître de lui, être doux et sensuel sans pour autant être déplacé. Il n'était pas sang-pur, mais noble de naissance, transformé par caprice, il restait toujours maître de son destin, et des gens qu'il jugeait utiles à le divertir.

Cependant, il ne doutait pas un instant que cette Harsh à l'esprit si trouble et si rebelle ne se laisserait pas faire indéfiniment. Il cessa donc la mascarade dans un dernier virevoltement et s'écarta d'elle, ne gardant que dans sa main gauche la sienne, il fit une autre révérence comme un seigneur qui remercie sa partenaire et déposa un baiser bien chaste sur la main de la chasseuse, gardant ses yeux argents plantés dans ceux, dorés de la jeune femme.

Il remarqua alors que son l'effet des mouvements, le chiffon avait rendu l'âme et la longueur de la crinière noire d'Harsh se déroulait dans toute sa splendeur. Il regarda alors les cheveux, splendide rivière de platine liquide, comme hypnotisé. Comment pouvait-on être beau jusqu'à la racine de ses cheveux? Il avait vu de nombreux vampires capables de telles prouesses, mais jamais une humaine. Décidément, cette femme était vraiment bizarre. Et hors norme.

Cependant, malgré sa stupeur, il se contenta de sourire, lâchant sa main, un sourire moqueur et hautain, toujours glacial. Il croisa les bras sur son torse et demanda alors, toujours de sa voix lisse:


« Ma dame... Vous dansez divinement bien ma foi. M'est avis que vous n'avez pas toujours été une crocqueuse de vampires, je me trompe? Et souvenez-vous, mentir est un vilain défaut. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 12:52

    Elle eut un léger recul lorsqu’elle capta la lueur du regard du vampire. Elle la connaissait par cœur, cette envie insatiable de sang, plus d’une fois, elle l’avait vu s’allumer dans les yeux des vampires qu’elle avait chassé et elle savait que s’il se rebellait pour faire ressortir sa nature de prédateur, elle serait en très mauvaise position, elle effleura son poignard, accroché à sa ceinture. Visiblement son vis-à-vis luttait contre son envie irrésistible de se nourrir. Elle eut un faible sourire dans la pénombre marquant son amusement et lorsque l’individu daigna rouvrir ses prunelles, elle eut un relâchement musculaire, marquant un léger soulagement. Il avait réussi à surmonter ses pulsions. C’était presque louable mais elle se garderait bien de le faire remarquer.

    Elle ne pouvait que sourire des paroles de celui qui s’était placé derrière elle. Evidemment il avait pour l’instant l’avantage de s’être contrôlé depuis le début de leur rencontre alors qu’elle avait déjà dévoilé une de ses plus grandes failles. Cependant, elle trouva étrange qu’il puisse lui affirmer aussi facilement qu’elle avait menti dans ses derniers propos. Une lueur de doute passa rapidement dans les yeux de Harsh. Elle entrouvrit la bouche pour répliquer quelque chose et gardait une certaine contenance mais elle fut surprise par une de ces mains gantées sur son ventre. Il l’avait entraîné dans une danse d’une proximité qui l’inquiétait presque. Elle ne pouvait que se laisser entraîner dans les mouvements que lui intimait le vampire, ses sens restant en alerte, se méfiant toujours des rapprochements qu’il effectuait près de son cou. Pourtant elle dut lui reconnaître qu’il restait dans les normes de la décence et que si elle n’avait pas eu le passé qu’elle avait eu, elle aurait pu être flattée de tant de précautions. Elle sentit ses cheveux se détacher lentement, son chignon malmené par les pas de danse. Elle les sentit s’éparpiller sur ses épaules et elle n’aima pas ça. Ces longs cheveux affirmaient une féminité dont elle n’avait pas besoin, un jour, elle les couperait.

    Elle commença à trouver l’initiative du vampire ennuyeuse et ce fut à ce moment qu’il décida que cela devait s’arrêter. La perfection n’existait pas mais il s’amusait à la jouer à merveille. Elle referma la main qu’il venait de baiser dans l’air pour la détendre à nouveau et la refermer. Cela lui faisait toujours une sensation étrange de sentir un corps inconnu sur le sien. Elle entortilla ses cheveux et les laissa tomber sur son côté gauche, leur évitant d’être ainsi sauvagement lâchés.

    Elle eut enfin un regard pour celui qui l’avait lâché et elle remarqua qu’il la regardait aussi. En même temps, les vieilleries de l’usine étaient-elles plus passionnantes qu’elle ? Si la réponse était oui, elle en serait légèrement vexée. Apparemment pour l’instant, la réponse était négative. Il lui offrait un sourire moqueur dont elle aurait été parfaitement capable. Il la titillait sur un sujet qui se précisait de plus en plus dans l’esprit de Harsh. Vampire télépathe, ce ne serait pas la première fois mais en général, on ne s’amusait pas de cela quand on se faisait traquer par la chasseuse qu’elle était. Elle ne pouvait pas être sûre de ce qu’elle pensait. Elle décida d’écarter tout simplement le sujet dans un sourire mielleux et faux au possible :

    - Connaissez-vous beaucoup d’enfants qui viennent au monde, l’arme à la main ? Effectivement je n’ai pas toujours été une Hunter, je préfère ce terme à croqueuse. C’était vraiment occasionnel que je daigne vous mordre, le goût amer que vous laissez n’est pas celui que je préfère.

    Elle marqua une pause pour chercher dans une légère provocation les yeux de son interlocuteur :

    - Je suis pleine de vices. Vous devez certainement le savoir. Le châtiment pour le mensonge ne me fait pas peur et je me délecte de ce genre de fantaisies.


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 14:34

Nu Huo la considéra. Elle ne semblait pas avoir été troublée plus que ça par leur danse, mais son esprit le démentait avec efficacité. Son sourire s'élargit un peu plus et il remarqua le mouvement qu'elle fit pour se débarrasser de la sensation qu'il avait laissé sur sa peau. Encore un signe du mal-être de la jeune femme... Il sourit encore un peu plus.

Pour l'instant, elle n'avait pas été trop méchante et il s'en étonna, lui faisait-il tellement d'effet qu'elle ne songeait même pas à se débarrasser de lui tout simplement en lui flaquant une balle en plein cœur ou un coup de poignard dans la gorge? Si la réponse était oui, il aurait trouvé ça comique.

Mais il devinait qu'en fait sous son malaise, son esprit enfiévré cherchait un moyen de retourner la situation à son avantage, c'était toujours comme ça avec les hunters, il en avait croisé beaucoup dans sa vie et ils agissaient pour la plupart sur le même modèle. Après tout, ils ne pouvaient rivaliser en force ou en rapidité, alors ils se servaient de leur neurones, ce qu'en général les Level E n'avaient plus. Mais pas lui.

Il s'esclaffa à la dérobade d'Harsh. Elle avait donc fini par mettre le doigt sur son pouvoir, ce qui se révélait être un avantage grandiose pour Nu Huo étant donné tous les secrets que la hunter ne pouvait désormais plus lui cacher. Son passé était bien sombre et elle avait souffert, ce qui la rendait plus méfiante et cruelle que la norme, et ce qui rendait la partie tellement plus excitante.

Il observa longuement la jeune femme et lui sourit, un sourire presque chaleureux et se retint à grande peine de ne pas faire craquer ses phalanges. Elle était pleine de vices? A part ça légère dépendance aux jeux dangereux, non, elle était juste un femme qui avait souffert...

Il ouvrit la bouche pour parler et en même temps s'approcha d'elle, lentement. Il tendit le bras près de son visage sans la toucher et murmura:


« Le châtiment n'est pas toujours la bonne solution... Et le goût amer que vous avez senti n'est pas le mien mais le votre, c'est celui de vos larmes... Oui, vous pleurez Harsh, votre corps pleure depuis cette nuit-là. »

Il lui tourna le dos. Bien sûr, ce n'était pas prudent, on n'était jamais sûr de ce que pouvait faire un hunter un peu déséquilibré et dont on faisait resurgir le passé comme ça, d'un claquement de doigts. Il ramassa un morceau de bois et le lançant de toutes ses forces contre une planche de bois qui obstruait les fenêtres des ruines, il la fit éclater en morceaux.

Un rayon de lune en profita pour percer et illumina une partie de la pièce, quand il toucha le sol, il effleura Harsh et nimba sa personne d'argent. Nu Huo se retourna, et la fixa, froid. Il entra à son tour dans la lumière et dit, tout simplement:


« Quand on a un passé comme le votre, je comprends qu'on veuille le dissimuler. Malheureusement, avec moi, vous êtes mal tombée. Votre châtiment sera douloureux mais pas physique si vous me mentez encore... Je vous aurait prévenu.

Et il eut un sourire cruel. Le court instant de douceur et d'apparent trêve venait d'éclater en fines gouttes acérées. Il pouvait être cruel, il n'y avait pas de problème, à voir si elle voulait le voir sous ce visage là. Sachant que quand il entrait par la porte de la cruauté, il en ressortait une fois tous ses instincts apaisés, et parfois cela signifiait la mort de son vis-à-vis.

Harsh jouerait-elle avec le feu à ce point-là? Il se doutait que oui, et cela ne le dérangeait absolument pas. A présent le jeu qui avait été doux, deviendrait-il épicé? Il y avait de fortes chances que oui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 15:30

    Elle avala sa salive avec difficulté et sentit ses joues s’enflammer à ses dépends. Le doute n’était plus permis, ce vampire était bien télépathe. Il pouvait se balader avec aisance dans les nimbes de son passé. Il pouvait tout voir, tout comprendre, tout apprendre. Elle s’était reculée quand le vampire s’était avancé à ses côtés, elle avait levé sa main devant son visage en futile défense mais celui-ci ne la toucha pas. Elle sentait une colère monter en elle. Il n’avait pas le droit de violer son intimité aussi facilement. Ce passé lui appartenait, cette fêlure ne devait être partagée avec personne. Il ne jouait plus à armes égales comme elle l’avait stipulé avant d’entrer dans la bâtisse. Il était un inconnu pour elle alors qu’il lisait en elle comme dans un livre ouvert. Elle détesta sa manière désinvolte de lui envoyer son passé au visage, comme si cela n’était qu’une formalité. Son regard s’était durci quand elle vit le vampire lui tourner le dos. Etait-il complètement inconscient, il lui offrait la plus belle opportunité de le lacérer de son poignard, elle le sortit d’ailleurs lorsqu’il ramassa un morceau de bois, pensant qu’il voulait l’attaquer avec mais il ne fit que faire entrer les rayons de la lune dans l’usine jusque là plongée dans la sombre obscurité qu’elle avait choisi. Lui préférait la clarté de la lune.

    Il se retourna de nouveau vers elle, et son regard avait perdu toute la chaleur qu’il avait pu lui offrir auparavant. La respiration de Harsh était un peu plus rapide que la normale, irritée par le comportement du vampire dont elle ne connaissait toujours pas l’identité. Elle avait une forte envie de le maltraiter, de la malmener pour lui faire comprendre à quel point elle le trouvait insupportable. Quel châtiment autre que corporel pouvait-il lui faire ? A part la mort qu’il pouvait aisément lui faire connaître, elle ne voyait pas quelle torture il pouvait lui infliger. Son passé, elle le connaissait déjà, lui raconter de nouveau ne lui ferait pas plaisir mais cela ne la blesserait pas plus que cela, elle ne pouvait rien lui cacher de toute manière, sa télépathie l’en empêchait. S’il était venu à sa rencontre, c’était qu’il savait depuis le début ce qu’il voulait. Un sourire cruel vint se dessiner sur ses lèvres trop bien dessinées. Elle s’approcha de nouveau de lui et lui agrippa le cuir chevelu avec force.

    - Mais que voulez-vous ?

    Elle lui avait lancé ça dans une colère froide et avait placé son poignard sous le menton du vampire.

    - Vous êtes venu pour vous faire embrocher par une femme bafouée ? Si c’est cela, vous avez frappé à la bonne porte.

    Elle sentit ses muscles se tendre, complètement paralysés par sa propre fureur. Elle le lâcha d’un coup et tourna autour de lui :

    - Vous voulez la vérité ? J’ai été faible à une époque. Voilà la seule vérité que je peux vous offrir.

    Elle attrapa le visage du vampire entre ses doigts fins avec force et autorité plantant ses yeux animés d’un feu étrange dans ceux de celui qui partageait avec autant de générosité cette nuit agitée :

    - Mais cela appartient à mon passé que votre petit pouvoir vous a permis de peut-être mieux connaître que moi. J’ai été mais je ne suis plus. Vos menaces me font amèrement sourire. La peur n’est pas quelque chose que vous pourrez m’arracher. Lui, m’a déjà tout pris.

    Elle le secoua un peu, plantant ses ongles dans la peau pâle de ce vampire qui se jouait d'elle avec un délice malsain et lui demanda dans un rire moqueur :

    - Alors, qu’est ce qui m’attend maintenant ? Vous allez mettre vos piètres menaces à exécution ? Je ne suis pas la seule à mentir, votre instinct de prédateur prendra à un moment le dessus, que vous le vouliez ou non.

    Elle se détacha une nouvelle fois de lui et lui hurla, véhémente :

    - Alors, ça vient, qu'attendez-vous pour me faire tressaillir ?


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 17:11

Nu Huo sentit les mains d'Harsh dans ses cheveux, et la douleur lui fit retrousser ses lèvres en un rictus bestial, de sa gorge sortit un son peu humain, grognement de mise en garde de celui qui n'aime pas qu'on la caresse à rebrousse poils.

Ensuite elle le menaça de son poignard et il ricana, enfin elle agissait, elle se montrait vraiment, elle devenait cruelle. Il avait le temps pour y arriver mais à présent, tout était en place. Elle perdait peu à peu pied, car dans la fureur, on était aussi désarmé que dans le malaise ou autre sentiment trop énorme et trop exalté qu'on ne contrôle pas.

Elle saisit son visage et il soutint son regard brûlant avec froideur, faisant clairement comprendre que la colère ne lui été pas connue, que lui se contrôlait parfaitement, qu'il ne serait jamais enclin à de tels débordements, c'était tellement bien! Il aimait ça, faire perdre pied les autres mais pas lui. Il restait fidèle à lui-même dans son sadisme, toujours le même, implacable cruauté, être abject.

Pour finir, elle le griffa et sentir se propre peau qui se déchira fit monter en lui une nouvelle vague d'instincts primaires, il ferma les yeux et gémit imperceptiblement. Ses ongles... Tellement de douleur à cause d'eux! Et il ouvrit des yeux rouges sangs. Ses crocs apparaissaient à présent clairement dans son sourire carnassier.

Elle lui lança sa dernière provocation. A peine eut-elle fini qu'il se jeta sur elle, faisant voler de ses mains son poignard qui tomba loin dans un coin sombre de l'immense pièce. Il ne restait à Harsh plus que son arme à feu, sa langue et son corps.

Il prit ses deux poignets et les plaqua au sol, à califourchon sur elle, il la toisa; les yeux toujours rouges, une aura prédatrice qui n'était pas là auparavant nimbant son corps, il murmura dans un souffle qui ressemblait à un grognement:


« Mais il ne vous a pas tout prit. Détrompez-vous. Je vais vous faire tressaillir, mais pour cela nous devrons mettre de côté la civilité, ce qui ne semble pas vous déranger outre mesure il me semble. »

Il lâcha ses poignets et tendit les bras. Il lui sourit, vraiment cruel et narquois. Il la mettait au défi de le tuer là, maintenant, ou de prendre le risque de se laisser faire tressaillir comme elle le lui avait demandé. Il avait conscience de son avantage. Lui n'avait pas vraiment envie de mourir et il ne se laisserait de toute façon pas tirer dessus à bout portant par une hunter qui plus était.

Il mit une main sur son cou gracile et sans l'étrangler, il se pencha sur elle, ses longs cheveux argents s'étendant en éventail autour du visage d'Harsh. Il la fixa jusqu'à ce que le rouge de ses yeux parte. Il murmura vraiment cette fois:


« Tuez-moi tant que vous le pouvez encore Harsh, ou prenez le risque de tressaillir. C'est là votre dernière chance de vous battre à armes égales. Voyez, je laisse toujours le choix. Et je suis bon joueur. »

Il sourit, froidement. C'était à elle de décider de la suite des choses. Après tout elle avait demandé, il lui proposait, à elle de voir si elle était curieuse ou pas. Il avait promit. Il tiendrait sa promesse, oui, si elle acceptait, il ne se contenterait pas de la faire tressaillir, il la ferait hurler...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 18:29

    Elle sentait qu’il s’agaçait. Un peu. La lueur rouge de ses yeux revint, se plongeant dans son regard animé et pour la première fois, elle découvrit ses dents blanches et aiguisées, ses dents qui pouvaient être source de tous les dangers. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire fermé, apparemment il était prêt à répondre à sa provocation, elle s’enlisait doucement dans un jeu bien ravageur, elle n’en sortirait certainement pas indemne, mais lui non plus. Si elle sombrait, il plongerait avec elle, elle s’en faisait la promesse. Elle sentit qu’il allait venir vers elle mais elle n’eut pas le temps de réagir, ni de se défendre qu’il s’était déjà jeté sur elle, lançant au loin une de ses deux armes. Elle grimaça légèrement et d’un mouvement rapide essaya de prendre l’arme cachée dans la poche intérieure de sa veste marron mais il lui avait déjà attrapé les poignets et se posa sur elle à califourchon, réduisant sa mobilité de façon conséquente. Elle se débattit un peu sans grande conviction, sachant pertinemment que s’il le choisissait, elle ne pourrait pas s’échapper. Physiquement, il la dominait. Elle arrêta donc de se débattre inutilement et jugea celui qui la toisait, lui disant dans un grognement animal une nouvelle menace qu’elle goûta avec malice, elle était tendue et elle ne pouvait pas dire qu’elle n’était pas préoccupée par ce qu’il pouvait lui faire mais la peur ne se profilait pas dans la débâcle de sentiments qu’elle avait eu le temps d’expérimenter depuis qu’il était apparu à ses yeux. Elle ne put s’empêcher de lancer, sarcastique :

    - Que vous m’effrayez…

    Il relâcha ses poignets et elle se douta qu’il ne la laisserait pas s’en tirer comme ça. Il lui proposait de l’abattre, là maintenant. Elle se releva sur les coudes et l’observa, silencieuse. Il avait passé une main dans son cou et la proximité de son visage lui permit de voir ses yeux perdre leur éclat flamboyant. Elle lui sourit, vraiment. Un sourire éclatant et tout en enlevant de son cou la main qui était venu s’y nicher, elle lui répondit :

    - C’est un risque que je n’attends que de prendre depuis le début. Faut-il que je vous le répète encore pour flatter votre égo ou le message est-il enfin parvenu jusqu’à vous ?

    Elle jouait vraiment avec le feu, elle en avait conscience. Mais elle n’était pas de ceux qui se laissaient martyriser sans rien faire. La suite, il la construirait forcément à deux. Elle ne laisserait pas le privilège au vampire de pouvoir affirmer sa suprématie. Elle lui souffla au creux de l’oreille, agaçante au possible :

    - Bon joueur certes, mais vous allez faillir dans votre entreprise. Vous n’y arriverez jamais... Et ne sous estimez pas mes forces, vous pourriez être surpris.

    Elle lui attrapa le poignet et le fit rouler sur le côté, de telle sorte qu’elle put, avec beaucoup de peine, se retrouver au dessus de lui, inversant ainsi pour quelques instants leurs rôles. Il avait beaucoup de force, ce petit exploit ne se reproduirait pas deux fois.

    - Si vous saviez à quel point je m’amuse…

    Elle se demanda ce que cherchait vraiment le vampire, que voulait-il faire d’elle ? Était-elle un simple amusement entre ses doigts ? Son but ne s’était jamais vraiment exprimé, il était toujours allé plus ou moins dans son sens, ne rechignant devant aucune de ses initiatives, allait-il enfin lui montrer ce qu’il voulait ? Elle était curieuse de savoir. De savoir ce qu’il était capable d’entreprendre.

    - C’est bien la première fois que je « m’offre » de la sorte et vous semblez bien peu emballé à cette perspective, à croire que vous êtes finalement un vampire bien mignon… Et quelle galanterie ! Vous me laissez le choix de tout. Vous avez de la chance que je ne sois pas une femme exigeante, plus de la moitié serait déjà partie, ennuyée de votre manque d’initiative.

    Elle lui pinça la joue presque tendrement et elle sentait presqu’il était prêt. Elle avait acceptée sa demande, écho à sa propre provocation. Ils ne pouvaient plus reculer.


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 18:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 19:45

Nu Huo comprit qu'elle avait prit le parti de ne pas faiblir, fidèle à elle-même dans son esprit enfiévré et rebelle, elle foncerait vers le mur, quitte à y laisser sa peau. Il déplorait qu'elle femme qui avait eut un esprit aussi beau est été brisée de la main d'un homme, d'un misérable humain.

Mais il était trop tard, et tout ce qu'il pourrait lui donner serait des sentiments qu'elle redoutait presque plus que la mort, il en était convaincu. Mais sans cesse elle se braquait, lui lançait des bravades à la figure, ne voulait se plier. Alors il la briserait.

Il sourit vraiment à Harsh et prit son visage dans ses mains, usant sans problème de sa force pour attirer son visage près du sien. Alors il chuchota, d'une voix douce que démentait ses yeux gris devenus aciers:


« Mon manque d'initiatives dites-vous? Une autre femme, serait déjà partie en courant. Les seules choses qui m'ont retenu jusqu'à présent était votre statut de hunter et vos armes. Mais comme vous ne semblez pas décidée à vous en servir, allons, prenons des initiatives! »

Et il l'embrassa, tenant fermement son visage dans ses mains. Gardant les yeux ouverts, il s'introduisit dans son esprit plus violemment qu'auparavant, soufflant tout sur son passage, il atteignit une partie du cerveau très importante, celle qui produisait les mouvements.

Il s'insinua entre tous les contacts, bloquant toute transmission. Harsh, de cette manière, se retrouvait dans l'incapacité de bouger. Il se redressa, et telle une poupée de chiffons, elle tomba sur lui. Il la prit dans ses bras et plongea son regard dans le sien.

Car si la hunter était privée de mouvements, elle pouvait entendre, comprendre, et voir. Même parler si elle faisait un effort de volonté titanesque. Il lui sourit cruellement. Effleurant son visage, il la toisa et impitoyable, énonça sa première action:


« Ma première initiative consistait, comme vous venez de le voir, à bloquer les vôtres. Voici la seconde. »

Il se leva et tendit les bras vers Harsh qui se leva à son tour, comme animée par des fils, une poupée grandeur nature est contrôlée par un marionnettiste plus qu'inhumain. Il tourna autour d'elle se saisit d'une de ses mèches de cheveux. Son visage jusqu'alors impassible se crispa en une moue bestiale et ses yeux redevinrent rouges.

Il tira sèchement sur la mèche tirant la tête d'Harsh en arrière. Il posa sa tête dans le creux de son cou. Puis il dit, les dents serrées:


« Votre seule chance de ne pas rester comme ça, c'est de me prouver que vous avez de la volonté. Allez-y, déjouez mon pouvoir ou restez telle que vous êtes à présent jusqu'à l'acte final où je n'aurais plus besoin de mon don pour que fassiez ce que je veux! »

Il n'avait pas l'intention de s'amuser avec elle alors qu'elle ne pouvait se défendre, non, il l'amènerait juste là où il le voulait, et ensuite, ferait d'elle ce qu'il voulait sans même avoir à se servir de son pouvoir. Il était homme d'honneur, il lui rendrait sa liberté le moment venu, et celui-ci viendrait avant la fin du jeu. Car pour que la fin soit parfaite, il fallait deux personnages, par un maître et sa marionnette, non, il fallait que les deux donnent ce qu'il avait dans leurs entrailles.

Alors, seulement, tout serait parfait, comme il l'avait entrevu au commencement, quand pour la première fois, il avait aperçu la hunter dans la prairie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Ven 22 Mai - 21:29

    Il lui sourit et attira son visage vers le sien, elle se laissa presque faire et sourit à son tour des paroles du vampire. Ses yeux gris étaient durs, contrastant de façon étrange avec ce visage souriant. Il affirmait qu’il prendrait des initiatives, elle se demandait ce qu’elle pouvait bien craindre. Et ses lèvres se posèrent sur les siennes, elle fixa obstinément ses yeux qui ne la lâchaient pas, amusée au début de ce manque d’originalité puis elle sentit une pression au niveau de sa tête, quelque chose de déplaisant, de presque douloureux, elle voulut se dégager de ces lèvres insistantes et elle se rendit compte qu’elle n’était plus capable de bouger. Elle sentit tout son corps s’affaisser et tomber mollement sur celui du vampire. Sale télépathe. Elle aurait du savoir qu’il n’avait pas qu’un tour dans son sac, elle avait voulu jouer, elle en avait pour son compte. Sa peau ne réagissait même plus aux contacts de l’impitoyable, en tant normal, elle aurait frissonné. Elle entendait cependant ce qu’il lui disait en la narguant. Elle sentit son corps se soulever, comme un vulgaire pantin et il tourna autour d’elle comme un rapace. Une bête. Sa tête se pencha en arrière, tirée sans précaution par son marionnettiste. Si elle avait pu, sa respiration se serait emballée, elle se serait débattue, elle aurait griffé, mordu, craché son venin avec délectation. Là, elle n’était que spectatrice de ses actions, se faisant manipuler par les mains apparemment expertes du vampire.

    Il voulait la voir se débattre. Que c’était pervers, dans le cas contraire, elle aurait adoré voir ce genre de choses, sauf que là, c’était elle la victime volontaire. Elle ne voulait pas se faire mordre et il le savait évidemment.

    Elle tenta de bouger, plusieurs fois, impuissante. Cela dura un petit moment, sans succès. Elle sentit son courage s’envoler, et fataliste, elle se laissa dominer par l’homme. Déçue par cette nouvelle faiblesse. Elle détestait cela. Être faible.

    Non, son esprit se rebella à cette idée, elle se révolta intérieurement. Elle avait voulu ce qui se passait, il avait accepté le contrat muet qu’ils avaient passé. Il ne se débarrasserait pas d’elle comme ça. Elle sentit une pellicule de sueur se former sur son épiderme, témoignage de sa concentration la plus intense. Elle se débattait comme une furie pour échapper au vampire. Elle sentit les mèches de sa frange se coller à son visage, lui obstruant la vue. C’était un vrai combat intérieur qui se livrait en elle, son esprit enserré par ce pouvoir étrange. Elle cria intérieurement, se débattant avec fureur contre cet étau insupportable. Elle n’y arriverait pas. C’était impossible, la puissance de l’inconnu surpassait la sienne.

    Elle le sentit pourtant, son corps se dérober sous ses pieds. Preuve qu’elle avait réussi à échapper pour un temps à l’emprise du vampire. Et à quel prix ! Elle était exténuée, elle happa l’air avec force, comme si le plus vil des corsets venaient enfin de lui être retiré. Elle épongea son front d’un revers de main et se leva avec peine en s’agrippant aux vêtements de celui qui lui faisait face pour se remettre debout à hauteur de ses yeux. Pitoyable, mais elle lui fit croire qu’elle était maître de ce qu’elle faisait et lança dans un sourire qui lui arracha une douleur, encore secouée par cette manipulation :

    - Ce petit... Spectacle... Etait-il... Plaisant ?

    Ses forces la lâchaient et elle se sentit de nouveau envahit par cette emprise ferme raidissant de nouveau sa musculature, son corps. Elle ne pourrait pas lutter plus, cela pourrait la tuer, elle en était consciente. Elle ne savait pas ce qu'elle avait pu lui prouver mais il n'obtiendrait pas plus d'elle dans un rapport de force tant qu'il ne la libérerait pas de cette mascarade. Avait-elle abondé dans le sens de ce qu'il manigançait. Elle eut presque l'envie de lui demander de la libérer de cet enfermement insupportable mais par fierté et surtout par ce mutisme imposé, elle ne put qu'attendre la suite de ce qui allait se tramer


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Dim 24 Mai - 15:30

Elle tenta de se rebeller. Tout son esprit tenta l'exploit et elle le réussit, une fois. Mais son corps était trop bien bloqué, et tous ses efforts ne lui servirent qu'à lui lancer une autre bravade. Nu Huo sourit, décidément, cette femme était pleine de surprises.

Elle faiblit et ses membres ne la supportèrent plus, il la rattrapa avant qu'elle ne touche le sol et la porta jusqu'aux vestiges d'une table. Elle tenait encore debout et après s'être assuré qu'elle ne se briserait pas, il déposa sa victime sur le meuble.

Il rendit à Harsh un peu de sa liberté, lui permettant de sentir et de parler sans problèmes. Il lui effleura la joue et eut un sourire glacial pour lui répondre:


« Oui, plaisant et étonnant, franchement je ne pensais pas que vous y arriveriez Harsh, êtes-vous toujours aussi ardente dans une tâche que vous entreprenez? J'aimerais bien savoir...

Il l'embrassa de nouveau, insufflant cette fois un feu brûlant à l'intérieur d'Harsh, plus précisément en-dessous de la ceinture. Il sourit quand les beaux yeux dorés de la hunter s'agrandirent, il se demandait quand allait surgir le premier gémissement.

Elle avait déjà connu ça, avec un dénommé Nolane, il lui avait montré le temps d'une nuit, les bonheurs des liens charnels. Il avait été doué Nu Huo devait le reconnaître, d'après les souvenirs de la jeune femme, elle avait été choquée par cette nuit-là.

Lui ne voulait pas lui redonner l'occasion de jouir. Il voulait juste la faire tressaillir et même hurler peu importait comment. Mais il savait qu'avec son passé, elle ne craignait pas de revivre son mariage, elle avait banni la peur de ses sensations et il n'y avait pour lui, selon ses critères, plus que cette solution.

Alors que le feu dévorait les nerfs d'Harsh et troublait ses sens, il la libéra totalement, sa paralysie n'avait pas été trop longue car il se refusait à vaincre uniquement parce que sa proie était sans défenses. Il s'écarta de la table et eut un nouveau sourire glacial.

Il lui dit, assez bas mais elle put aisément le comprendre, cruel, il l'avait été mais cette fois, par ses mots, il l'était vraiment, et sûrement encore plus aux yeux de la hunter. Il susurra:


« M'est avis que vous avez déjà connu cela une fois dans le passé. Vous savez donc comment vous débarasser de cette passion nouvelle qui vous emprisonne, ma dame, libérez-vous donc de votre propre corps. »

Il savait qu'elle comprendrait, il savait qu'elle ne pourrait pas supporter longtemps la douce et subtile torture à laquelle il l'avait soumise. Aucune femme ne le pouvait. Il faillit ricaner mais à cet instant, il fut presque prit de pitié, et se retint à grande peine.

Et la voir ainsi, le rouge aux joues, les yeux étincelant de rage et de désir, car c'était bien de cela qu'il s'agissait, le faisait peu à peu vibrer lui aussi. Mais il était bien trop fier pour le montrer, il attendrait Harsh. Il attendrait sa victoire dignement.

Après tout, elle seule avait lancé le jeu, elle serait bien mauvaise joueuse d'abandonner à ce stade et d'aller chercher ailleurs la clé qui la libèrerait de son tourment. Mais ayant déjà plongé dans les pensées troubles et fières de la hunter, Nu Huo ne pouvait décemment pas imaginer qu'elle tomberait dans ses bras sans tenter quelque chose avant.

Aussi restait-il sur ses gardes, craignant qu'une nouvelle vague de rage ne déferle sur lui, ce qui ne serait pas pour lui déplaire, assurément!



[GOMEN! J'ai mis ultra-longtemps à te répondre mais hier j'étais super occupée et puis... J'ai quand même réussit à finir mon post entre deux occupations, mais j'ai quand même mis le temps, désolééééé ><' ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Dim 24 Mai - 16:36

    {Tu seras punie… x]

    Elle se sentit soulevée et transportée vers une table non loin de là où elle avait perdu pas mal de son énergie à se débattre comme il le fallait pour une liberté assez superficielle. Il la déposa dessus avec précaution. Elle n’eut pas la force de sourire de façon sarcastique aux sous-entendus du vampire, encore sous l’emprise de son pouvoir, beaucoup moins puissant que tout à l’heure, elle le sentait. Il posa de nouveau ses lèvres sur les siennes, elle s’attendit de nouveau avec une légère inquiétude à revivre ce qu’il venait de lui faire subir mais ce fut quelque chose d’encore plus inattendu que leur dernier baiser qui l’attendit. Elle sentit une chaleur envahir son bas ventre, quelque chose qu’elle avait déjà connu, aussi étrange soit-il. Un jour, lors d’un égarement, un égarement heureux, un égarement mémorable. Elle se crispa pourtant, ne voulant pas associer ce souvenir à ce qui se produisait dans cette usine. Elle ne put pourtant se détacher des lèvres de celui qui savait où titiller pour la faire réagir, c’était une dépendance douloureuse. Elle sentit un son remonter dans sa gorge qu’elle retint avec force.

    Il la relâcha enfin, et elle sentit son cœur s’emballer, sa respiration aussi. Ses yeux mouillés par un désir insufflé, imposé. Il l’avait électrisé par un simple baiser. C’était parfaitement inhumain. Il n’était pas humain. Sur combien de personnes avait-il déjà joué ce petit tour malsain ? Elle ne serait qu’un visage de plus dans son panel certainement bien fourni. Elle ne voulait pas de ça. Elle ne voulait pas être une figurine de plus sur l’étagère poussiéreuse du vampire. Elle voulait qu’il retienne son nom, son visage. Elle voulait être celle qui se distinguerait de tous les autres individus qui avaient pu traverser sa vie.

    Elle aurait voulu se débarrasser de cette envie qui la faisait frémir, elle le détestait. Vraiment. Et c’était pour ça qu’elle était fiévreuse de le sentir sur sa peau, d’imprimer ce qu’elle était en lui.

    Il rajouta un cran à la tension qui s’était déjà établie entre eux, en la narguant sur un des éléments de son passé où elle était la plus sensible. Nolane. Une des seules personnes qu’elle respectait. Elle n’avait pas le droit de trahir le sentiment pur qu’elle avait eu cette journée là. Elle n’avait pas le droit de se salir dans ce qu’il lui proposait et ce qu’elle avait cherché en le provoquant depuis leur rencontre. Elle eut une vague de remords. Il n’avait pas mérité de la rencontrer. Elle n’était pas la personne qu’il fallait. Son cœur se serra en pensant à ce genre de choses niaises et futiles. Elle avait mal, mais pas de la douleur que le vampire aurait souhaité, elle avait mal à l’âme quand il avait déterré ce sentiment enfoui. Elle regarda le vampire un instant. Avait-il toujours été ce qu’il était ? Elle aurait voulu le découvrir…

    Elle se leva, quittant la table où il l’avait déposé et attrapa son visage qu’elle avait blessé juste avant. Elle caressa cette lèvre encore un peu gonflée qu’elle avait abimé de ses dents, plongea son regard dans celui du vampire. Il savait. Il savait qu’elle allait succomber. Il l’avait su dès le premier regard, elle en était convaincue. Elle glissa une de ses mains dans sa chevelure argentée, approchant sa tête de la sienne, apposant pour la première fois ses lèvres sur les siennes sans y être forcée. Juste ça. Elle se retira un instant, la tête baissée. Il allait la consumer. Et le pire, c’était qu’elle en avait envie. Elle rejoignit de nouveau cette bouche si tentante, se fit plus pressante, plus envieuse, demanda l’ouverture de ses lèvres qui l’avait tant abimé durant cette soirée. Elle put cajoler sa langue de la sienne, la passer sur ses dents qui pouvaient lui faire tant de mal, sur ses canines qu’elle avait tant redouté. Elle voulut lui lancer quelque chose mais elle ne put le faire, de peur de lâcher un soupir, un bruit qui aurait pu la discréditer. De toute façon, paroles ou pas, il le saurait. Elle le fit s’asseoir sur la table qu’elle venait de quitter avec autorité. Elle se perdit dans son cou, happant sa peau jusqu’à lui provoquer une marque. Elle se retira pour le juger non pas calmement, cela était impossible dans la conjecture actuelle, mais plus maître de ses propres sentiments. Et elle le trouva beau. Intolérablement beau.

    S’il voulait quelque chose d’elle, elle volerait quelque chose de lui, elle ne voulait pas qu’il soit le seul gagnant.


Dernière édition par Serenity Lois le Jeu 28 Mai - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Lun 25 Mai - 19:19

Il suivit tout le cours des pensées de la délicieuse Harsh et sourit glacialement à maintes reprises. Elle le trouvait inhumain? Mais elle l'était aussi, ils l'étaient tous. Certes à un degré plus ou moins élevé mais tous les êtres vivants de cette planète... Étaient inhumains à leur manière.

Il aurait voulu lui démontrer son idée sur la question en lui montrant toutes ses expériences passées mais cela aurait été lui donner une occasion de s'affaiblir et de donner à la hunter un bon moyen de sortir ses griffes qu'elle semblait avoir rentré pour le moment.

Il entendit les pensées qu'elle eut sur son panel 'certainement bien fourni' et il grogna, le croyait-elle tellement faible qu'il devait user de la force pour soumettre ses victimes? Non, la plupart s'abandonnaient bien avant cela et de leur plein gré. Il ne comptait que trois personnes qui avaient subi ce châtiment, et elle était la troisième. Mais à quoi cela servait-il d'en parler? Elle ne le croirait certainement pas.

Elle le détestait? Il fut bien peu triste de l'apprendre, on déteste toujours celui qui vous soumet par la force, c'est un fait qu'il avait déjà maintes fois prouvé également. Lui ne la détestait pas, il l'admirait, oui, il l'admirait cette femme si noble qui se dressait toujours contre lui, même son corps tremblant pour lui, même ses yeux suppliants le vampire de la prendre, oui, il se révoltait encore et Nu Huo adorait ça.

S'il avait toujours été comme ça? Oh non, il y avait une éternité, il était comme les autres, plein d'illusions et de rires. Mais sa vie après ça et plus encore son éternité lui avaient enlevé toute envie de rire autrement que sombrement ou ironiquement. Et hélas, il lui semblait que c'était trop tard pour changer. Un éclair de tristesse passa dans les prunelles argentées du vampire, fugace mais bien réel.

Elle céda ensuite, peu à peu, elle perdait pied, mais il était agréablement surprit de l'avoir vu tenir aussi longtemps, le temps de le blesser inconsciemment. Elle l'embrassa avec douceur puis envie, une envie de plus en plus sulfureuse. Ensuite, elle décida de prendre les rennes de leur jeu, comme d'habitude sourit-il ironiquement, elle ne voulait pas laisser la partie entre ses mains, et ce n'était pas pour lui déplaire, comme d'habitude...

Il s'assit et elle plongea son visage dans ses cheveux, il eut une vue splendide sur le dos droit et la rivière de platine qu'elle possédait et ne put se retenir d'empoigner les cheveux à pleines mains, mais sans brutalité. Il attendit, humant son odeur musquée encore et encore.

Quand enfin elle se recula, et le regarda pour le trouver beau il eut un sourire glacial avant de l'attirer à lui, ses lèvres à quelques millimètres des siennes, il murmura entre deux pluie de baisers volatils qu'il faisait pleuvoir sur le visage de la hunter:


« Je ne suis pas beau, vous l'avez dit vous-même, je suis un monstre... »

Et avec un grognement sourd, il la souleva de terre pour la mettre sur ses genoux et poser sa main droite sur le cou d'Harsh, tendrement, tandis que sa main droite soutenait sans peine le dos de la jeune femme. Il posa ses lèvres avec passion sur les siennes, puis descendit au cou où il ne laissa qu'une sensation subtile de douceur avant de descendre encore un peu plus bas, à la naissance de la poitrine sans effort libérer de son carquois de tissu.

Tandis que les lèvres parcouraient la peau d'albâtre d'Harsh, la main droite de Nu Huo descendit aux creux des reins provoquant un cambrement brusque de la demoiselle. Il passa sa main gauche sous la tête de la jeune femme et posa ses lèvres dans le cou à présent parfaitement dégagé. Mais là avec toutes ses précédentes victimes, il mordait cruellement la chair pour se repaître, malgré sa faim, il se retint laissant un unique son sourd s'échapper de ses lèvres s'élever dans l'espace en ruines.

Quand un feu dévorant envahi le bas-ventre de Nu Huo, celui-ci inversa les positions, il se retrouva au-dessus d'Harsh, dos sur la table. Il posa ses coudes de chaque côté de son visage si cruellement beau et murmura encore:


« Je suis un monstre tellement méchant... N'est-ce pas? »

Dans ses prunelles argentées scintillait du rouge et du désir quasiment identique à celui qui agitait Harsh contre sa volonté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Lun 25 Mai - 20:38

    {J’ai mis le sujet en sensible même s’il se peut qu’il ne se passe pas autre chose par la suite, histoire de ne pas choquer et de rester dans le bon rating… Histoire de pas perdre le post et de se manger un averto’ xD

    Ils s’étaient rapprochés. Terriblement rapprochés. Il faisait glisser ses mains dans ses cheveux, elle connaissait déjà le goût de ses lèvres. Et pourtant, elle ne savait même pas comment l’appeler. Quel prénom pouvait porter un vampire tel que lui ? Il l’avait attiré contre lui, coupant net ses pensées et la combla de baisers rapides, qu’elle n’avait pas le temps d’attraper. Il lui souffla des paroles qui la surprirent même si elle savait maintenant qu’il pouvait tout connaître de sa moindre pensée. Elle n’était pas habituée à devoir tout partager.

    Elle lui répondit dans un souffle rapide, lorsque celui-ci la souleva pour l’installer sur ses genoux :

    « Un monstre qui ne demande qu’à être apprivoisé… »

    Il la flatta de nouveau d’un baiser qu’elle prit sans rechigner, seulement quelques uns échangés dont elle ne pouvait déjà plus s’en passer. Il la dévêtit sans cérémonie, sa veste marron tomba à terre, rejointe bientôt par sa chemise blanche. Ne restait plus que son corsage et son pantalon, vestiges qu’elle eut un instant peur de quitter. Il passa une de ses mains sur ses reins, lui provoquant une tension dans tout le corps, elle ne put que se caler un peu plus contre le vampire, relâchant sa tête en arrière, tandis qu’il apprivoisait la ligne de son cou.

    Elle lui caressa le visage et entendit un son s’échapper de la gorge de son « compagnon », cela ne fit qu’animer sa propre envie et elle lui vola encore ses lèvres, mordillant avec taquinerie l’inférieure. Il retourna brutalement leurs positions actuelles et elle le trouva au dessus d'elle la narguant d’une de ses répliques dont il avait le secret. Elle colla ses lèvres sur son oreille, lui répondant dans un râle d’envie :

    « Vous savez à quel point je peux apprécier cela… »

    Elle passa ses mains sur les épaules du vampire, lui enlevant ce grand manteau noir qu’elle lâcha au sol. Elle caressa ensuite chaque aspérité du torse de celui qui la dominait de par sa position, Partant de la naissance de son pantalon, remontant lentement jusqu’à son cou, faisant glisser le tissu de son habit sur sa peau pour mieux l’en défaire, le faisant passer par sa tête, il ne tarda pas à rejoindre tous ses compagnons, plus bas.

    Elle se recula un peu plus loin sur la table, attirant d’une main le vampire à la rejoindre dessus. Elle posa une main dans son dos, qu’elle devinait devenir moite et attrapa ses mains, l’une après l’autre, de sa main libre, et de ses dents, vint lui ôter ses gants qui l’empêchaient de sentir complètement sa peau, elle voulait les sentir trembler sur la sienne, ne pas être gêné par ce tissu superflu. Une main en bas de son dos lui intima de se rapprocher d’elle, elle fit juste un mouvement de bassin lent, qu’elle relâcha doucement, après être restée collée un petit instant contre le tissu du pantalon de son « cher inconnu ». Elle le fit rouler sur un côté, et se plaqua contre son corps, lui demandant, tout en embrassant son torse en descendant progressivement vers son bas ventre :

    « Dites-moi seulement quel nom je devrai bientôt hurler… ».

    Elle déboutonna son pantalon et commença à l’ouvrir, pour brusquement s’arrêter et venir s’installer dans une chaise en bois après avoir récupéré sa veste dans laquelle se trouvait son arme. Elle plongea sa main dans la poche intérieure dans laquelle elle se trouvait mais n’en retira que du tabac roulé. Elle craqua une de ses dernières allumettes et tira une bouffée de sa roulée. Harsh n’était pas sensible. Pourtant, elle l’avait acheté pour sentir l’odeur significative de ce que fumait Nolane. Oui, il lui était arrivé de le suivre quelque fois, sans jamais se manifester, par peur, par honte aussi... C’était une des odeurs violentes qui lui étaient restées, à défaut de pouvoir reconstituer celle de son être. Parce qu'elle avait beau vouloir rester dans la provocation et le jeu purement charnel, il lui arrivait de s'attacher. Trop peut-être.

    Non, elle n’avait pas oublié la personne qu’elle avait abandonnée sur la table, au contraire. Elle se retenait à grand peine de le rejoindre et de lui arracher des sentiments inédits, de voler encore une fois ses lèvres et peut-être plus. Mais elle ne voulait pas que ça. Elle ne voulait plus le quitter en tant qu’inconnu. Elle appuya un de ses coudes sur sa jambe repliée et posa sa tête au creux de sa paume. Le regardant avec une petite lueur d’excitation dans les yeux, lui souriant presque comme une enfant. Une enfant bien curieuse de nouvelles sensations.


Dernière édition par Serenity Lois le Lun 1 Juin - 15:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Mer 27 Mai - 19:16

Nu Huo se laissa faire quand elle le déposséda de son manteau et de sa chemise de baptiste avec maintes caresses à l'appui qui faisaient naître une explosion de sensations. Beaucoup de gémissements de désir mal contenu faillirent s'échapper de ses lèvres mais il ne laissa rien passer la barrage de ses lèvres, à part la langue d'Harsh bien sûr.

Peu après, ce fut le tour de ses gants de lui être ôtés avec tellement de sensualité qu'il en serait mort de plaisir s'il ne l'était pas déjà à moitié de par sa nature. Quand elle se colla à lui de manière aussi significative que son lent mouvement de bassin, il saisit une pleine poignée de ses cheveux qui se crispèrent dans sa poigne.

Les yeux argents de Nu Huo brillaient plus qu'ils ne l'avaient fait depuis le début de la soirée, animés par des sensations qu'il adorait plus que tout, il ne s'en plaignait pas, et aurait adoré taquiner la hunter à propos de ses initiatives s'il n'avait eut peur de trahir l'ampleur de son désir qui transparaissait filtré dans ses prunelles.

Alors elle se plaqua à lui une fois qu'il fut sur le flanc et descendit tout en baisers, et il se raidit, se cambra légèrement, fermant les yeux. Il entendit sa demande et sourit, un sourire amusé, pas glacial cette fois, il semblait que les sensations qu'il éprouvait avaient réussit à briser l'étau froid dans lequel baignait constamment Nu Huo. Son sourire retrouvait un peu de son éclat réel, celui qui apparaissait beaucoup autrefois, il y avait longtemps.

Ensuite, brusquement, elle le quitta pour s'allumer une cigarette. Il lut dans son esprit ce à quoi cette odeur forte, trop peut-être, se rattachait et il soupira. Elle le désirait encore, mais plus seulement à cause de son pouvoir, cette sensation d'un feu dans son bas-ventre venait aussi d'elle à présent, mais trop hébété pour lui lancer encore une réflexion à ce sujet, ou trop déçu par son rappel à Nolane, il se contenta de rouler sur le côté, face à elle, de poser sa tête dans sa main droite et avec un sourire moqueur de dire d'une voix qu'il sentit calme à son plus grand plaisir:


« Mon nom... Tu le noteras sur ton tableau de chasse Harsh, je m'appelle Xian Nu Huo. »

Il se redressa vivement et dans le même temps apparut devant elle, beau dans l'unique rayon de lune qui éclairait la scène. Il s'accroupit à niveau de son visage, et s'approcha doucement de ses lèvres et se saisit de sa cigarette. Il tira une bouffée et souffla la fumée dans le visage d'Harsh. Quand il eut fini, il jeta le tabac loin d'une pichenette et murmura:

« Décidément... Je n'ai jamais aimé ça... »

Il se saisit de ses mains, baisa chacune d'entre elles puis il lui sourit presque tendrement. Elle n'avait pas besoin de ça pensait-il, ses seuls souvenirs suffisaient d'après lui. Il en avait tellement qu'il ne s'attachait plus aux choses matérielles... Enfin, pour certaines d'entre elles.

Son désir en attente flamboya de nouveau et ses pupilles argentées s'emplirent de flammes. Il passa sa main sur la joue d'Harsh et baisa sa joue. Ensuite, prit d'un furieux élan, elle la souleva et probablement dans un réflexe elle noua ses jambes autour de sa taille.

Il s'empara de ses lèvres avec une certaine violence tout en glissant une main dans son dos quasiment nu à présent. Il commença à défaire les lacets longs de son corset, fixant son regard dans le sien.

Il en voulait plus à présent, voulait imprimer son corps dans le sien, nouer leur odeur pour cette nuit, créer des souvenirs avec elle. Non, elle avait réussit sur un point, elle marquerait sa présence, elle n'était pas comme les autre femmes, elle était différente et Nu Huo le savait, tout au long de la soirée, il l'avait deviné peu à peu, son intuition se renforçant à chaque mot, à chaque geste et à présent à chaque caresse qu'elle faisait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Mer 27 Mai - 21:13

    Elle lui sourit, pour la première fois complice de son ironie. Elle se délecta de sa petite provocation, légère mais existante. Elle fut légèrement surprise par son tutoiement mais elle trouvait cela plus normal dans la relation qui s’établissait entre eux. Elle pouvait enfin poser une sonorité sur le visage du vampire. Xian Nu Huo. Le son ne lui déplut pas, elle ne fut pas déçue de le découvrir. Elle lui répondit sans chercher à le blesser, voulant juste le titiller dans ce jeu dans lequel il se plaisait tous les deux, dans ce qui faisait que leurs échanges n’étaient ni creux, ni fades. Juste lui répondre pour faire écho à sa phrase :

    - Mon tableau de chasse ? Tu sais très bien que je ne collectionne pas ce genre de choses… Tu voulais que je te dise que tu serais à part ?

    Il se leva et s’approcha d’elle, se découvrant sous une nouvelle lune. Elle ne put s’empêcher de le penser de nouveau. Il était d’une beauté irréelle. Elle touchait un rêve, ou un doux cauchemar. Elle ne savait pas dans quel flottement il l’avait emmené. Mais elle aimait ça. Toujours un peu plus à chaque chose qu'il daignait lui faire partager.

    Tous ses sens se troublèrent lorsqu’il lui souffla cette odeur de cigarette si forte au visage. C’était un mélange de souvenirs et de présent. Et puis il était là, devant elle. Toujours dans une force et dans un calme qu’elle appréciait. Il jeta son mégot plus loin, la privant de cette sensation de légère mélancolie en même temps. Il n’aimait pas le tabac. Ça empêcherait au moins Harsh de plonger dans une confusion de ses souvenirs et du moment qu’elle vivait dans cette usine abandonnée. Elle devait différencier les deux. Ne pas le punir de son attachement à Nolane. Il était un autre individu et c'était lui à cet instant dont elle avait envie. De tout son corps. De tout son être.

    Elle saisit ce sourire si différent des autres, plus réel, plus authentique, dénué de tout sarcasme. Et, ce fut l’élément qui la troubla le plus. De sentir dans son regard une sorte d'affection pour sa personne si abjecte qu’elle sentit ses yeux la picoter. Elle cligna plusieurs fois, se convainquant que c’était la fumée de cette maudite cigarette qui jouait un tour à son système lacrymal. Il effleura de ses lèvres sa joue et elle fut complètement chamboulée. Qu’est ce qui avait pu bien changer depuis l’instant précédent. Etait-ce ce soudain tutoiement ? De pouvoir enfin l’appeler par son prénom ? D’enfin céder un peu de terrain et de laisser au placard juste un instant sa pudeur exagérée et son mépris insupportable. Non, c'était ce sourire.

    Son cœur s’accélérait de nouveau, ses joues rougirent violemment. Elle était complètement transportée par cet ailleurs qu’il lui tendait des bouts des lèvres et qu’elle attrapa dans une violente envie répondant d’une même voix au propre désir de Nu Huo.

    Elle se sentit soulevée par ses bras et elle enserra son corps de ses jambes, lui murmurant, pendue à son oreille :

    - Soit. Tu seras plus qu’à part dans ce tableau de chasse que tu m’inventes…

    Ses lèvres furent de nouveau happées par celles de Nu Huo. Elle le gratifia de tout ce dont elle pouvait être capable de donner, scellant dans ce baiser tout le désir qu’elle éprouvait pour le vampire. Elle lâcha son premier gémissement lorsqu’il passa ses doigts le long de son dos, elle se sentit peu à peu libérée des contraintes de son corsage. Elle appuya son front contre celui du vampire, soutenant son regard gris et donna les dernières paroles qu’elle serait certainement capable de prononcer dans un sourire tendre, avant de se savoir paralysée par son propre désir presque honteux :

    - Tu seras unique.

    Elle ne s’embarrassait plus de masquer son désir pour lui. Se perdant dans des baisers ardents, caressant d’un revers de main sa joue, la ligne de son cou, ses bras puissants qui la tenaient pour pouvoir mieux remonter vers ses épaules bien bâties, les balader sur son torse dans des frémissements de peau incontrôlables. Elle finit d’aider Nu Huo à la débarrasser de son carcan, offrant à son buste une liberté nouvelle. Elle se colla aussi près de lui qu’elle le pouvait. Offrant un souffle chaud dans son oreille, emmenant d’un mouvement, la tête de ce cher vampire dans son cou, voulant sentir ses lèvres embraser son être de sa chaleur si confortable. Devait-elle encore les faire languir plus longtemps. Ne s’étaient-ils pas suffisamment cherchés pour pouvoir enfin arrivé dans cet « autre chose » ?

    Elle fit comprendre à Nu Huo qu’elle voulait qu’il la repose pour qu’elle puisse finir d’ouvrir son pantalon qu’elle avait commencé à déboutonner avant de s’offrir un petit caprice de nicotine. Ce fut fiévreuse qu’elle le fit descendre sur ses genoux. Il ne restait plus que quelques vêtements superflus entre elle et lui. Elle l’embrassa une énième fois avec fougue, caressa son dos, pour venir poser une main ferme à la fin de celui-ci. Son corps collait au sien par cette fine pellicule de sueur qui recouvrait leurs corps.

    Elle releva sa jambe lentement pour venir caresser l’entrejambe du vampire, lui offrant un sourire malicieux, l’embrassant sur la joue, dans le cou, faisant balader ses doigts dans ses cheveux argentés qu'elle empoigna pour mieux pouvoir apprécier ses baisers, pour réduire encore si c'était possible, la distance qui la séparait de ses lèvres qu'elle ne finissait de coller sur sa bouche qui ne demandait que lui. Elle s’enivra de son odeur particulière. De tout ce qui faisait son danger. Elle ramena sa jambe au sol pour revenir taquiner l’entrejambe de Nu Huo avec plus d'habileté d’un effleurement de doigts, toujours au dessus du fin tissu qui la séparait encore de sa peau qu’elle devinait maintenant particulièrement tendue. Dans des mouvements lents et juste effleurés, elle lui offrit tout ce dont ses doigts de violoncelliste aguerrie pouvait créer comme sensations de plaisir et de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 28 Mai - 21:28

[Tention, ça devient vraiment chaud cacao là ^^' ]

Elle lui dit qu'il sera unique et Nu Huo aima ça plus qu'il ne se l'était avoué auparavant. Il en aurait presque les larmes aux yeux. Il sentait que son cœur, à cet instant, s'était modifié, dilaté pour accueillir l'océan de sensations qu'il éprouvait avec Harsh. Hélas, il savait aussi que si elle resterait à jamais parmi ses plus beaux souvenirs, son esprit froid et inéchangeable reprendrait vite le dessus...

Pour le moment pourtant, il se contentait de savourer la peau de la hunter, ses cheveux, son odeur, ses caresses, la lueur incandescente de ses yeux, ses lèvres si tentatrices, ses courbes tellement suaves... Il prenait tout et livrait autant qu'il pouvait en échange, il voulait être à la hauteur de la jeune femme, lui montrer qui il était vraiment, l'homme sensible qu'il aurait pu être si le destin ne l'avait pas pousser dans les ténèbres. Et ce lui ne s'aventurait hors de l'âme glaciale du vampire uniquement dans ces moments où les masques tombent un à un, abattus par le désir et l'envie de se lier avec quelqu'un.

Il laissa tomber le corset et s'offrirent à ses prunelles d'argent les deux plus beaux seins qu'il eut vu de sa vie. Même ceux de la vampire qui l'avaient transformé n'étaient pas aussi désirable que ceux-ci: moyens et fermes contre son torse quand elle se plaqua à lui, ils avaient un tint d'albâtre, comme celui des statues antiques, les tétons durcis se dressaient fièrement, comme tout le reste d'Harsh, continuant dans sa volonté d'être fière en toute circonstances. Littéralement hypnotisé par cette poitrine, il baissa la tête et en baisa chaque centimètre carré avec dévotion, savourant la goût de la peau de la hunter sous ses papilles, les gémissements qu'il arrachait à la jeune femme quand ses lèvres se faisaient taquines, sa douceur inégalée...

Il se redressa et elle emmena sa tête dans son cou, l'éclat rouge dans ses prunelles réapparut avec force et ses crocs effleurèrent la peau d'Harsh, y laissant un sillon rouge sans que le sang goutte nullement. Il se contrôla alors, non, ce soir, il ne boirait pas, l'affaire serait uniquement question de sensations et de sexe. Il baissa avec ardeur le creux du cou, provoquant encore beaucoup d'autre gémissements et sentit un rire joyeux naître dans sa gorge, comme il revivait à cet instant!

Elle enleva totalement son pantalon et le caressa à l'entre-jambe il eut un grondement sourd de désir et fit remonter la hunter pour mieux prendre ses lèvres avec plus de violence encore, comme s'il avait voulu transférer la violence de son désir dans la jeune femme, à travers ses lèvres.

Mais il craqua quand elle reprit son manège, habile comme il ne l'avait vu, sûrement de vieux geste qu'elle avait apprit avec son violoncelle et qu'elle adaptait à son bas-ventre. Cette fois-ci, son grondement se mua en gémissement sourd et grave, celui d'une bête féroce qui ne se retient plus, il la redressa, la posa sur la table et ses lèvres à quelques centimètres des siennes, fixant son regard métallisé dans le sien doré, il glissa sa main droite à travers la barrière de tissu qui lui bloquait encore l'accès au triangle moite et soyeux d'Harsh.

Il joua avec, titilla le clitoris encore et encore, observant les réactions de la jeune femme à ses manipulations. Lui n'avait jamais réellement joué d'un instrument bien qu'il su jouer du piano avec virtuosité mais sans y prendre grand plaisir, juste parce son éducation le demandait, avait cependant des années d'expériences. Mais il ne s'en servait pas ici pour soumettre un peu plus une victime quelconque, il voulait donner à Harsh ce qu'il lui avait promit, il voulait la faire hurler de plaisir, que ce soit son nom ou autre chose peu importait, il voulait lui transmettre sa passion, se rendre unique à sa façon.

Il accéléra le mouvement et quand elle se cambra brusquement, s'agrippant à lui, il sut que le moment était arrivé. Il les défit prestement de leurs dernier et futile vêtement et entra en elle souplement.

Il se figea en elle, bloquant son visage dans ses mains, il l'embrassa goulument et commença un lent va-et-vient en elle, doucement, avec tendresse. Une tendresse qui transparaissait dans ses yeux, certes mélangée à du désir mais décelable tout de même.

Il guettait à chaque fois un changement subtil d'attitude d'Harsh qui lui indiquait qu'il pouvait passer à la vitesse suivante, de cette façon, l'extase de la jeune femme devait monter régulièrement, inlassablement, pour arriver au paroxysme, au moment ou cela serait insoutenable et où ils hurleraient ensemble.

Ce moment arriva bien entendu, et Nu Huo, qui n'avait pas fermé les yeux une seule fois, empoigna les doux et longs cheveux d'Harsh pour hurler à la lune son prénom, criant sa passion pour cette femme si spéciale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 28 Mai - 23:14

    Il n’avait pas que la beauté d’irréelle. Ce qu’il lui faisait tenait de la magie pure. Il y avait une fougue en lui qu’elle n’avait jamais connue, et pourtant, il la respectait. Elle le savait, elle ne se sentait ni soumise, ni contrainte, il était attentif à toutes ses réactions, s’accommodant à sa manière de faire, rajoutant cependant sa contribution dans cet échange fusionnel, comme cette torture insupportable qu’il faisait subir à sa poitrine. Elle lâchait des soupirs incessants, dans une tension fiévreuse qui la ravageait. Ces sensations étaient tellement inédites pour elle.

    Et elle ne connaissait pas tout encore. Il ne lui avait fait connaitre qu’un minimum de ce qu’il était capable de produire comme jouissance sur sa personne. Il se fit plus violent, plus entreprenant et elle se laissa submerger par une sensation intense qu’elle ne savait pas décrire. Elle était ivre. Ivre de lui.

    Elle sentit qu’elle lui faisait de l’effet lorsqu’elle entreprit son petit jeu malicieux. Jeux de mains, jeu de vilains… Et qu’est ce qu’il l’était lorsqu’il entreprit de lui faire subir ce qu’elle avait pris l’initiative de commencer. Elle fut littéralement emportée. Elle se cambra dangereusement en sentant ses doigts la cajoler comme il le faisait, sa respiration devint encore plus saccadée, elle ne put que se perdre sur ses lèvres, l’étouffant de baisers, le mordant pour tenter vainement de calmer son esprit affolé par ce plaisir qu’il lui donnait avec tant d’aisance. Elle soufflait son prénom dans son oreille, gémissante, l’incitant dans ses petits cris tendus de ne pas s’arrêter. Il ne s’arrêta pas. Il ne fit qu’accélérer ce jeu délicieux, et cédant à tous ces attouchements subtils, elle se colla fortement contre cet être qu’elle ne demandait qu’à combler, enfonçant légèrement ses ongles dans la peau de son dos, enfonçant farouchement sa langue dans la bouche de Nu Huo, l’obligeant au plus suave des échanges de lèvres qu’il ait pu connaître. Il la saisissait follement.

    Ils y étaient. Il enleva prestement leurs derniers habits, elle ne s’empêcha pas de l’aider pour mettre un terme à ce détail. Et, fixant obstinément de ses yeux embués par un trop plein de sentiments les prunelles du vampire, elle lui fit comprendre qu’elle était aussi prête que lui. Elle le sentit entrer en elle sans lui faire mal, bien au contraire, dans cette intimidée humidifiée par la dextérité monstrueuse de ce bourreau des sentiments. Elle l’embrassa rageusement dans le cou avant de se faire happer par les lèvres chaudes de Nu Huo, la transportant dans un monde unique dont il était le seul détenteur de la clé. Elle était au comble du plaisir. Enfin, c’était ce qu’elle croyait lorsqu’elle lâcha un grognement aigu, surprise et envoûtée par cet incroyable mouvement de bassin qu’intimait Nu Huo à son corps ravagé par des tensions fortes la faisant frissonner de désir. Elle suivait comme une élève sage ce qu’il lui suggérait. Il n’était que tendresse, une tendresse infinie qui allait la faire mourir de bonheur s’il continuait de la faire voyager comme cela.

    Tout en lenteur et en activité minutieuse, son chevaucheur impérieux accélérait cette danse sulfureuse jusqu’à lui tirer enfin ce qu’il lui avait promis : Un cri. Un cri strident qui déchira l’espace, ce n’était pas un mot. Seulement un son barbare pour exprimer l’extase dans laquelle elle se trouvait.

    Ce ne fut pas le seul, de nombreux autres le rejoignirent pour créer une mélodie nouvelle, répondant à la voix plus grave de Nu Huo qui flattait tous ses sens. Il allait la tuer de plaisir. Elle déposa encore ses lèvres sur les siennes tandis qu’il attrapait ses cheveux. Elle se décida à finir d’entreprendre ce qu’elle avait suggéré précédemment, se retirant lentement dans un énième gémissement de son rapport avec Nu Huo, l’embrassant avec fièvre sur son torse complètement en sueur désormais, descendit aussi lentement qu’il le fallait, léchant se corps mouillé par l’envie, le caressant infiniment et finit par se dépêcher à la fin, n’y tenant plus et vint caresser d’une nouvelle manière le membre tendu de son divin vampire. Des jeux de langue passionnés, de légers va et vient sensuels qui la remuèrent considérablement et qu’elle espérait contenter Nu Huo. Après plusieurs instants de délectation intense, elle remonta à son visage, l’embrassant de nouveau et tenant l’instrument de ses désirs d’une main sachant ce qu’elle voulait, le frictionna encore un peu pour entrer de nouveau en lui d’un coup de bassin, insatiable.

    Cette cadence infernale dura longtemps, et ne cessa d’augmenter. Mais même pour un corps entraîné comme celui de Harsh. Elle n’avait pas autant de ressources que le vampire, extrêmement vertueux, elle devait l’avouer.

    Elle dut mettre fin à cette douce parenthèse, exténuée. Elle chercha d’une main le manteau de Nu Huo et collée dans son dos, encore chaud de leur rapport, elle les couvrit de ce tissu. Elle l’embrassa dans la nuque et l’enlaça fortement, entourant son buste de ses bras, soufflant dans son cou. Elle allait s’endormir. Elle ne savait pas s’il serait là à son réveil et elle ne voulut pas s’endormir de peur de ne pas le retrouver et de ne pas pouvoir échanger quelques paroles, de rester sur ce fabuleux souvenir, mais la fatigue eut raison d’elle. Elle échangea encore quelques baisers plus calmes avec le vampire qu’elle avait retourné vers elle. Elle lui souffla, de nouveau accolée à son dos un « merci » à peine audible. Elle aurait voulu le garder éternellement contre elle, le sentant encore contre son corps qu’il épousait si parfaitement. Elle eut envie de lui dire un mot tendre, elle le serra aussi fort qu’elle le pouvait, voulant lui faire comprendre à quel point il comptait pour elle mais elle ne dit rien d’autre, beaucoup moins à l’aise dans ce sentiment d’abandon d’une autre nature. Elle eut peur d’être renvoyée dans le placard des femmes séduites trop facilement maintenant qu’ils avaient échangés leur envie commune et ce fut dans ce mélange de pensées qu’elle s’endormit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Mar 2 Juin - 19:49

Il hurla son nom et elle lui fit écho en hurlant, certes pas le sien mais un bruit indistinct et qui exprimait bien mieux la myriade qu'elle avait entrevu pendant son orgasme. Un fois fini, elle ne cessa pas leur manège et l'embrassa sur la poitrine qui était couverte d'une fine couche de sueur et le caressant à qui mieux, mieux. Il gémit de plaisir, un gémissement grave, encore peu remit de son orgasme.

Mais elle semblait décidée à lui rendre la pareille, et elle se mit en tête de caresser son membre tendu, avec lèvres, langue et mains, infiniment, inlassablement, d'une manière tout à fait splendide et sensuelle, encore due à ses années d'entrainement au violoncelle probablement, mais aussi guidée par le plaisir et le désir qu'elle prenait apparemment à jouer avec lui de cette façon.

Il n'était pas fatigué mais s'était arrêté à l'orgasme et au sien pour ne pas la tuer mais elle ne semblait pas prêt à s'arrêter non plus, une nouvelle vague de désir jaillit dans le bas-ventre de Nu Huo et un jet de liquide blanchâtre jaillit encore accompagné d'un gémissement de supplique du vampire qui n'en pouvait déjà plus d'attendre.

Elle l'embrassa de nouveau avec passion et le chevaucha. Il se cambra, l'entrainant avec elle mais sa délicieuse torture n'était pas achevée aux yeux d'Harsh. Elle entama sa danse, ses mouvements du bassin et avec vigueur, inlassablement, s'empala d'une certaine manière sur lui, encore et encore, jusqu'à ce que leur hurlement commun retentit de nouveau dans l'espace en ruine, déchirant de nouveau la nuit.

Enfin, épuisée, elle les couvrit de son manteau à lui, et se plaqua à lui, l'embrassant dans le cou. Nu Huo, en tant que vampire, se fatiguait très rarement et son désir un peu éteint reçu comme une décharge à ces simples contacts. Il ferma les yeux et inspira profondément tachant de se calmer.

Il sentit alors les appréhensions de la jeune femme quand à son réveil car il semblait à présent limpide qu'elle allait sombrer. Il était tenté de partir pour ne pas gâcher, à son réveil, leur merveilleux souvenir.

Elle l'embrassa encore quelques fois, doucement, après lui avoir demandé subtilement de se tourner vers elle. Il l'avait fait, entourant sa taille de ses bras chauds grâce à la chaleur que la jeune femme lui avait offert. Blottie dans ses bras, elle finit par s'abandonner au sommeil, les idées pleines de doutes quand à sa présence à son réveil ou pas.

Lui n'avait pas l'habitude de juste faire l'amour avec une femme, en général il se nourrissait aussi à sa gorge et avait la plupart du temps à la laisser vivante après ça. Il n'avait donc jamais eus l'occasion de se poser cette question.

Il passa ses bras sous sa nuque et soupira, ses yeux se perdants dans la nuit du bâtiment que le seul rayon de lune qu'il avait permit de passer ne suffisait pas à éclairer. Il ne voulait pas partir, voulait encore entendre la voix grave et douce d'Harsh, voir l'éclat fauve de ses prunelles dorées, sentir la douceur de sa peau d'albâtre... Mais en même temps, il redoutait de se retrouver de nouveau face à elle, ne sachant pas comment, une fois la passion partie, ce qui resterait de ce souvenir qu'il avaient créé.

Il ne voulait l'admettre mais il avait peur d'être blessé, de découvrir que la vie était toujours aussi cruelle qu'avant, qu'elle ne l'épargnait toujours pas et que sa seule carapace était celle de glace qu'il s'était créé. Il soupira et tourna la tête vers la jeune femme.

Tandis qu'elle la regardait, la respiration lente et apaisée, le rayon de lune nimbant sa chevelure et se peau de reflets argents, si belle, si tendre, si désirable... Il passa ses bras autour d'elle et dans son sommeil, elle se blottit contre lui qui commençait déjà à perdre sa chaleur humaine, son corps, ni vivant, ni mort, n'en créant aucune lui-même.

Alors, après un moment passé à l'observer, quand il se rendit qu'elle tremblait de froid, il remonta son long manteau sur elle, la bordant tendrement, et se détacha de la table pour se rhabiller. Il repassa sa chemise blanche, ses gants et son pantalon noir. Pour finir, il revêtit ses bottes.

Ensuite, il se saisit de la chaise où elle avait fumé un peu plus tôt et se retira dans l'ombre pour l'observer à loisir. Il sortirait quand elle se réveillerait, adviendrait alors ce qui devait advenir. Mais il ne partirait pas, il n'en avait pas envie, et la simple personne d'Harsh lui donnait trop de raisons de rester...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Mer 3 Juin - 0:58

    {Ce sera certainement ma dernière réponse avant longtemps mais je ne voulais pas te laisser comme ça sans réponse avant presque un mois, il fallait que tu travailles un peu… x] Excuse-moi d’avance. :/

    Dans un demi sommeil, Harsh avait cru l’apercevoir dans le creux de ses bras, le sentir de nouveau effleurer sa nuque. Elle eut un faible sourire, en pensant à ces gestes et à ces contacts peut-être rêvés, avant de s’abandonner complètement dans les bras de Morphée et dans ceux de Nu Huo par la même occasion. Elle eut une fin de nuit relativement paisible, elle ne dormait jamais beaucoup et souvent mal. Cette nuit était particulière, chaque instant n’était là que pour renforcer cette idée. Elle ne le sentit pas se détacher de son corps qu’il avait pourtant si bien uni avec le sien.

    Elle se réveilla tôt le lendemain matin, dérangée par la lumière du soleil qui venait percer de ses rayons la seule fenêtre qui offrait de la clarté, initiative du vampire la veille. Elle était dans un léger flottement, ne se souvenant pas immédiatement pourquoi elle n’était pas chez elle, elle eut presque peur. Elle cligna plusieurs fois des yeux et chaque moment de la soirée lui revinrent lentement les uns après les autres. Elle porta instinctivement sa main à son cou et sentit sous ses doigts un gonflement un peu douloureux. Il avait seulement provoqué une marque sur sa peau et elle eut un léger soupir, rassurée. Elle s’était abandonnée sans aucune peur dans les bras d’un vampire et lui avait offert plus d’une occasion de satisfaire sa faim. Mais il ne l’avait pas fait.

    Elle se redressa lentement, les sens encore endormis et resserra le manteau qu’il lui avait laissé sur son corps encore nu, frissonnant légèrement à cause de la température peu élevée du matin. Elle jeta un regard circulaire dans la vieille usine et ne le vit pas. Il était parti. Elle eut un pincement au cœur. Elle s’y attendait mais avait eu un espoir vain de le garder encore un peu, elle ne savait pas ce qu’elle lui aurait dit, si cela n’aurait pas été une bêtise de se parler après l’acte assez sauvage auquel ils s’étaient abandonnés. Au moins, il avait eu la délicatesse de ne pas la tuer.

    Elle quitta la table et récupéra ses habits qui avaient été lâchement abandonnés au sol, les enfila mais ne se débarrassa du manteau qu’elle revêtit aussi. Elle dut faire un tour dans l’usine pour retrouver son poignard que le vampire avait gentiment balancé lors de leur confrontation passée.

    Elle enfonça ses mains dans les poches de ce long manteau noir, un peu trop grand pour elle et resta immobile un instant, un léger sourire aux lèvres se demandant encore comment tout cela avait-il pu se produire.

    Elle était dans un sentiment confus, tiraillée entre une mélancolie inédite et un bonheur inhabituel. Elle n’était pas habituée à cela, ne connaissant plus que haine et perversion. Elle passa l’entrée en claquant le sol de ses bottines en cuir et ne put réprimer un sourire enjoué et surpris lorsqu’elle reconnut la silhouette qui se dressait à l’extérieur.

    Il était resté.

    Elle sentit ses jambes lui demander d’accourir vers lui mais fut paradoxalement pudique et resta à le fixer, il était de dos.

    - Nu Huo !

    C’était la première fois qu’elle prononçait son prénom. Elle n’eut pas le temps de savoir s’il s’était retourné ou pas, elle avait cédé à son envie de le rejoindre et elle l’enlaça doucement, confuse de ses propres actions. Elle ne savait pas s’il la rejetterait, s’il se moquerait, s’il s’énerverait. Elle n’avait même plus peur de subir une de ses morsures ou même une violence de sa part. Elle était beaucoup trop loin de tout ça. Elle ne pensait qu’à une chose. Lui. Qu’importe sa réaction.

    Elle se détacha de cet enlacement peut-être imposé et encadra de ses longues mains le visage maintenant si froid du vampire et chercha son regard gris comme pour s’assurer qu’elle n’avait pas juste fantasmé, que le regard animé du vampire, ce regard qui la couvrait comme une personne particulière n’avait pas juste été une plaisanterie de son esprit détraqué. Elle s’approcha fébrile et silencieuse vers les lèvres du vampire, pour venir poser délicatement les siennes dessus. Elle cala sa tête dans la naissance de son cou, perdue dans sa longue chevelure argentée, se blottissant presque contre lui avec précaution, soucieuse de ne pas lui imposer quelque chose dont il n’avait pas envie, elle était dans une retenue étrange par rapport à la fougue de la veille.

    - Je voudrais tellement pouvoir t’expliquer.

    Expliquer quoi ? Lui faire comprendre qu’il n’avait pas été qu’un objet de son désir, qu’elle n’arriverait plus maintenant à l’oublier alors qu’elle sentait qu’elle ne serait qu’un souvenir à ressortir à l’occasion. Elle s’enlisait dans un sentiment dangereux, se posant les mauvaises questions, voulant les mauvaises choses. Il y avait une profonde incompatibilité, enfin s’il n’y en avait qu’une… Elle était Hunter, il était vampire. Il était éternel, elle n’était qu’éphémère. Elle se sentit dans une impuissance telle qu’elle sentit presque une colère monter en elle devant l’injustice de cette vie mal rafistolée. Elle cogna sans force de son poing, le torse du vampire et sentit un picotement désagréable au niveau de son nez. Elle préféra changer de position, pour rester encore un peu maîtresse de ses émotions. Elle s’écarta de Nu Huo dont elle ne connaissait finalement, toujours rien.

    Elle le sonda de son regard doré un instant. Contemplant ses traits de visage qu’elle commençait déjà à connaître, sachant déjà ce qu’elle appréciait physiquement en lui. Elle finit par croiser les bras et baissa la tête pour fixer le sol, honteuse de ce débordement de sentiments qu’elle n’avait pas réussi à contenir, d’avoir laissé entrevoir autre chose que sa force de caractère, que sa provocation habituelle, d’avoir émis le possible fait qu’elle ne soit pas complètement insensible. Elle se rendit compte de la stupidité dont elle faisait preuve et tenta vainement de garder contenance et de se ressaisir pour ne pas paraître plus pitoyable qu'elle ne l'était déjà :

    - Je comprendrai que tu aies une furieuse envie de partir maintenant… La scène que je viens de te jouer n’était pas prévue dans l’accord tacite que nous avions conclu.

    Elle enleva le manteau qu’elle avait gardé et lui tendit.

    - Je pense que je t’ai assez retenu avec mes futilités.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Mer 3 Juin - 20:37

[Et voilà, je t'ai fait un roman... Pas de ma faute, j'aime autant écrire guimauvesque que sadique ^^'
[edit Philo => Je confirme ><]

Il sentit qu'elle se réveillait, au petit matin, alors que le soleil nimbait à peine la terre poussiéreuse de l'usine, elle ouvrit ses yeux. Bien entendu, il ne pouvait pas le voir, mais devinait parfaitement la scène, connaissant les courbes d'Harsh par cœur, s'étant imprégné de ses formes encore et encore, on aurait pu aisément dire que se les était gravé dans le crâne pour ne pas les oublier dans le flot impétueux de ses innombrables souvenirs.

Bref, il la devina ouvrant ses yeux dorés, se redressant offrant à qui voulait la vue sur sa poitrine fière qu'il avait tant aimé toucher la soirée précédente... Ses longs cheveux noirs emmêlés parfois, mais toujours aussi beaux dont il avait savouré la douceur, la douceur et la couleur de sa peau si blanche qu'il avait tant éprouvé...

Nu Huo ferma les yeux et serra les poings, il mourait d'envie de courir la rejoindre, d'apaiser le pincement de cœur qu'elle eut en le voyant partit. Il voulait lui crier qu'il était là, qu'il ne partirait pas, qu'il ne l'oublierait pas... Mais s'il n'avait pas confiance en les autre celui à qui il faisait le moins confiance était lui-même, il ignorait comment il réagirait, ce qu'il dirait, comment se comporterait-il... Et il était en même temps incapable de prendre une décision qui le laisserait moins pantelant.

Elle s'habilla, gardant sur elle son manteau à lui, ce qu'il apprécia et qu'il lui donna une nouvelle occasion de ressentir un pincement là où devaient être les restes de son cœur... Il soupira et attendit.

Enfin elle le vit, s'exclamant. La première chose qu'il lui dit fur son prénom. Il frémit de plaisir et une sensation chaude fit fondre un peu de la glace qui le recouvrait à nouveau, son nom avait l'air tellement différent dans les lèvres d'Harsh, moins cruel, moins froid que quand lui y pensait, le prononçait...

Elle courut et l'enlaça dans le dos, instinctivement, il aurait voulu se dégager, et en même temps ses mains venaient d'elles même se positionner à quelques millimètres des siennes, incapable pourtant d'entrer en contact avec ces mains qui l'avaient parcouru le soir précédent, avait naître en lui des sensations oubliées...

Il se retourna quand elle se détacha de lui, se rendant compte que son action pouvait le gêner, et encadra son visage de ses mains. Dieu qu'elles étaient fines et tendres! Il voulut fermer les yeux pour savourer ce contact et épargner à Harsh son regard de nouveau glacial, hélas il croisa l'éclat mordoré de ses prunelles et y resta figé.

Comment lui expliquer qu'elle était toujours aussi spéciale à ses yeux, que sa tendresse de la nuit passée n'avait pas disparu, qu'elle était juste cachée, comme le plus précieux de ses trésors à lui, ce que c'était d'ailleurs... Mais aucun son ne voulait franchir ses lèvres, confuses, elles se bousculaient dans sa bouche, la remplissant d'un goût amer, mais sans en franchir l'ultime barrage. Et il restait froid pour Harsh.

Elle l'embrassa tendrement et il ferma les yeux cette fois, ses bras prêts à se poser sur ses hanches si fines et désirables mais quelque chose là encore l'en empêcha, encore cette fichue apparence de glace qui voulait le rigidifier encore, comme avant.

Ensuite, elle posa sa tête dans le creux de son cou et il sourit, elle ne le rejetait pas, pas encore, mais s'il ne réagissait pas très vite, elle finirait par croire ce qu'il ne voulait pas qu'elle croit, à savoir, qu'il ne voulait plus d'elle, pour Nu Huo, à tout jamais, c'était inconcevable.

Elle voulait lui expliquer. Mais quoi? Rien n'était de sa faute à elle, elle avait été parfaite, c'était encore lui qui, trop lâche pour avouer ses sentiments, laissait son attitude hautaine et glaciale le dissimuler, lui l'être sensible, l'enterrer encore.

Elle maudit leur condition et il aurait lui dire que rien ne changeait ce qu'il pensait d'elle, ce qu'il éprouvait pour elle, que son éternité, si elle en voulait, il pouvait bien la partager, ou mourir avec elle quand sa vie prendrait fin... Il aurait voulu lui assurer qu'il savait ce qu'elle avait ressenti, mais rien ne voulait sortir.

Elle cogna sur sa poitrine, elle-même impuissante à parler soudainement et s'écarta. Le cœur, ou ce qu'il en restait, de Nu Huo se serra et il voulut tendre les mains pour la retenir mais il resta figé, trop bouleversé, trop indécis.

Finalement, elle baissa la tête et lui tendit son manteau, en brisant le lien qu'ils avaient créé à deux. Nu Huo gémit doucement et quelque chose en lui se brisa, peut-être la glace qui l'emprisonnait, il n'en est pas moins qu'il pu de nouveau se mouvoir et parler.

Posant une mains douce sur celle tendue d'Harsh, sans récupérer son manteau, il murmura doucement, avec une indéniable chaleur dans la voix:


« Des futilités? Avant hier soir j'aurais pensé que s'en étaient effectivement, mais si pour les autres je reste toujours inébranlable et glacial, je veux être quelqu'un d'autre pour toi, Harsh. Je ne sais comment te le dire...

Il se tut. S'il avait pu rougir, il aurait sûrement été écarlate et il remercia pour une fois sa nature de lui confirmer un teint pâle en toutes occasions. Il réfléchit, comment lui faire comprendre que même s'il ne pouvait se lier à elle, il reviendrait toujours la voir, que la serrer dans ses bras était maintenant pour lui comme une drogue...

Il toussota et reprit avec une vois un peu plus hésitante:


« Je... J'avais une furieuse envie de partir mais en te voyant surgir de l'ombre de l'usine pour éclairer la matinée comme tu éclaire à présent mon éternité... J'ai envie de rester toujours près de toi pour recoller les morceaux de ton cœur... Je ne peux pas. »

Avant qu'elle ne proteste il prit la main au manteau dans la sienne et la serra dans ses bras. Doucement. Il déposa une myriade de baisers sur le sommet de son crâne et sur ses lèvres ensuite, tendrement. Il s'écarta ensuite et étoffa son explication maladroite:

« Je n'ai pas assez de courage pour m'afficher avec toi. Je ne suis pas aussi parfait qu'on pourrait le penser... Enfin, tu es spéciale, et je reviendrais souvent te voir si tu le permets. Je ne veux pas t'oublier. »

Se rendant compte du tour un peu trop larmoyant que prenait ses mots, il rit avec gêne et détourna les yeux, s'écartant un peu plus d'elle. Il se tut un long moment, avant de rajouter un peu de dignité à ses mots et de retrouver un peu de la fierté et de la noblesse qui avaient séduit la jeune femme, après tout, il ne s'agissait pas de se métamorphoser complètement en agneau. Il conclut donc d'une voix amusée et claire de nouveau:

« Cela dit, j'ai hâte de reprendre au plus tôt nos petits jeux, nos accords et nos échanges. J'avoue que tout comme ta personne, c'est une drogue dont je ne pourrais plus me passer aujourd'hui! »

Et cette fois il rigola vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
Serenity Lois
Vampire hunter
avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 19/05/2009
Age : 27

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire Hunter
Puissance:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   Jeu 4 Juin - 20:54

{Buh j'ai pas résisté. Heureusement que j'ai arrêté tous mes autres rp ! :p

    Elle capta cette lueur impitoyable dans les yeux aciers de Nu Huo et se sentit défaillir. Elle avait été trop naïve, trop démonstrative et elle s’en mordait les doigts, devant faire face à une nouvelle désillusion. Il n’était réceptif à aucune de ses initiatives qui lui avaient pourtant énormément coûté. Elle aurait du comprendre dès le début qu’il ne fallait pas s’attacher aussi rapidement, elle connaissait déjà les vertiges de la déception affective. Il se dressait devant elle, dans une immobilité et une froideur à en faire frémir un mort. Elle n’aurait jamais du croire qu’il voulait lui apporter quelque chose ou qu’elle pouvait combler une peine qu’elle croyait deviner chez lui. Elle avait l’impression de pouvoir le comprendre, que leurs histoires se recoupaient pour n’en faire qu’une. Elle désirait tellement pouvoir être cette personne qui l’aiderait à échapper un instant à cette réalité trop âpre, trop dure. Mais elle s’était trompée. Il ne voulait pas de tout cela. Elle lui avait offert son corps, il ne s’encombrerait pas de son âme. Comment avait-elle pu être aussi stupide ?

    Elle sentit le contact de sa main sur la sienne, et elle fut anéantie par le fait qu’il acceptait si facilement ce qu’elle lui proposait. Il allait récupérer son bien et la planter là, sans même un mot pour la loque qu’elle devenait petit à petit.

    Elle releva la tête, surprise. Le manteau était toujours dans sa main tendue mais ce n’était pas cela qui lui faisait écarquiller les yeux d’étonnement. Ce fut ses paroles. Juste des mots. Des mots qui les uns après les autres avaient crée une phrase qui sonna comme un miracle dans les oreilles de Harsh. Elle resta à l’observer, anxieuse de connaître la suite, qui fut retardée par un toussotement et elle entendit sa voix d’ordinaire sûre d’elle, se faire légèrement hésitante. Elle avait peur que sa poitrine se déchire tellement le bond de son cœur dans celle-ci fut important. Elle était tellement persuadée qu’il la narguerait à propos de cette fragilité presque écœurante qu’elle lui avait montré, elle s’était persuadée qu’il allait la laisser, qu’elle ne réalisait pas encore l’importance de ce qu’il lui avouait et qui devait être bien difficile à dire.

    Pourtant la fin n’était pas aussi plaisante : « Je ne peux pas ». Elle entrouvrit la bouche pour pouvoir se défendre, lui demander pourquoi il disait cela mais elle resta muette, hébétée par l’étreinte dans laquelle venait de l’emprisonner Nu Huo. Elle ne pouvait pas le repousser, ni même dire quoi que ce soit. Elle était prisonnière. Prisonnière de son charme, prisonnière de son être, prisonnière de ses sentiments. Et elle était transportée, seulement à cause de deux bras autour de son corps, chamboulé de ce revirement de situation. N’arrivant pas à assimiler le fait qu’il ne voulait pas la briser, qu’il acceptait d’être quelqu’un d’autre pour elle, avec elle. Elle sentit ses lèvres sur le sommet de sa tête, puis se posant doucement une fois encore sur les siennes. Elle sentit de lâches larmes rouler sur ses joues et elle tint de nouveau ce visage si beau entre ses mains. Elle sentait quelque chose se briser en elle, elle aurait voulu figer l’instant pour toujours, pour ne pas avoir à affronter de nouveau la réalité de sa condition. Il se retira pourtant pour tenter de lui expliquer ce qu’il avait voulu lui dire juste avant.

    Elle sentit une douleur, une boule se créer dans son ventre lorsque les mots, pourtant simples de Nu Huo, arrivèrent enfin à trouver un sens dans l’esprit confus de Harsh. Elle eut envie de prendre sa main mais il se recula d’avantage et elle ne fit rien, restant à le regarder de son regard abattu. Ressassant ce qu’il venait de dire, sachant qu’il n’y avait pas d’autre issue si elle voulait le revoir. Elle devait accepter, elle ne pouvait pas lui imposer plus que ce qu’il s’obligeait déjà à faire comme sacrifice pour sa personne. Elle eut juste un mouvement de tête pour acquiescer ce qu’il lui proposait et essuya son petit débordement d’émotions d’un revers de manche.

    Elle eut un sourire triste lorsqu’il rit franchement à la suite de ses derniers propos. Elle se força néanmoins à lui offrir un sourire digne et ajouta d’un ton qui se voulait joueur, comme une régression pour faire écho à leur rencontre. Elle sentait que son départ était imminent, et elle voulait qu’il garde un souvenir d’elle moins navrant que le tableau qu’elle lui offrait pour le moment :

    - Je suis tout aussi dépendante de ta personne et l’attente de te revoir sera pénible… Mais je te fais confiance. Tu sauras toujours me retrouver.

    Elle combla l’espace qui les séparait l’embrassa avec passion, sachant que ce serait un de leurs derniers échanges, elle le sentait déjà lointain. Elle colla son front au sien et lui dit dans un souffle teinté d'une taquinerie sournoise :

    - Ne te fais pas trop attendre cependant... Je ne pourrai pas t’attendre éternellement, moi… Et cela pourrait me rendre très très méchante tu le sais ça ?

    Elle posa ses mains sur ses hanches et l’embrassa sur la joue, sur un ton plus sérieux et plus inquiet, ayant peur qu'il ne parte avant qu'elle n'ait pu lui dire tout ce qu'elle voulait :

    - Si tu n’es pas parfait Nu Huo, laisse-moi la chance de connaître tes défauts que je chérirai plus que tes qualités, délivre-moi le secret de tes peines, offre moi tes doutes. Je veux soulager tes souffrances comme tu as béni ma triste existence.

    Elle colla ses mains dans son cou, pour que leurs visages soient les plus près possible, comme pour mieux imprégner le vampire de ses mots :

    - Je veux être tienne. Et si pour cela il faut subir des épreuves et abattre tous les murs de ta réticence, alors je suis prête à le faire. Je serai patiente.

    Elle déposa un baiser sur ses mains et le délivra enfin de son emprise, le regardant dans un demi-sourire partagé entre la joie et la peine. Bien sûr elle était rongée par des millions de pensées qu’elle tentait de calmer. Elle connaissait de nombreuses femmes beaucoup moins difficiles, beaucoup plus féminines dont les corps valaient tout autant le sien, elles les savaient tout aussi aguicheuses que belles. Elle doutait. Comment pouvait-elle sûre que le vampire reviendrait la trouver ? Elle pencha légèrement son corps en avant, clin d’œil à la présentation que lui avait fait Nu Huo la veille.

    - Monsieur ça a été un honneur de vous connaître.

    Elle releva la tête et lui offrit un sourire sincère. Elle avait déjà besoin de lui alors qu’il n’était pas encore parti. Elle se retint de le garder auprès d'elle mais elle devait être raisonnable pour une fois et puis le fait qu'il serait seul maître de leur future rencontre l'émoustillait malgré elle et elle avait confiance en lui, il saurait se faire désirer. Et elle l'adorait pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: {x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}   

Revenir en haut Aller en bas
 
{x} Catch me if you can {Xian Nu Huo ~ Terminé}
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Topic Catch
» Edwige Ghiles ♣ Gotta Catch 'em All !
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock
» Hornswoggle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ténebres de la nuit :: ¤ Quartier Nord ¤ :: Usine désaffectée-
Sauter vers: