Les ténebres de la nuit

Après trois siècles, la prophétie est de retour... Le secret de l'existence des vampires est de nouveau percé à jour... Entre humains, vampires et chasseurs, un monde sans pitié s'offre à vous.. Saurez-vous y survivre?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Après la Diète. [PV :Krness]

Aller en bas 
AuteurMessage
Xian Nu Huo
Vampire
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 17/05/2009
Age : 28
Localisation : Rp: quartier Est / Hrp: Lyon

Feuille de personnage
Race (Vampire Hunter, sang-pur, vampire ou Level E): Vampire
Puissance:
10/100  (10/100)

MessageSujet: Après la Diète. [PV :Krness]   Sam 3 Avr - 22:08

Depuis son départ il y avait de cela plusieurs mois déjà, Nu Huo n'avait fait que dormir. Il refusait de faire encore face à la réalité sans elle, c'était vraiment trop cruel. Il avait cru qu'il finirait par s'y faire, comme à chaque fois qu'un humain qui l'avait marqué mourrait. Mais elle... C'était différent, elle l'avait illuminé et l'avait faite se sentir utile. Il l'avait aimé... Comme jamais personne.

Mais elle était partie, loin, du jour au lendemain, comme ça, sans rien lui dire et il avait eut le cœur brisé. En y repensant, il ricana, bien sûr que non il ne pouvait pas avoir le cœur brisé, il n'avait plus de cœur. Avec Harsh, il avait cru en avoir un, caché tout au fond, mais à présent, il se rendait compte comment cela avait été prétentieux de sa part de penser une telle chose. Non, il n'était plus doté de cet organe qui vous rendait capable de vous préoccuper de quelqu'un d'autre que vous. Il était vampire. Éternel. Voué à vivre quand tous les autre mourraient.

Il se releva de son lit et soupira. Il avait faim. Ou plutôt soif. Et cela se voyait, ses joues étaient creuses, ses crocs ne se masquaient plus tant la soif lancinante embrumait son esprit et sa peau d'ordinaire d'une pâleur de lune était à présent cendrée, comme la peau d'un cadavre vrai. Malgré tout, il restait beau mais à cet instant, son état aurait suscité chez n'importe qui deux réactions contradictoires : l'envie de le secourir et l'envie de fuir.

Il enfila un pantalon serré noir, une chemise à volants blanche, une redingote noire, une de ses nombreuses paires de bottes en cuir rigides, une paire de gants en soie blanche et une longue cape à capuche noire. Laissant ses longs cheveux argentés s'échapper de son capuchon, il sourit et se dit qu'il allait, pour la première fois depuis longtemps, aller dîner. Le thé qu'on lui servait était toujours excellent mais pas nourrissant pour deux sous.

Sans un mot, sous le regard rassuré de ses serviteurs qui le voyaient enfin sortir, il sortit dans la nuit. Une fois dehors, il réfléchit une minute à l'endroit où il choisirait son repas du soir. Pourquoi pas... L'église? Il y avait toujours un moine ou deux qui trainassaient et puis, il ne craignait plus que s'abatte sur lui une quelconque colère divine, il n'avait strictement plus rien à perdre. Sans perdre une minute et un sourire noir sur les lèvres, il s'élança d'un pas rapide vers le bâtiment au clocher.

Une fois arrivé, il trouva sans peine un moinillon tout jeune qui hésitait entre vivre ou mourir. Et heureusement pour l'homme, Nu Huo, dans sa grande mansuétude, avait décidé de régler la question. Il s'approcha dans son dos, le saisit par la taille comme on saisit une maitresse, embrassa son cou et dans un murmure lui dit de sa voix grave :


« Dieu a décidé ce soir, de te ramener près de lui. Corentin, vole vers le Seigneur, avec les ailes que je t'offre. »

Et sans que l'homme n'eut pu voir le visage de celui qui lui offrait de si jolis mots, il mourut, vidé de son sang et soudain tellement plus léger pour aller au Paradis. Encore un peu assoiffé mais ayant retrouvé sa beauté originelle, le vampire centenaire se redressa de toute sa hauteur au pied du cadavre et laissa un rire silencieux agiter ses épaules. La vie éternelle était tellement belle! Sans crainte de la mort ni de quiconque! Il avait été idiot de rater ne serait-ce que quelques mois. Enfin, il allait vite se rattraper.

Sans plus attendre, il s'attaqua encore et avec les mêmes paroles à un prêtre vénérable et à une bonne sœur. La cerise sur la gâteau. Enfin repus après des mois de diète, il soupira d'aise. Restait à savoir ce qu'il allait faire pour le restant de la soirée. Car, la nuit venait à peine de tomber, il devait tout au plus une ou deux heures du matin. Il se dit que profaner ce lieu sacré pourrait être vraiment très amusant. Pas original, certes, mais juste amusant.

Alors il s'insinua dans les esprits de plusieurs frères et sœurs endormis et leur susurra au creux de l'oreille des envies charnelles, que jamais ils n'avaient pu assouvir du fait de leur amour inconditionné pour Dieu. Ceux-ci se levèrent, embrumés mais brûlants et se rassemblèrent dans la nef, en chemises de nuit et pantalons de pyjamas. Il n'y avait là que les plus beaux spécimens, car pour Nu Huo, il fallait que ce soit amusant et beau à regarder.

Mais, avant même que le spectacle ne commence, une présence se fit sentir derrière lui. Sans se retourner, il sourit encore une fois et demanda poliment bien que sarcastique :


« Vous venez pour manger ou pour participer? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ewilan-legend.forums-actifs.net/
 
Après la Diète. [PV :Krness]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Le rôle du Canada dans l’Haïti de l’après-Aristide :
» Deux semaines après le séisme, elle est retrouvé vivante sous les décombres
» Après le feu et le sang......la reconstruction.....
» Après tout, c'est juste un café.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les ténebres de la nuit :: ¤ Quartier Sud ¤ :: Eglise-
Sauter vers: